Gérard Bourgoin, revenu aux affaires à la tête de l’AJ Auxerre cette saison, a fixé des objectifs ambitieux à l’équipe dirigée désormais par Laurent Fournier. 

Le président bourguignon reconnaît qu’au-delà d’une septième place, il serait déçu : « En essayant les trois premières places, si on a la 4eme ou la 5eme, on sera ravi ! Et si on est 6eme ou 7eme on ne pleurera pas ! Mais si on est 8eme ou 9eme, j’aurai une forme de déception. Mon objectif c’est d’être devant. Ma maxime, c’est celle de Lyautey : quand on ne fait pas tout pour être le premier, on ne sera jamais deuxième. On sera forcément derrière. C’est ma politique. J’entends l’appliquer ici » a-t-il expliqué dans les colonnes du 10Sport.

Son objectif à long terme est de réinstaller l’AJA parmi les équipes de tête : « Mon objectif est de réinstaller l’AJA parmi les cinq meilleures équipes françaises. Mais il n’y a que les trois premières places qui sont réellement payantes. L’AJA est financièrement obligée d’avoir une redevance télévisuelle européenne importante pour survivre. Ou alors céder ses joueurs. Et quand vous commencez à faire ça, vous ne savez pas où ça finit » a-t-il ajouté.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE