Même s’il ne prend pas les trois points, Arles-Avignon termine sa première partie de saison en Ligue 1 sur une bonne note face à l’OGC Nice (0-0). Pour les Niçois, la bonne série entamée face à l’OM il y a quinze jours continue. Retrouvez ci-après les principales déclarations d’après-match.

Faruk Hadzibegic (entraîneur d’Arles-Avignon)
Vu notre situation, je viens de dire à mes joueurs, on ne peut pas se satisfaire sur le plan comptable d’un match. Mais je souhaite féliciter mes joueurs, comme je viens de le faire dans le vestiaire, au niveau de la volonté, de l’engagement et d’avoir la confiance, l’envie de changer la situation. Vous savez quand on se trouve 20e au classement, on revient de très loin. Une équipe qui est toujours mal positionnée, n’a rien qui lui réussit. Les joueurs sont déçus comme le staff, c’est positif car on ne satisfait pas de ce que l’on a fait. Aujourd’hui, on se retrouve à 11 points de la 17e position. Le groupe, le staff, et tous les gens autour de nous, nous y croyons, et sommes décidés à faire l’impossible pour aller chercher le maintien. (source : acarlesavignon.fr)

Kaba Diawara (attaquant d’Arles-Avignon)
«Je ne suis pas déçu car on doit se satisfaire de ne pas avoir perdu. Une victoire n’aurait rien changé. Notre but est d’être 17e au mois de mai.» (source : foot +)

Eric Roy (entraîneur de Nice)
«C’est un match à l’image de notre mi-saison, avec des regrets. Mais ça commence à bien faire. Il n’y a pas que du négatif pourtant. On a montré qu’on pouvait être solide et ne pas prendre de but. On a eu quelques situations pour marquer, ce qui aurait évidemment décanté la situation. On porte le ballon trop haut. On ne joue pas avec assez de simplicité. On aurait dû prendre davantage le match à notre compte. Mais on fait avec nos moyens qui sont, il faut le reconnaître, assez limités.» (source :ogcnice.com)



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE