HEADER ADS :
Europe
Mercato

0 1323

La possibilité de voir un jour débarquer le FC Barcelone dans le championnat de France, ne semble pas être du goût du Front National. Et ce dernier le fait savoir en remettant en cause les liens qui unissent le club parisien au club catalan à travers le Qatar et son président Nasser Al-Khelaïfi.

Dans une lettre publiée sur le site officiel du Front National, Eric Domard, Membre du Bureau Politique, Conseiller aux sports de Marine Le Pen, déclare  : « M. Trias (maire indépendantiste de Barcelone, ndlr), entend-il profiter de la récente nomination du président du PSG et ministre sans portefeuille du Qatar, Nasser Al-Khelaïfi, au Conseil d’administration de la Ligue pour soutenir cette demande, sachant que les 2 clubs sont aujourd’hui financés par cette dictature islamiste ? » a-t-il déclaré.

Selon la presse espagnole, le Barça aurait demandé en secret auprès de la LFP la possibilité ou non de pouvoir jouer le championnat de France si la Catalogne devenait indépendante. Car en Espagne, le message est clair : « « Barcelone et l’Espanyol ne joueront pas en Liga espagnole si la Catalogne obtient son indépendance. Et cela pour les raisons suivantes : La Loi du sport prévoit dans une disposition additionnelle qu’un seul Etat non espagnol peut jouer la Liga ou toute autre compétition officielle espagnole, et c’est Andorre », a déclaré Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole de Football

 

0 259

Malgré sa bonne prestation face au Milan AC, Paul Pogba ne donne pas encore complètement satisfaction à son nouvel entraîneur à la Juventus de Turin, Massimiliano Allegri. Le technicien italien  a fait part de ses attentes concernant l’international français.

« Je m’énerve beaucoup contre Paul Pogba car il a beaucoup de potentiel, mais je pense qu’il n’en exprime pas une grande partie. Mais je sais qu’il a 21 ans, et qu’il a le temps pour le faire. C’est un joueur extraordinaire », a expliqué le coach de la Juventus, auteur de trois victoires en trois matches de championnat, après la rencontre dans des propos relayés par La Gazzetta dello Sport.

0 504

Désormais attaquant du Milan AC après avoir quitté le PSG libre de tout contrat en fin de saison dernière, Jérémy Ménez débute sous ses nouvelles couleurs de la meilleure des manières. Au point de convaincre les plus sceptiques lors de son arrivée en Lombardie.

Le journaliste italien Marco Pasotto, de la Gazzetta dello Sport, dit tout le bien qu’il pense de l’attaquant français : « Pour moi, Ménez c’était le gars qui n’avait pas su s’imposer ni à Rome ni au PSG et que Deschamps a écarté des Bleus. Mais, quelque chose m’a plu cette fois : il me regardait tout le temps dans les yeux en répétant voglio, voglio, (je veux, je veux). Je crois vraiment qu’il est devenu un homme après avoir été longtemps immature.» a-t-il déclaré dans les colonnes du Parisien.

Un sentiment partagé par son nouvel entraîneur, Filip Inzaghi :  » C’est un garçon généreux et je le lui ait fait sentir, dès les premiers jours, son importance dans le groupe. Je lui ai donné des  responsabilités et il avait très envie de les prendre. Il veut disputer l’Euro 2016 chez lui et, s’il continue ainsi, il le fera » a déclaré le coach du Milan AC.

0 793
Jérémy Ménez

Auteur d’un doublé avec le Milan AC lors de la victoire de l’équipe lombarde (5-4), Jérémy Ménez était sur un nuage à l’issue de la rencontre. L’occasion pour lui de régler ses comptes avec le PSG et son ancien coach, Laurent Blanc.

« Je m’adapte bien à cette équipe, a expliqué le Français après le match sur le site officiel de son club. On a un bon groupe. On a bien débuté la saison. J’ai parlé au président (Silvio Berlusconi, ndlr) au téléphone et il m’a dit que j’avais fait un grand match. Je l’ai remercié et je suis content, mais je connais le football et je sais que tout peut changer » a-t-il ajouté.

« Marquer des buts, c’est agréable. J’ai fait ce que j’avais à l’esprit. Le coach (Filippo Inzaghi) m’a montré sa confiance en moi. On s’est rencontré à Ibiza et il voulait que je vienne à Milan. Pour moi, c’était important d’aller dans un club qui compte sur moi après ce qu’il s’est passé l’année dernière au PSG, où personne ne croyait en moi. Je veux continuer comme ça pour le staff, le club et les supporters » conclut l’international français.

0 442

Dans un livre à paraitre prochainement, l’ancien directeur sportif du Real Madrid, Jorge Valdano, a réglé ses comptes avec l’ancien coach du club espagnol, José Mourinho. Il compare le Portugais à Pep Guardiola.

« L’intelligence et l’égo sont des ennemis. Quand les deux se rencontrent, l’égo gagne toujours, écrit-il. Avec lui, je n’ai jamais pu m’entendre parce qu’il est aux antipodes de ma sensibilité. Mourinho est un personnage adapté de ces temps bruyants et vides. Je n’ai jamais entendu en public ou en privé une phrase de lui sur le football digne d’être rappelée. Si Guardiola est Mozart, Mourinho est Salieri. Il aurait été un grand musicien si Mozart n’avait pas existé. » a déclaré l’ancien joueur argentin.

0 285

 Le double champion d’Allemagne en titre, qui reste sur un match nul sur la pelouse de Schalke 04 (1-1), enregistre pour son prochain match le retour de Franck Ribéry. Le milieu de terrain français (31 ans, 81 sélections, 16 buts), est remis de sa blessure au genou qui l’avait empêché de prendre part aux deux premières journées de Bundesliga.

« Je suis bien et je suis prêt pour samedi. Maintenant, j’ai besoin de jouer pour retrouver le rythme », a déclaré Franck Ribéry qui devrait être titularisé face à Stuttgart, quelques jours avant la réception de Manchester City mercredi pour le compte de la première journée de la Ligue des champions.

0 429

Alors qu’il avait été convoité par le PSG pendant le mercato estival, le milieu de terrain de la Juventus de Turin, Paul Pogba, devrait finalement poursuivre sa carrière du côté de la Juventus de Turin. L’international français serait sur le point de prolonger son contrat avec le club italien qu’il avait rejoint en 2012.

Selon le quotidien italien), La Gazzetta dello Sport, Paul Pogba serait tout proche de prolonger son contrat à la Juventus de Turin. Ce nouveau contrat de cinq ans permettrait au joueur français de toucher un peu plus de quatre millions d’euros annuels, hors primes. L’officialisation de cette prolongation pourrait avoir lieu courant septembre.

Alors que la saison démarre à peine, la presse espagnole évoque de nouveau la rivalité entre le FC Barcelone et le Real Madrid à travers le duel Cristiano Ronaldo-Lionel Messi. Pour le joueur portugais, il n’y a pas de doute, le meilleur, c’est lui !

Interrogé au sujet de cette rivalité avec l’international argentin, Cristiano Ronaldo ne fait pas de mystère : « « La rivalité s’est formée pour la presse. Moi, je n’ai aucune rivalité avec Messi. Quand nous nous affrontons, nous avons une relation normal et professionnelle », a-t-il déclaré dans une interview à TVI, repris par AS jeudi.

Et d’ajouter : »« Je ne peux pas plaire à tout le monde. C’est normal. Je tiens à respecter toutes les opinions, ma vie ne dépend pas de ce que les gens pensent, a-t-il ajouté. Personne n’est meilleur ou pire. Je crois toutefois que dans mon job je suis le meilleur et je travaille pour cela. Et si je ne peux pas l’être, dans ma tête je continue de penser que je le suis. »

0 1142

A l’issue du match aller de la Super Coupe d’Espagne entre le Real Madrid et l’Atletico Madrid (1-1), le coach des Colchoneros, Diego Simeone, a fait part de son admiration pour le milieu de terrain argentin, Angel Di Maria.

Entré en cours de jeu face à l’Atletico Madrid, Angel Di Maria a été ovationné par le public à chacune de ses prises de balles. De son côté, à la fin de la rencontre, Diego Simeone a fait l’éloge de son compatriote : « La rentrée d’Angel Di Maria a changé le cours de la partie. Pour moi, c’est le meilleur joueur du Real Madrid » a-t-il déclaré au sujet de l’Argentin, entré à la place de Modric en cours de match à la 78e minute.

1 642

A la recherche d’un nouvel entraîneur depuis le départ surprise d’Antonio Conte ce mardi, les dirigeants de la Juventus de Turin n’auront pas traîné pour trouver son successeur. Et ce ne sera pas Zinedine Zidane qui faisait partie de la short-list des dirigeants turinois.

Selon la presse italienne, la Juventus de Turin tiendrait son nouvel entraîneur. Il s’agirait de Massimiliano Allegri, l’ancien coach du Milan AC, limogé par le club lombard l’hiver dernier. Plutôt que les candidatures de Roberto Mancini et Zinedine Zidane notamment, les dirigeants turinois ont préféré celle de l’ancien coach milanais. L’officialisation de son nomination ne serait plus qu’une question d’heures.

STAY CONNECTED