Désormais coach de Leicester en L2 anglaise, Sven-Goran Eriksson est revenu pour la FIFA sur son année 2010. Et notamment la Coupe du Monde 2010 disputée à la tête de la Côte d’Ivoire. Il rêve également de participer à celle de 2014 au Brésil.

Interrogé par le site officiel de la FIFA, Sven-Goran Eriksson garde un bon souvenir de son passage à la tête de la sélection ivoirienne : « j’ai rarement eu l’occasion de travailler avec un groupe aussi joyeux que celui-là. Les Ivoiriens passaient leur temps à chanter et à danser. Toutefois, cette bonne humeur n’a jamais nui à la qualité de notre travail car ils étaient très sérieux. Je regrette simplement de ne pas avoir eu un mois supplémentaire pour bien préparer ce tournoi » explique le Suédois qui avait été nommé quelques semaines avant le début de la compétition.

Il regrette également la blessure de Didier Drogba, juste avant l’ouverture : « Nous avons tout fait dans l’urgence et la blessure de Didier Drogba, n’a pas arrangé les choses. Malgré tout, je pense que nous avons réussi une belle Coupe du Monde. Nous sommes tombés dans un groupe très difficile » a-t-il ajouté.

Il espère revivre la même chose dans quatre ans au Brésil : « Pour le moment, je suis très heureux à Leicester. Maintenant, je serais bien incapable de vous dire ce qui peut arriver d’ici quatre ans. Qui sait ? J’aimerais bien être du voyage au Brésil mais cette idée ne m’obsède pas. Je suis très satisfait de mon sort et je n’ai pas de raisons d’aller voir ailleurs. Je pense que nous allons assister à une belle fête au Brésil. Ce serait sympathique de participer, même en tant que simple spectateur. Le Brésil et le football sont indissociables » conclut l’ancien sélectionneur de l’Angleterre.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE