L’ancien gardien de l’AS Saint-Etienne, Jérémy Janot, qui est sans club depuis septembre 2013, assure ne pas être aigri d’avoir été écarté des buts stéphanois par l’arrivée de Stéphane Ruffier. Il assure que son entraîneur, Christophe Galtier, l’avait prévenu de cette éventualité.

Dans les colonnes du média local, L’Essor, Jérémy Janot revient sur ce passage de numéro 1 à numéro 2 avec l’arrivée de Stéphane Ruffier : « Stéphane ? Galtier m’avait dit que je serai n° 1 tant qu’il n’aurait pas réussi à faire venir ou lui ou Douchez. Je n’ai pas été pris en traître. Le club franchissait un palier, Steph était meilleur. Point » explique-t-il.

Et d’ajouter qu’il n’est pas tombé dans le piège des médias :  « Après, des médias voulaient une guerre. Le piège était prévisible, on n’est pas tombé dedans. Si je suis parti, c’est que le terrain me démangeait, c’est tout ! » a-t-il déclaré.

1 commentaire

  1. bah oui, il est logique avec lui même ,on change pas qu’elqu’un pour changer, sauf peut etre une segolene royalement nule, mais l’objectif commun au club et au groupe a été clin et honnete.

    Janot a duré sacrément longtemps quand meme son poste.

LAISSER UNE RÉPONSE