Equipe de France

0 296
Didier Deschamps

A l’issue de la pénible victoire de son équipe face à la Suède, Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, a fait part de son sentiment. Il savoure les qualités de son groupe.

« On a fait quinze matches, on est à dix victoires, quatre nuls et une défaite face aux champions du monde, résume le sélectionneur. Evidemment qu’il y a eu la coupe du monde cet été, où les joueurs ont pris beaucoup de confiance. L’esprit de groupe est là et on est repartis en septembre avec les mêmes intentions, en rencontrant des adversaires prestigieux. Depuis septembre, je suis amené à changer d’un match à l’autre pour mettre beaucoup de joueurs en situation, avec des systèmes différents. Je sais très bien que ça va à l’encontre des automatismes sur le court terme mais on doit passer par là. Et malgré tous ces changements, il y a l’implication et les résultats aussi. Par rapport à ce qui nous attend avec l’Euro 2016, c’est un passage obligatoire pour ce groupe-là. »

0 486

Actuellement en pleine bourre à l’image de son équipe, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais, Alexandre Lacazette, a été appelé logiquement par Didier Deschamps en équipe de France. L’international français ne cache pas son ambition de disputer l’Euro 2016.

C’est avec plaisir qu’il a retrouvé le groupe France à Clairefontaine en début de semaine : « Je commence à me sentir mieux dans le groupe. A force de revenir, c’est plus facile pour moi, explique le joueur de 23 ans sur le site de la FFF. C’est une fierté, c’est un rêve donc à chaque fois qu’on peut porter le maillot, c’est avec joie et honneur. Je me sens bien (avec Lyon), j’arrive à mettre des buts et être utile à l’équipe. Je pense aussi à l’Euro 2016, c’est l’objectif à moyen ou long terme, on va dire. C’est vraiment la chose que j’aimerais le plus réaliser. » a-t-il déclaré rapporte RMC.

 

0 736
Didier Deschamps

On se souvient que les Clasicos des années 90 entre le PSG et l’OM étaient très chauds. Au point que la rivalité entre les joueurs des deux équipes transpirait jusqu’en équipe de France. Ce qui ne semble plus le cas désormais pour le plus grand bonheur de Didier Deschamps, l’actuel sélectionneur des Bleus.

Protagoniste des Clasicos des années 90, Didier Deschamps s’est réjouit de voir le climat apaisé désormais à l’occasion de ces matches entre le PSG et l’OM : « Il y a eu des périodes plus ou moins chaudes, rigole le Basque, qui prend bien soin de ne pas entrer dans les détails. Elles étaient alimentées par tout ce qui se passait durant la semaine qui précède le match. Dimanche il y a eu ce gros match mais pas de déclarations qui ont mis le feu aux poudres. Sur le terrain, même s’il y a eu beaucoup d’intensité, je n’ai pas vu ce que j’ai pu vivre quand j’étais joueur. C’était plus que limite par moments. Ça s’est normalisé, tant mieux. Il y a beaucoup de respect entre les joueurs. Ils ont été adversaires hier et aujourd’hui ils retrouvent sans animosité. » a-t-il déclaré lundi en conférence de presse.

0 577
Didier Deschamps

A l’issue de la victoire de son équipe face au Portugal, Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, n’a pas manqué de souligné la qualité de ses deux jeunes, Raphaël Varane et Paul Pogba.

«Je ne veux pas minimiser la performance de Paul. Il fait des choses hors du commun même s’il doit simplifier son jeu. Quand on voit le match de ce soir, les Portugais auraient bien aimé l’avoir sous leur maillot.» a-t-il déclaré au sujet du milieu de terrain de la Juventus.

Concernant Varane, Deschamps assure qu’il : «a une assurance, une confiance et il va vite, sait comment se placer. Tant mieux pour lui et tant mieux pour nous.» R

elancé sur le sujet, Didier Deschamps a précisé : «Ils sont français, tant mieux mais quand vous êtes titulaires dans de grands clubs comme la Juventus et le Real Madrid à 20, 21 ans, c’est hors normes.»

0 1307
Pierre Ménès

A l’issue du match France-Portugal (2-1), Pierre Ménès, le consultant de Canal Plus, a distribué les bons et mauvais points. Concernant Yohan Cabaye, actuellement en difficulté au sein du PSG, le journaliste dresse un constat alarmant pour l’ancien joueur de Newcastle.

Pierre Ménès estime tout simplement que Yohan Cabaye a baissé de niveau depuis un an : « Yohan Cabaye  n’a pas été inutile, mais loin, tellement loin du joueur d’il y a un an, sous le maillot de Newcastle et des Bleus. Il est évident que son transfert au PSG lui a ôté de la confiance, de l’autorité et de la joie de jouer. Il n’est pas nul, mais il n’apporte plus ce qu’il apportait il y a un an » a déclaré le journaliste sur son blog.

