Gérard Bourgoin, revenu aux affaires l’été dernier à l’AJ Auxerre, connaît une première saison difficile comme président du club bourguignon. Plus que les défaites, c’est l’attitude de son équipe que le dirigeant bourguignon fustige.

« Qu’on perde, c’est une chose. Le problème, c’est qu’on perd sans honneur. Contre Châteauroux, on aurait dit un rassemblement de retraités. Les joueurs n’ont pas de détermination, pas d’envie, on est dans une mort lente. Tout ce qu’on dit glisse sur eux comme l’eau sur un canard » explique-t-il dans les colonnes de l’Equipe.

De son côté, Laurent Fournier avance un manque de profondeur de son effectif pour expliquer cette attitude : « Avec tous les blessés, les mecs sont sûrs d’être titulaires. Il n’y a plus de concurrence. Or, c’est elle qui permet d’avancer » a-t-il avancé.

 



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE