Christophe Galtier s’est fait l’écho des qualités de sa recrue de dernière minute, Max Gradel. Il compte beaucoup sur la force de percussion de l’ancien joueur de Leeds.

Le coach de l’ASSE ne regrette en rien d’avoir recruter l’international ivoirien : « Nous l’avons supervisé à plusieurs reprises, sur place. Il a quelque chose. On fonde beaucoup d’espoirs sur lui. Sollicité par plusieurs clubs français et étranger, il a démontré une réelle envie de nous rejoindre. Il est très intéressant, comme joueur et comme homme » a expliqué Christophe Galtier en conférence de presse.

Il compte particulièrement sur la régularité de l’ancien joueur de Leeds : « Il a joué plus d’une quarantaine de matches, la saison dernière : ça donne une idée de sa capacité à répéter les matches, surtout à ce poste-là. Il a également marqué beaucoup de buts. Il a l’avantage d’être un attaquant polyvalent. Il percute et dribble. A mon époque, on appelait un tel joueur un feu-follet » a-t-il ajouté.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE