HEADER ADS :
Europe
Mercato

Alors que la saison démarre à peine, la presse espagnole évoque de nouveau la rivalité entre le FC Barcelone et le Real Madrid à travers le duel Cristiano Ronaldo-Lionel Messi. Pour le joueur portugais, il n’y a pas de doute, le meilleur, c’est lui !

Interrogé au sujet de cette rivalité avec l’international argentin, Cristiano Ronaldo ne fait pas de mystère : « « La rivalité s’est formée pour la presse. Moi, je n’ai aucune rivalité avec Messi. Quand nous nous affrontons, nous avons une relation normal et professionnelle », a-t-il déclaré dans une interview à TVI, repris par AS jeudi.

Et d’ajouter : »« Je ne peux pas plaire à tout le monde. C’est normal. Je tiens à respecter toutes les opinions, ma vie ne dépend pas de ce que les gens pensent, a-t-il ajouté. Personne n’est meilleur ou pire. Je crois toutefois que dans mon job je suis le meilleur et je travaille pour cela. Et si je ne peux pas l’être, dans ma tête je continue de penser que je le suis. »

0 1009

A l’issue du match aller de la Super Coupe d’Espagne entre le Real Madrid et l’Atletico Madrid (1-1), le coach des Colchoneros, Diego Simeone, a fait part de son admiration pour le milieu de terrain argentin, Angel Di Maria.

Entré en cours de jeu face à l’Atletico Madrid, Angel Di Maria a été ovationné par le public à chacune de ses prises de balles. De son côté, à la fin de la rencontre, Diego Simeone a fait l’éloge de son compatriote : « La rentrée d’Angel Di Maria a changé le cours de la partie. Pour moi, c’est le meilleur joueur du Real Madrid » a-t-il déclaré au sujet de l’Argentin, entré à la place de Modric en cours de match à la 78e minute.

1 526

A la recherche d’un nouvel entraîneur depuis le départ surprise d’Antonio Conte ce mardi, les dirigeants de la Juventus de Turin n’auront pas traîné pour trouver son successeur. Et ce ne sera pas Zinedine Zidane qui faisait partie de la short-list des dirigeants turinois.

Selon la presse italienne, la Juventus de Turin tiendrait son nouvel entraîneur. Il s’agirait de Massimiliano Allegri, l’ancien coach du Milan AC, limogé par le club lombard l’hiver dernier. Plutôt que les candidatures de Roberto Mancini et Zinedine Zidane notamment, les dirigeants turinois ont préféré celle de l’ancien coach milanais. L’officialisation de son nomination ne serait plus qu’une question d’heures.

0 2154

Désormais de retour en Premier League grâce à sa signature ce jeudi avec Chelsea, Cesc Fabregas, le milieu de terrain du FC Barcelone, révèle qu’il aurait pu revenir à Arsenal mais que les Gunners ne l’ont pas souhaité.

Sur son compte Facebook, Cesc Fabregas évoque les coulisses de son transfert à Chelsea : « « Je pense vraiment que je n’en ai pas fini avec la Premier League, et c’est le moment idéal pour faire mon retour. Tout le monde sait qu’Arsenal a eu en premier l’opportunité de me signer. Ils ont décidé de ne pas prendre cette option, empêchant que nos chemins ne se croisent pas de nouveau. Je leur souhaite le meilleur pour le futur. » a-t-il déclaré.

«Je crois fermement que Chelsea est le meilleur choix. Ce club correspond à mes ambitions footballistiques avec son envie de gagner des titres et des trophées. Ils ont un incroyable groupe de joueur et un super entraîneur» a-t-il ajouté.

0 671

Le propriétaire russe de Chelsea, Roman Abramovitch, qui a racheté le club londonien en 2003, pourrait acquérir un nouveau club, en Espagne cette fois. L’homme d’affaires aurait l’intention d’entrer dans le capital du Real Mallorca.

Selon le quotidien espagnol, El Mundo, Roman Abramovitch, le propriétaire de Chelsea, pourrait faire son entrer dans le capital du club espagnol du Real Mallorca. Un accord de principe serait intervenu entre le milliardaire russe et Serra Ferrer pour une entrée à 55 % dans le capital du club des Baléares.

Toutefois, l’opération ne sera officialisée que si le club, actuellement en difficulté en D2 espagnole, se maintient dans la division.

0 821

Une nouvelle fois, Arsène Wenger, le manager d’Arsenal a été interrogé sur son avenir alors qu’il n’a toujours pas prolongé son contrat avec les Gunners. 

Dans des propos rapportés par L’Equipe, Arsène Wenger confirme qu’il restera bien à Arsenal la saison prochaine : «Rien n’a changé. J’en ai déjà parlé, je vais vous dire exactement la même chose. J’ai déjà dit à de nombreuses reprises que j’ai donné ma parole. Je suis d’une génération où vous n’avez pas besoin d’un stylo pour vous engager » a-t-il expliqué.

« Vous me verrez encore. Ne vous inquiétez pas, ne soyez pas impatient. A un moment vous en aurez marre de moi. Ce n’est pas encore totalement ficelé mais cela devrait être réglé bientôt», a ajouté le technicien Alsacien.

0 1253

Au lendemain du Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid (3-2), la polémique fait rage. Et la star madrilène Cristiano Ronaldo, accuse clairement les arbitres d’aider le Barça.

L’international portugais s’est exprimé dans les médias locaux pour fustiger le fait que les arbitres et d’autres sources externes feraient tout pour que le Real Madrid ne soit pas champion :  » Il y a eu beaucoup d’erreurs de l’arbitre, a lâché le Portugais. Ils auraient dû mettre un arbitre au niveau du match. Il était très nerveux. Ça me fait penser que les matches ne se gagnent pas que sur le terrain, peut-être qu’une aide du dehors peut aider. Mon penalty est peut-être hors de la surface mais ça fait beaucoup » a-t-il déclaré.

« C’est une lutte difficile mais peut-être que beaucoup de gens ne voulaient pas nous gagnions et que le Real ne soit plus dans la course. Ça fait longtemps que je suis ici et de toute évidence, il y a des gens qui ne veulent pas que Madrid gagne. Ça génère de l’envie. Le traitement n’est pas égal. Les gens veulent que Barcelone reste en course et c’est le cas. » a-t-il ajouté.

 

0 867
Carlo Ancelotti

Invité de l’émission Luis Attaque sur RMC ce mardi, l’ancien coach du PSG, Carlo Ancelotti, aujourd’hui entraîneur du Real Madrid, a fait l’éloge de Karim Benzema. Qu’il n’hésite pas à comparer avec Zlatan Ibrahimovic.

« Pour nous, Karim n’est pas important seulement parce qu’il marque des buts. Il est important parce qu’il aide l’équipe dans la possession du ballon. J’aime la position et les caractéristiques de ce joueur. Il n’est pas seulement un marqueur de but : c’est un joueur complet » a-t-il expliqué.

« Il n’est pas très différent de Zlatan, qui aime reculer lui aussi et jouer collectif. La combinaison Bale-Ronaldo-Benzema est complémentaire. Le fait qu’il ne soit plus en concurrence avec Higuain cette année l’a peut-être aidé. Je pense qu’il peut encore progresser, notamment dans son caractère, et montrer plus de personnalité. C’est un garçon très tranquille et timide. C’est là qu’il peut s’améliorer. » a-t-il ajouté.

0 512
Clarence Seedorf

A l’issue de la défaite de son équipe face à l’Udinese (1-0) samedi soir, l’entraîneur du Milan AC, Clarence Seedorf, a fait part de sa déception. 

 « Je suis déçu, c’est normal, mais j’ai demandé à l’équipe de vite tourner la page pour ne pas douter avant le match face à l’Atletico Madrid », a ainsi confié à la Gazzetta dello Sport, le Néerlandais

Et de demander de la patience concernant la recrue hivernale, Honda : « Il n’est pas encore habitué au football italien, il faut lui donner du temps. »  a-t-il ajouté.

Concernant la Ligue des Champions, Clarence Seedorf estime que son équipe est capable de réaliser une belle performance la semaine prochaine : « Je pense que nous pouvons gagner à Madrid, poursuit le successeur de Massimiliano Allegri sur le banc rossonero. Balotelli a fait une belle entrée. Nous devons regarder vers l’avenir. Nous savions que ce ne serait pas facile, mais les bonnes choses que nous avons faites ne doivent pas être oubliées. » a-t-il conclu.

0 655

Samir Nasri, le milieu de terrain de l’équipe de France et de Manchester City, a fait l’éloge de son manager, Manuel Pellegrini. Il estime que le technicien chilien lui a permis de redresser la pente après une saison précédente difficile sous les ordres de Roberto Mancini.

« J’ai un entraîneur en or, qui me fait vraiment confiance, qui compte sur moi, qui me dit à quel point je peux être important pour lui et qui me rappelle un peu Arsène Wenger. On sent que mes coéquipiers me recherchent dans le jeu » a-t-il déclaré rapporte RMC.

« La saison dernière, à la 50e, je savais en voyant le panneau que c’est moi qui allait sortir. J’ai réussi à retourner un petit peu l’opinion parce qu’après le coup franc de Robin van Persie, j’étais l’ennemi public numéro un (rires). Quand tu as cet élan derrière toi, avec les supporters qui te poussent, tu ne peux être que performant » a-t-il ajouté.

STAY CONNECTED