Home France Equipe de France

0 334

Rémi Garde, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, a révélé avoir discuter avec Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France. Ce dernier avait fait le déplacement au Juventus Stadium pour assister à la rencontre entre le club italien et l’OL en quart de finale retour de la Ligue Europa. 

Les deux hommes se sont entretenus au sujet des internationaux français lyonnais et notamment de l’attaquant Alexandre Lacazette : « J’ai parlé avec le sélectionneur qui était au Juventus Stadium, explique l’entraîneur de l’OL. Il compte sur Alexandre Lacazette. Il ne m’a pas donné la liste des sélectionnés, je ne sais pas s’il la connaît lui-même. Il m’a confirmé qu’il comptait sur lui. Il est conscient des progrès immenses qu’il a fait depuis le début de la saison. Il sait que c’est un joueur qui a marqué des buts très importants cette année, qui peut débloquer des situations difficiles. (…) Aujourd’hui, Alexandre Lacazette est un joueur complet et différent d’il y a quelques années. Il a une personnalité très intéressante dans un groupe. Si j’étais sélectionneur, je le prendrais pour aller au Brésil. » a-t-il déclaré.

0 137

L’ancien attaquant de l’équipe de France, Nicolas Anelka, qui est actuellement sans club depuis son licenciement de West Bromwich Albion à cause de l’affaire de la « quenelle », a semble-t-il décidé de régler ses comptes désormais que sa carrière semble toucher à sa fin.

Et c’est à l’ancien sélectionneur national, Raymond Domenech, que s’en prend l’ancien buteur du PSG : »«J’ai insulté dans un vestiaire un coach que tout le peuple français insultait déjà, un coach qui n’a jamais rien gagné à part un titre de champion de D2 et le Tournoi de Toulon ! Il ne connaît pas la gagne, poursuit-il.

« Je respecte l’homme car je pense que c’est une bonne personne mais je n’ai aucun respect pour l’entraîneur. Il n’est pas à la hauteur. Quand tu as été dirigé par Ancelotti et d’autres grands, il est très dur de l’être par Domenech ! Si je devais le refaire, je le referai car il le méritait à ce moment-là !» a-t-il ajouté.

0 205

Toujours prêt à donner son avis sur le football actuel lorsqu’on le lui demande, Eric Cantona a profité de la promotion du filme « les fêlés du foot » pour s’en prendre à Nicolas Sarkozy et François Hollande. 

: « En tant que joueur de l’équipe de France, quand vous entendez à l’époque Nicolas Sarkozy dire« Moi, ce qui me gêne, c’est surtout les footballeurs qui gagnent de l’argent »… Quand vous entendez François Hollande qui veut absolument taper sur les footballeurs parce qu’il fait un sondage de comptoir et que, évidemment, 85 % des gens vont dire qu’il faut taper sur les mecs… » « Ça fait quand même deux chefs d’État qui reprochent ensuite aux joueurs de ne pas porter le maillot avec fierté » a-t-il expliqué.

« Mais vous auriez envie de porter le maillot avec fierté d’un pays dirigé par des gens qui vous fracassent ? Personnellement, je n’en aurais pas super envie« , s’est exclamé Cantona, lequel trouve les Bleus « hyper courageux et respectueux du maillot, parce qu’ils y vont quand même ».

0 468

Devenu international à quelques mois de la Coupe du Monde au Brésil, le latéral gauche du PSG, Lucas Digne, veut croire en sa bonne étoile. Il lui reste deux mois pour parvenir à conquérir une place dans les 23 bleus qui s’envoleront au Brésil. 

Pour Lucas Digne, disputer la Coupe du Monde est un objectif mais ne veut pas non plus se focaliser dessus : « Je ne me projette pas. Je profite de chaque minute que j’ai sur le terrain pour montrer que je peux apporter quelque chose à l’équipe. J’essaie de donner des maux de tête au coach » explique-t-il rapporte Le Parisien.

« J’ai un peu discuté avec Didier Deschamps, il m’a mis en confiance pour que je me sente bien dans le groupe. Les A étaient un rêve. Ma sélection m’a donné très envie d’y retourner » a-t-il ajouté.

Une belle possibilité donc, d’autant qu’il a déjà conquis le staff :  « C’est quelqu’un de sérieux, de dynamique, de professionnel, un bon jeune, confie un membre de l’encadrement de l’équipe de France. Il a de la qualité défensive et offensive, on sent que cela tient la route dans sa tête. Il a envie de progresser et offre beaucoup de perspective. Il a le plus gros potentiel à son poste. Son âge et son inexpérience ne sont pas un frein. il reste une quinzaine de matchs au PSG, ce serait bien qu’il en joue un tiers… » ajoute-t-il.

0 214

De passage sur le plateau de Sport 365 TV, le journaliste de L’Equipe, Vincent Duluc, a évoqué les rapports entre les médias et l’équipe de France. Ces dernières ont connu une nette amélioration depuis l’arrivée de Deschamps à la tête des Bleus. 

Pour Vincent Duluc, les rapports entre l’équipe de France et les médias se sont normalisés. Seuls trois exceptions dont Nasri restent encore un peu compliquées : « Les rapports sont très bons, je pense qu’ils sont bons tant avec les sportifs à part quelques  trois exceptions… Nasri ? Ce n’est pas pareil,  de toute façon il  ne sera pas à la Coupe du Monde (rires).  Nos rapports sont bons avec les joueurs,  avec le staff ainsi que les institutions… «  a-t-il expliqué.

« Il n’y a vraiment pas de problème particulier. Mais je ne vois pas ça comme une fierté…  Quand les rapports de la presse sont bons avec les sportifs, cela veut dire qu’ils sont assez performants » a-t-il ajouté.

0 229

Olivier Giroud, l’attaquant d’Arsenal et de l’équipe de France, reconnaît qu’il a manqué l’occasion de devenir titulaire chez les Bleus quand Karim Benzema était moins bien.

Invité sur RMC ce mercredi, Olivier Giroud évoque son statut en équipe de France : « Aujourd’hui, oui, je me sens remplaçant. J’ai eu ma chance mais je n’ai pas été très décisif même si j’estime que j’ai participé à la victoire en Biélorussie. Karim a retrouvé sa place de titulaire et moi, je suis là pour apporter quelque chose de plus. Après, pourquoi pas jouer à deux. Au niveau tactique, on pourrait être amené à être alignés si on doit aller chercher un résultat.  Il faut savoir prendre des risques mais ce sont les choix du sélectionneur. Quand Benzema était moins bien, j’ai eu ma chance. J’ai été titulaire en Biélorussie. Maintenant, je n’ai pas eu l’occasion de marquer. Benzema a une légitimité en tant qu’attaquant du Real. » a-t-il déclaré.

  »C’est une chance d’avoir des attaquants qui se complètent et qui sont complémentaires dans leurs qualités. On a tous les deux la possibilité avec Rémy ou d’autres attaquants, d’apporter notre pierre à l’édifice. En ce moment, Karim est en forme, moi aussi. On a besoin de tout le monde pour faire une bonne Coupe du monde. La concurrence a toujours été saine, on est là pour tirer l’équipe de France vers le haut. Maintenant, il y a des choix tactiques. Notre 4-3-3 est plutôt bon, on l’a prouvé avec le match face aux Pays-Bas. Karim est  sûrement plus à l’aise dans l’axe même s’il aime dézoner. » a-t-il ajouté.

0 663
Blaise Matuidi

Blaise Matuidi, buteur sur le second but de l’équipe de France, a commenté son exploit au micro de Fred Calenge ! Il est lui même étonné de son geste et surtout de marquer du pied droit. Il ironise aussi sur l’aspect très zlatanesque de son but et admet que finalement, on apprend avec des joueurs comme Zlatan Ibrahimovic à l’entrainement !

0 154
Karim Benzema

Auteur d’une superbe performance face aux Pays-Bas, l’attaquant de l’équipe de France, Karim Benzema, a fait part de sa satisfaction après la victoire des Bleus (2-0). 

« C’est bien d’avoir gagné ce match de prestige. On voulait le gagner ce match devant notre public. On a été dans la continuité du match contre l’Ukraine (3-0, le 19 novembre 2013, en barrage retour pour le Mondial-2014, ndlr), même s’il y avait moins de pression » a-t-il d’abord expliqué.

« On a joué notre jeu, on a poussé ensemble. On peut dire qu’on se sent libérés, ce qui nous a permis de faire de beaux mouvements collectifs. (Sur son but) J’ai eu un bon ballon dans la course, je savais où j’étais par rapport au but, après il faut toujours un peu de réussite. Petit à petit on joue de mieux en mieux. On va tout faire pour arriver au top au Mondial. » a-t-il ajouté.

0 468
Pierre Ménès

A l’issue du match entre l’équipe de France et les Pays-Bas, au cours duquel il a inscrit un but, Blaise Matuidi, a une nouvelle fois reçu l’éloge de la part des médias dans leur ensemble. Notamment Pierre Ménès.

Le journaliste de Canal Plus, sur son blog, fait l’éloge du joueur parisien : « Que dire ? Je me souviens, quand j’avais annoncé sur les réseaux sociaux que j’allais publier sur ce blog mon équipe-type des matchs allers, du nombre de gens qui faisaient la fine bouche devant les prestations de Matuidi » rappelle-t-il à ses lecteurs.

« Ce garçon progresse en permanence, hier soir il signe une passe décisive et un but – et quel but ! -, les deux du pied droit. Un élément totalement indispensable, sous le maillot bleu comme au PSG » a-t-il ajouté n’hésitant pas à lui attribuer la note de 8, ce qui en fait le meilleur homme du match.

STAY CONNECTED