La phrase du jour

0 401
Pierre Ménès

Comme à son habitude, Pierre Ménès, a fait part de son analyse après la rencontre entre Odessa et l’Olympique Lyonnais en Ligue Europa (0-0). Une rencontre qui s’est déroulée dans un pays qui est au bord de la guerre civile.

Une situation que n’a pas manqué de relevé le journaliste sur son blog. Il estime inadmissible que le match ait eu lieu alors qu’à quelques kilomètres, la révolution fait rage dans les rues de Kiev : « Ceux qui gouvernent le football international et en particulier ces messieurs de l’UEFA, qui nous donnent de grandes leçons d’humanisme et de fair-play, acceptent sans broncher de faire jouer un match de foot dans un pays où on tire dans la foule. Ca ne leur pose pas de problème. Moi, ça me choque » a-t-il déclaré.

« On me dira qu’il ne faut pas mélanger sport et politique. Mais là, ce n’est pas de la politique. C’est bien plus grave que ça… » a-t-il ajouté.

 

Jean-Claude Dassier, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, profite de la sortie de son livre intitulé « Connivences » pour régler ses comptes avec ses anciens employeurs.

Dassier

Le journaliste rappelle d’abord son palmarès pendant les deux saisons qu’il a passé à la tête du club phocéen : « L’OM a gagné quatre titres sous ma présidence et on a inventé des horreurs liées au budget du club et à mes relations avec Didier Deschamps pour m’évincer au mois de juin 2011. Quand on a vu comment ça s’est terminé avec l’entraîneur un an plus tard et l’argent que la propriétaire a dû remettre au même moment, on peut douter de ces accusations lamentables. » explique-t-il dans Le Parisien.

D’autre part il accuse Vincent Labrune et Margarita Louis-Dreyfus : « Si les mots peuvent blesser, les silences tuent. J’estime avoir vécu une véritable injustice, avoir été très mal traité par Vincent Labrune et Margarita Louis-Dreyfus. J’ai voulu raconter ma vérité » a-t-il ajouté.

2 567

ouedec_nantes_1994_1995L’ancien attaquant du PSG et du FC Nantes, Nicolas Ouédec, qui gère désormais un hôtel Premier Classe à Sainte-Luce, à quelques minutes de La Beaujoire, où il a fait ses premières armes, n’a pas oublié son passage au sein du club parisien.

Lors de son court passage au sein du PSG, Nicolas Ouédec a eu l’occasion de croiser Marco Simone. Pas un bon souvenir : « Il s’est arrangé pour pourrir le vestiaire à lui tout seul. C’est le mec le plus faux-cul que j’ai pu croiser. J’aurais dû lui mettre mon poing sur la gueule, ça m’aurait défoulé » explique-t-il dans les colonnes de So Foot.

Une ambiance qui n’avait rien à voir avec celle du FC Nantes où il a été formé : « A Nantes, j’ai vécu six saisons parfaites. Avec des mecs comme Karembeu, Makelele ou Pedros. On n’était pas si potes que ça mais on se comprenait parfaitement sur le terrain » a-t-il ajouté. Une époque dorée pour le club breton qui pourrait retrouver la L1 la saison prochaine.

1 429
Bixente Lizarazu

Bixente Lizarazu, consultant de RTL.

Bixente Lizarazu, commentateur pour TF1 lors des matches de l’équipe de France, a fortement critiqué David Beckham, le milieu de terrain du PSG, pendant la retransmission de France-Georgie vendredi soir (3-1).

Interrogé par Christian Jeanpierre pour savoir ce qu’il pensait de David Beckham, Bixente Lizarazu s’est montré cinglant : « Quand on part en Chine douze jours avant un quart de finale de Ligue des champions face au Barça, on n’est pas un joueur de foot. Beckham n’est plus un joueur de foot » a-t-il expliqué à l’antenne.

0 377

Yade, France's Secretary of State for Human Rights, attends a meeting with French non-governmental organisations in ParisRama Yade, ancienne ministre des Sports, se déclare satisfait de voir le Parc des Princes sécurisé et pouvoir s’y rendre en toute sérénité pour y voir jouer le PSG.

Pour Rama Yade, le PSG a réussi sa mue au niveau des supporters et de la sécurité au Parc des Princes : « Aujourd’hui c’est un autre Paris. J’aime bien parce qu’il y a du spectacle, ça se passe sur le terrain, plus dans les tribunes » a-t-elle déclaré sur BeIn Sport.

La femme politique a également évoqué son admiration pour la nouvelle recrue parisienne : « Beckham ? c’est le joueur qui m’intéresse davantage plus que ce qui ressort dans les médias, sa femme, etc… » a-t-elle ajouté.

 

0 351
Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, tient toujours une rancoeur féroce envers son ancien entraîneur, Claude Puel, qui a attaqué le club rhodanien aux Prud’hommes pour obtenir des dommages et intérêts.

En marge du match face à Tottenham ce jeudi, se tenait l’audience des Prud’hommes. Ces derniers ont été saisis par Claude Puel qui réclame réparation après son licenciement du club lyonnais. Une attitude que n’apprécie pas Jean-Michel Aulas qui s’est rendu à l’audience en personne en compagnie de son avocat : « J’y suis allé par respect. Je trouve indécent de réclamer des millions d’euros à son employeur, alors que tout le monde sait que, pendant trois ans, je l’ai soutenu contre vents et marées » explique Aulas dans les colonnes de l’Equipe ce vendredi.

« La marée était les joueurs, le public et les journalistes. Réclamer cet argent est indécent et je mets Claude Puel dans le même rayon que certains joueurs qui défraient aujourd’hui la chronique » a-t-il ajouté.

0 508

Lucas MouraL’arrivée de Lucas Moura au PSG pendant le mercato hivernal a contrarié Jérémy Ménez, titulaire indiscutable jusqu’ici sur le côté droit. Et pour le moment, les adversaires rencontrés par le Brésilien sont sous le charme.

Lucas Digne, le défenseur de Lille, reconnait les qualités de l’international brésilien : « Depuis le début de ma carrière, c’est l’un des meilleurs joueurs que j’ai eu a marquer. Si ce n’est le meilleur. Quand il sera adapté au football français, il va faire très mal. C’est un joueur très très technique, très vif et qui voit bien le jeu. Il a surtout un coup de rein phénoménal. Il peut destabiliser une défense à une vitesse…. C’est très impressionnant » explique-t-il dans les colonnes du 10Sport.

De son côté, le gardien toulousain Ali Ahamada, trouve le Brésilien plus fort que Ménez : « Lucas, c’est le partenaire idéal de Zlatan. Ils se complètent. Lucas va lui apporter beaucoup de passes décisives. On sent que leur entente commence à prendre forme. Face à nous, ils jouaient beaucoup entre eux. Ils se cherchaient beaucoup plus que les autres. On sent qu’ils ont plus de relations techniques qu’avec les autres joueurs du secteur offensif. Ménez, c’est un très très bon joueur, mais Lucas, c’est un ton au-dessus » ajoute le gardien toulousain.

Jérémy Ménez n’a pas été aligné vendredi dernier à Toulouse. Le malaise pourrait prendre forme si Lucas Moura confirme ses bonnes dispositions et prend une place de titulaire aux cotés de Zlatan Ibrahimovic. Le test sera pour l’international français face à Valence. Si Carlo Ancelotti choisit d’aligner Moura à sa place, l’ancien joueur de la Roma pourrait commencer à perdre patience.

0 521

img-so-foot-103-falcao-1359716958_x620_articles-166382Président et propriétaire depuis dix ans du Steaua Bucarest, l’homme d’affaires roumain, Gigi Becali, collectionne les sorties de routes homophobes et racistes.

Interrogé par le magazine So Foot daté de février, le dirigeant roumain réfute avoir refusé de signer Florent Sinama-Pongolle en raison de sa couleur de peau : « C’est un mensonge. On a déjà eu cinq joueurs noirs au Steaua. Enfin des joueurs de couleur. Non, on voulait le prendre mais on a compris qu’il manquait de constance. C’est le yo-yo ce joueur. Une fois bon, une fois pas bon. Je me moque de la couleur de peau des gens. Mais je ne peux rien y faire si les Noirs ne s’adaptent pas au climat roumain. C’est plus facile pour les joueurs des anciens pays communistes. Les Brésiliens, les Africains, c’est plus compliqué, toujours dehors en boite de nuit, les femmes, toutes ces distractions. Les Argentins, eux c’est bon, ils ont un peu la même mentalité que nous. Ils aiment la vie en famille » explique Gigi Becali.

Le président du Steaua explique également dans cet entretien qu’il rêverait d’avoir le budget de certains clubs français : « Nous on prend trente millions de droits TV. La Bulgarie, c’est deux millions. Dites-moi comment on peut se battre, rivaliser avec vos clubs ? Moi, je n’ai pas de Cheikh qui soit venu me filer ne serait-ce que dix millions. Vous, vous avez l’argent, l’argent des Arabes ! Il y a beaucoup d’argentin en Europe notamment celui injecté par les Arabes du Moyen-Orient. C’est nécessaire, mais cela élargit l’écart entre les gros et les petits clubs. Moi, mon club, c’est mon argent ! Avec quinze millions, notre budget représente ce que les Arabes offrent en salaire annuel à un seul joueur. Pour contrebalancer cette tendance, il faut qu’on fasse preuve de talent dans le recrutement » ajoute le dirigeant roumain.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans le nouveau numéro de So Foot à paraitre mercredi

0 685

Olivier Dacourt, l’ancien milieu de terrain international, estime que certains joueurs du PSG font preuve de suffisance lors de certains matches. 

C’est par cette attitude que celui qui est désormais consultant, explique les difficultés actuelles du PSG en Ligue 1 : « A chaque fois que lePSG se déplace, les équipes en face sont à 150% car tout le monde veut battre le PSG » a-t-il expliqué ce jeudi au cours de l’émission Luis Attaque.

 » La qualité des joueurs parisiens est meilleure mais s’ils n’ont pas la même envie, s’ils ne rentrent pas sur le terrain avec la même volonté que leurs adversaires, ils sont morts. Avant de gagner ses matches, il faut les jouer. Il y a peut-être un peu de suffisance » a-t-il ajouté.

Retrouvez également l’actualité du PSG chez notre partenaire, ParisTeam.fr

STAY CONNECTED