Les Girondins de Bordeaux ont renoué avec le succès face à Evian ce vendredi en ouverture de la 6eme journée de Ligue 1. Un succès qui permet à l’équipe de Willy Sagnol de reprendre sa place de leader. Retrouvez ci-dessous les principales déclarations d’après-match.

Willy Sagnol (entraîneur de Bordeaux) :
«Ca fait le deuxième match de suite face à une équipe déjà au pied du mur, et on sait que ce sont les matches contre les équipes en difficulté qui ont besoin de points immédiats les plus compliqués. Sur les vingt dernières minutes, on a pêché sur la dernière ou l’avant dernière passe. C’est dommage car pour marquer des buts, il faut se projeter vers l’avant, c’est à nous d’être beaucoup plus tueur sur ce genre de matches. Evian était dernier du classement, ils ont mis beaucoup d’intensité, d’impact, ils voulaient prendre le match à leur compte, c’est quelque chose de logique. C’est le même que contre le PSG, une équipe agressive qui joue les coups à fond. La satisfaction est d’avoir marqué en premier, d’avoir mené au score. Après, les sorties de Contento et Sertic assez tôt dans le match font qu’on a eu peu de solutions sur les dernières minutes. Aujourd’hui on a gagné dans la difficulté, on ne pourra pas toujours avoir le même résultat avec la même production. Bien qu’on ait encore beaucoup trop de déchets, les joueurs ont montré un bel état d’esprit, se sont battus jusqu’à la fin, c’est ce qui nous fera tenir dans cette saison».

Pascal Dupraz (entraineur d’Evian)
«A mon âge, on banalise le jour de son anniversaire (52 ans aujourd’hui). Je vais préparer le match suivant contre Lens et on verra. Au club, il y a des dirigeants qui me respectent par rapport au travail que j’ai accompli, il n’y a pas de coup de Trafalgar, ce sont des discussions que l’on mènera ensemble en temps utile. Même si la tâche est ardue car on a récolté qu’un point sur les 18 distribués, il en reste nonante-six (96) comme on dit chez moi. J’espère que quelques mises à l’écart vont réveiller certains. Le contenu du match a été très intéressant, on doit s’appuyer dessus malgré cette cinquième défaite. Nous avons gêné les Bordelais, on aurait dû mieux faire dans les deux surfaces de vérité, ça c’est une constante mais dans le jeu, mon équipe a su rivaliser contre une équipe leader du Championnat de France. Je suis satisfait du comportement des joueurs »

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE