L’Espagne s’est qualifiée pour sa troisième finale consécutive d’un grand tournoi international après avoir éliminé le Portugal mercredi soir aux tirs au but (0-0) puis 4-2 en demi-finale de l’Euro 2012. Retrouvez ci-après les principales réactions d’après-match.

Vincente Del Bosque (sélectionneur de l’Espagne)
C’était serré. Je veux féliciter le Portugal. Ils ont fait un grand tournoi, mais nous avons été plus chanceux qu’eux. Les deux équipes ont eu peu d’occasions. On doit s’améliorer, mais on leur a posé des problèmes.

Cesc Fabregas (milieu de terrain de l’Espagne)
Je voulais me charger du cinquième tir au but, j’avais un pressentiment que les choses se passeraient bien. On m’a dit que j’allais tirer en deuxième, mais j’ai répondu que je voulais plutôt tirer en cinquième. J’avais le pressentiment, l’intuition que les choses se passeraient bien et que la vie me réservait quelque chose d’aussi beau que ce moment-là.

Iker Casillas (capitaine de l’Espagne)
C’est sûr, nous nous souviendrons de ce moment quand le temps passera, surtout quand nous n’atteindrons plus les finales. Tout ça, n’est pas à la portée de tout le monde. L’équipe est là. C’est une équipe qui a été faite à base de souffrance, de critiques, mais grâce à elle, tout le monde est content, le public, la presse et les joueurs. Nous voulons continuer à donner de la joie. D’ici à dimanche, nous allons faire en sorte que tout le monde soit content. Les tirs au but c’est de la chance.

Paulo Bento (sélectionneur du Portugal)
Je tiens d’abord à souligner notre très bon tournoi, surtout si vous regardez les équipes que l’on a rencontrées : Allemagne, Pays-Bas, Danemark, République tchèque,… Ce soir, nous avons joué de manière fantastique. Pendant la prolongation, l’Espagne nous a été supérieure, mais pendant 90 minutes, nous avons été meilleurs qu’eux. Nous aurions pu décider du sort du match, le problème, c’est nous n’avons pas su saisir notre chance. Si j’avais choisi une façon de perdre, ce n’aurait pas été celle-là, mais c’est comme ça.

Cristiano Ronaldo (capitaine du Portugal)
J’ai pas vraiment eu d’opportunité de marquer ce soir (mercredi). J’essaie toujours de faire de mon mieux. On était bien dans le tournoi mais on ne gagne pas par manque de chance. On est frustrés de s’arrêter-là. Mais on doit aussi être fiers de notre parcours.

 

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE