Afrique : Algérie, Côte d'Ivoire, Maroc

Le latéral droit nantais Issa Cissokho a fait part de sa déception concernant la CAN 2015. Il ne figure pas dans la dernière liste du Sénégal communiquée par Alain Giresse, ce qui compromet sérieusement ses chances de participer à la CAN 2015.

«C’est une déception mais je ne suis pas abattu car je fais le boulot en club, a t-il déclaré dans nos colonnes. Tant pis pour eux, tant mieux pour Nantes. Je n’ai rien à me reprocher. Quand on voit des défenseurs axiaux qui jouent à votre place, ça déçoit un peu, mais ce sont les choix du coach.» a-t-il notamment déclaré.

Claude Le Roy, le sélectionneur du Congo, se dit surpris par la demande officielle du Maroc de reporter la CAN 2015 pour cause de virus Ebola. Malgré le fait que ce dernier a fait déjà 4000 morts, le technicien français laisse entendre que pour le moment il n’y a pas lieu de reporter la compétition africaine qui doit se dérouler en janvier et février prochain.

Sur RMC, Claude Le Roy fait part de son sentiment : « Je suis surpris parce que pour le moment, il n’y a eu aucun décès au Maroc, explique Claude Le Roy, le sélectionneur français du Congo, à RMC Sport. Je pense qu’ils sont peut-être allés un peu trop vite en besogne, même s’il ne faut pas négliger ce drame que vit une partie du continent africain » a-t-il expliqué.

Toutefois, il reconnait que la situation est particulière : « Je ne suis pas non plus suicidaire et je ne veux pas faire n’importe quoi. Il faut être vigilant. Mais il y a Ebola au Nigéria et le mois dernier, la CAF nous a quand même envoyés là-bas faire un match. J’attends de voir. Pour le moment, ce n’est qu’une demande. Et si le Maroc ne veut pas la Coupe d’Afrique, il y a peut-être d’autres pays qui se feraient un plaisir de l’organiser au mois de janvier. » a-t-il conclu.

On l’oublie peut-être, mais Rolland Courbis, en dehors de son activité de consultant à RMC, dirige l’équipe de l’USM Alger avec laquelle la saison dernière il a remporté la Coupe d’Algérie et la Coupe Arabe des Clubs et terminé à la quatrième place du championnat algérien. 

Rolland Courbis

Malgré ces bons résultats, Coach Courbis raconte comme il est tout le temps sous pression dans un pays où on ne fait pas de cadeaux aux entraîneurs :  » Chaque semaine que je passe, c’est une semaine que je rajoute au douze mois que j’ai déjà passé ici. Je résiste… C’est assez passionnant, passionné et compliqué. Pour le reste, je vais essayer de décrocher ma trentième victoire en 49 matches ce samedi sur le terrain de Chlef », a déclaré Rolland Courbis à francefootball.fr,

« En Algérie quand  tu fais une victoire, un nul et une défaite, tu as l’impression d’avoir perdu 10 matches 5 à 0. Je suis le seul entraîneur au monde à jouer samedi mon sixième match à l’extérieur en neuf journées. Quand on sait qu’ici, au moindre un mauvais résultat, on te coupe la gorge. Il y a déjà eu 8 entraîneurs limogés sur seize équipes. Au lieu d’être inquiet, j’ai un fou rire. Je suis comme ça, je suis différent et heureusement que mon président l’est aussi », a ajouté l’ancien sélectionneur du Niger.

Le toujours très écouté Rabah Madjer, l’ancienne star du FC Porto du Matra Racing, dresse un bilan peu flatteur du football algérien.

madjer
Dans des propos rapportés par le quotidien local, Le Buteur, l’ancienne gloire algérienne estime que le football algérien est en difficulté : « Même si la sélection nationale réalise de très bons résultats, le football algérien en général va mal. Un de ces jours, le football reviendra aux footballeurs car, en ce moment, on est tous marginalisés,  moi et bien d’autres footballeurs de renom, et là, on opérera un changement radical» explique Rabah Madjer.

« La politique actuellement adoptée par la Fédération mène le football algérien vers la dérive. Il ne faut pas voir seulement les résultats de l’Equipe nationale A. Même si l’EN se qualifie en coupe du monde 2014, cela ne veut pas dire que le football algérien se porte bien, il ne faut pas se tromper là-dessus. On peut se qualifier en coupe du monde puis rater la coupe d’Afrique juste après, comme c’était le cas en 2012. Je pense que cela  pousse à se poser des questions. La réussite du football algérien, c’est les clubs. Il faut que les clubs réussissent de bons résultat » a-t-il ajouté. Des propos qui ne manqueront pas de faire parler en Algérie. Adulé par certains, décrié par d’autres, Rabah Madjer ne laisse jamais indifférent.

Paul Le Guen, l’actuel sélectionneur de l’équipe d’Oman, serait convoité par le Gabon en vue de prendre en charge la sélection nationale, mal embarquée dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2014.

Lille  - PSGPaulo Duarté, l’actuel sélectionneur du Gabon est sur un siège éjectable. Les Panthères dernier du Groupe E avec trois points ont peu de chance de se qualifier pour le prochain mondial au Brésil et les autorités locales prévoient l’avenir. Si Paulo Duarté devrait aller au bout des éliminatoires, il ne devrait pas conserver son poste au-delà. Une décision sera prise en juin.

Et pour le remplacer, les Gabanais penseraient à Paul Le Guen. Ce dernier peut toujours espérer qualifier son équipe pour la Coupe du Monde 2014. Au pire passer par les barrages. Tout se décidé à la mi-juin. Un calendrier qui correspond bien à celui des décideurs de Libreville.

halilhodzicVahid Halilhodzic, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, a expliqué les raisons pour lesquelles il n’avait pas sélectionné le milieu de terrain du FC Sochaux, Ryad Boudebouz.

« Ryad Boudebouz n’a pas été retenu parce qu’on a trouvé des choses graves dans sa chambre. C’est une femme de ménage qui a trouvé la chicha, a-t-il déclaré en conférence de presse selon Le Buteur.

« C’est un récidiviste. Je n’avais pas  voulu que cela sorte dans les journaux mais puisqu’il a parlé, moi aussi je dois dire les raisons de sa non convocation »

Rolland CourbisCritiqué par les médias algériens en dépit d’un bilan flatteur à la tête du club algérois de l’USMA, Rolland Courbis défend son bilan. 

Selon le quotidien algérien, Le Buteur, Rolland Courbis pourrait être remercié en fin de saison. En attendant, le technicien français défend son bilan : « Je suis un gagneur, c’est pour ça que je continuerai à faire de mon mieux pour bâtir une équipe capable de réaliser les meilleurs résultats possibles. Si je suis ici, c’est pour mettre mon expérience au profit du club. Je suis venu pour corriger d’abord, avant de construire. J’ai pris le train en route et j’essaye de faire de mon mieux afin de trouver le meilleur onze possible chaque week-end. Mais pour progresser et avancer, il va falloir être patient. J’accepte les critiques, par contre je n’accepte pas qu’on rapporte des informations fausses à mon sujet. Je ne touche pas 55 000 euros/mois. Je ne vois pas l’intérêt donc de quadrupler mon salaire, si ce n’est pour nous déstabiliser.» explique-t-il dans les colonnes du journal local.

Concernant son avenir, Rolland Courbis reste serein : « Qu’on me prenne pour cible ne me dérange pas, au contraire, ça permettra à mes joueurs de rester loin de la pression et concentrés uniquement sur leurs prochains rendez-vous qui seront très importants. On m’attaque en disant que le club joue le maintien, mais il faut savoir que quand j’ai débarqué, l’USMA comptait déjà trois défaites à son actif, en sept matchs. J’ai trouvé des joueurs en manque de confiance, affectés moralement. J’ai fait le diagnostic, petit à petit nous avons remonté la pente, en attendant des jours meilleurs. Je ne suis en poste que depuis quatre mois. En quinze matchs, nous avons glané 29 points, j’estime que ce n’est pas un mauvais bilan. Partout, les entraîneurs sont souvent critiqués. Vous n’avez qu’à prendre le PSG pour exemple, mais il faut savoir que ce n’est pas moi qui ai choisi les joueurs que j’ai sous la main, mais nous faisons de notre mieux pour réaliser le meilleur parcours possible. » a-t-il ajouté.

Il assure garder de bonnes relations avec ses patrons : « Nous parlons lorsque nous en avons l’occasion. Avec Ali Haddad, j’entretiens une excellente relation. Nous travaillons en collaboration, mais il se pourrait qu’un jour, il y aura une séparation. Ce jour-là, avant de quitter le navire, je m’entretiendrai avec lui. Là où je suis passé, j’ai toujours gardé de bons rapports et ça sera le cas avec l’USM Alger, un club dont je suis fier de coacher » conclut « Coach Courbis » dont l’équipe occupe actuellement la quatrième place du championnat algérien à deux points du podium.

yaya-toureLe milieu de terrain de la Côte d’Ivoire et de Manchester City, Yaya Touré, a publié ce jeudi un communiqué pour démentir les affirmations de la presse ivoirienne concernant une éventuelle altercation qui aurait eu lieu entre le milieu de terrain et l’attaquant Didier Drogba, juste avant le quart de finale de la CAN 2013 face au Nigéria.

Le communiqué de Yaya Touré : 
« Yaya Touré, tient à démentir cette information qui révèle de la pure imagination des personnes à des desseins inavoués qui est de trouver des bouc émissaires à la défaite des ivoiriens et de nuire à la cohésion d’un groupe qui avait envie de remporter ce trophée pour notre chère côte d’ivoire. Aussi, il tient à réaffirmer qu’il n’est ni de loin ni de près associé à une quelconque altercation avec son capitaine Didier Drogba. Il reste à l’entière disposition de la Côte d’Ivoire et de l’équipe nationale et prie tous ceux qui ont de l’amour de la patrie comme lui, d’essayer d’apporter un soutien et un don de soi permanent même dans les moments difficiles. Plutôt que d’attiser la flamme de la division du groupe qui a d’autres échéances importantes. »

Pourtant, le quotidien Sport-Ivoire qui a révélé l’altercation ce mercredi, s’appuie sur des témoignages d’autres joueurs et mêmes de dirigeants du sport ivoirien dont un ancien ministre. Cette altercation aurait eu lieu juste avant le début du match face au Nigéria au moment d’entrer sur la pelouse. Selon le site internet Afrik.com, ce n’est pas la première fois que Yaya Touré aurait ce type d’altercation. Il aurait dans le passé giflé également l’attaquant d’Arsenal, Gervinho.

Samuel Eto'o

Samuel Eto'oSamuel Eto’o, l’attaquant du Cameroun, a violemment critiqué les dirigeants de son pays alors qu’il ne se trouve plus en sécurité et se dit menacé de mort.

 « J’ai reçu des menaces de mort, expliquait l’attaquant de l’Anji Makhatchkala. En équipe nationale, quelqu’un est devant ma porte jour et nuit (pour le protéger). Je ne peux même pas porter le maillot de l’équipe nationale du Cameroun, je suis obligé de venir avec mes maillots pris directement à l’usine Puma (par peur d’un empoisonnement). Parce qu’il faut me faire taire coûte que vale… Il y a beaucoup de personnes qui sont mêlées à ça, vous ne savez pas d’où ils viendront pour essayer de m’assassiner » a-t-il déclaré lors d’un chat vidéo diffusé hier sur le site Internet du magazine Je Wanda.

« Les dirigeants sont des incompétents, des corrompus. Ce sont de vieilles personnes qui ont gaspillé notre argent au lieu de servir le foot. Ils ne pensent qu’aux voyages en première classe et à leurs comptes en Suisse. » a-t-il ajouté.

Samuel Eto’o, la star du football local, est en conflit larvé avec le président de la fédération camerounaise Iya Mohammed depuis l’affaire de la grève pour obtenir des primes et sa suspension de 15 matches qui s’en est suivi, ramenée ensuite à 5 matches.

39826010On connaît désormais le tableau des demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2013. En partenariat avec l’application officielle pour mobiles et tablettes, nous vous proposons de gagner le ballon officiel de la CAN 2013. 

 

Pour cela rien de plus simple. Il suffit de désigner votre favori pour la victoire finale dans la compétition africaine en laissant votre pronostics dans la partie commentaire sous cet article. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses désignera le vainqueur de ce ballon officiel. Alors à vos pronostics.

Et en attendant, n’hésitez pas à découvrir les applications officielles de la CAN 2013 :

Quelques informations sur les applications

 

Conçue comme une véritable plateforme de services et de divertissements, l’application offre aux supporters de nombreuses possibilités :

–          retrouver dès minuit les résumés vidéo des matchs du jour

–          regarder des compilations des plus beaux buts à la fin de chaque journée de Groupe

–          être tenus informés par alertes automatiques de la composition des équipes, de chaque but et du score des matchs

–          suivre l’actualité de toutes les équipes engagées

–          consulter le calendrier et les résultats de toute la compétition

–          revoir des vidéos de la CAN Orange, ANGOLA 2010 et de la CAN Orange, GABON – GUINEE EQUATORIALE 2012

–          découvrir les cinq stades de la compétition (Johannesburg, Durban, Port Elizabeth, MBombela et Rustenburg)

–          partager leur passion sur Twitter (#CAN2013) et Facebook

–          participer au 1er jeu officiel Pepsi Fantasy Game du 19 janvier au 10 février 2013

 

Téléchargez gratuitement l’application CAN Orange, AFRIQUE DU SUD 2013 sur :

App Store http://bit.ly/CANOrange2013-Appstore

Google Play http://bit.ly/CANOrange2013-GooglePlay

STAY CONNECTED