Au final, le milieu de terrain parisien sorti en seconde période, récolte un 5 sur 10 de la part de Pierre Ménès.

0 836
Yohan Cabaye

Alors que Yohann Cabaye a clairement fait part de son malaise concernant son temps de jeu cette saison au PSG, le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, a évoqué également la situation de son milieu de terrain. Il ne s’en inquiète pas pour le moment, bien au contraire.

« Il joue. Il a moins joué avant la Coupe du monde, a rappelé le sélectionneur des Bleus en conférence de presse. Je ne suis pas inquiet. On ne peut pas dire qu’il est heureux. Il est dans un autre club, avec une concurrence qui est plus forte. Il peut jouer aux trois postes du milieu. Ses qualités, Yohan ne va pas les perdre du jour au lendemain. Il joue mais il ne commence pas tous les matchs. »  a commenté Didier Deschamps.

De son côté, le milieu de 28 ans n’est pas du tout satisfait de son temps de jeu et l’a fait savoir.

 

0 856
Didier Deschamps

Alors qu’il effectue un bon début de saison sous les couleurs du Milan AC, Jérémy Ménez n’a pas été retenu par Didier Deschamps pour les matches de l’équipe de France face au Portugal et l’Arménie. Le sélectionneur s’en est expliqué en conférence de presse.

« Je ne vais pas commencer à commenter sur les joueurs que je ne prends pas. Jérémy a toujours eu des qualités. Ses six derniers mois avec Paris ont été compliqués. Il fait un début de saison intéressant avec le Milan AC. Il fait partie des joueurs qu’on suit bien évidemment »  a-t-il déclaré au sujet de l’ancien attaquant du PSG.

0 592

A peine rentré de la Coupe du Monde au Brésil et sans avoir vraiment digéré l’élimination en quart de finale face à l’Allemagne, le défenseur de l’équipe de France et du PSG, Lucas Digne, se projet déjà vers l’Euro 2016 qui se déroulera en France.

A peine descendus de l’avion, les joueurs de l’équipe de France ont été assaillis de questions de la part des journalistes. Lucas Digne, le défenseur du PSG, affiche clairement ses ambitions pour les prochaines saisons : « C’est vrai que ça reste dans un coin de ma tête, a confié le défenseur des Bleus sur BFMTV. L’Euro 2016 est forcément une échéance importante car ça aura lieu en France. On aura deux ou trois matches amicaux importants pour se préparer. C’est un objectif pour tous les joueurs présents dans cette équipe. On a un groupe assez jeune et ça sera important pour tout le monde de participer à cette compétition en France. » a-t-il déclaré rapporte RMC.

Et d’ajouter qu’il se dit très fier du parcours réalisé par les Bleus au Brésil :  » Ça faisait plaisir de retrouver le public français, a confié le joueur du PSG à BFMTV. Ça fait vraiment chaud au cœur de voir que les supporters étaient si nombreux. C’était un vrai bonheur de les revoir. C’était vraiment important pour nous de regagner les cœurs du public français. Malgré la défaite face à l’Allemagne, on a fait un beau parcours. Ça promet de belles choses pour l’avenir. » a-t-il ajouté.

Pierre Ménès

Comme il le fait à chaque fois, Pierre Ménès, le consultant de Canal Plus, a fait part de ses notes après le match de l’équipe de France face à l’Allemagne. Le journaliste est notamment déçu par la prestation de Karim Benzema, incapable selon lui, de hausser son niveau de jeu.

Sur son blog, Pierre Ménès a distribué les bons et mauvais points. Côté déception, c’est Karim Benzema qui arrive en tête : « Cette fois, on ne peut pas dire qu’il a dézoné ou qu’il n’a pas été servi. Mais il n’a pas gagné un duel, il ne se bagarre pas, il ne change jamais de rythme… Il aurait pu sauver son match avec sa frappe du gauche dans les arrêts de jeu, mais bon… Benzema avait laissé entrevoir de belles promesses en phase de poule, mais depuis le niveau s’est élevé et il a disparu des écrans radars. A ce niveau-là, ça ne suffit pas mais malheureusement, on n’a pas mieux que lui pour le moment » a-t-il expliqué.

Une fois n’est pas coûtume, il a en revanche souligné la bonne performance de Patrice Evra : « Bien sûr, il a du déchet. Bien sûr, il a comme souvent péché par excès de précipitation. Mais au niveau de l’impact physique, il a répondu présent. Pourtant, il avait des clients en face puisque Löw avait décidé d’insister sur son côté avec Lahm, Schweinsteiger et Müller. Il s’en est plutôt bien sorti. Son meilleur match dans cette Coupe du Monde » a-t-il ajouté.

STAY CONNECTED