Après avoir mené au score avec deux buts d’avance (2-0), les Girondins de Bordeaux se sont fait rejoindre dans les derniers instants du match (2-2). Montpellier peut s’estimer heureux de ce point pris en Gironde. Retrouvez ci-après les principales réactions d’après-match. 

Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux)
Au niveau du résultat c’est décevant. Nous sommes encore plus déçus qu’à Toulouse. Nous méritions la victoire. Nous avons beaucoup donné à 10 contre 11 pendant un heure. Les joueurs ont fait ce qu’il fallait puis à 10 contre 10 il y a ce 1er but,  sur une main. Le 2ème but est un coup de billard qui tombe encore sur nous.  Les scénarios sont à chaque fois différents, nous avons la possibilité d’en mettre un troisième mais nous n’y arrivons pas. Il nous manque des petites choses. Nous sommes en train de corriger tout cela. Il y a quand même des points positifs sur lesquels nous pouvons nous reposer. Les matches filent et nous n’avons pas beaucoup de points. Si l’on continue dans cet état d’esprit, nous inverserons la tendance.

 Jaroslav Plasil (milieu de terrain de Bordeaux)
Il y a des regrets mais nous ne pouvons rien reprocher aux joueurs. Nous étions tous solidaires, je pense que cela s’est vu sur le terrain. Nous avons manqué de concentration surtout sur le deuxième but. Nous prenons 2 buts en 3 minutes et ce n’est pas normal. Il faudra être beaucoup plus costauds dans les dernières minutes pour tenir tout un match.

René Girard (entraîneur de Montpellier)
Logique ou pas, nous prenons un point qui va nous enlever un peu de fatigue car nous avons une longue route en bus. C’est un miracle que nous ramenions un point ce soir. Je suis déçu du comportement que nous avons eu. Beaucoup trop d’oublis et de laxisme. Nous ne pouvons pas nous satisfaire de cela. C’est un point qui fera du bien psychologiquement aux garçons car il ne faut pas oublier qu’à 3-4 minutes de la fin nous étions menés. C’est comme cela, c’est le football.

Source : Girondins.com



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE