Michel Seydoux, le président et actionnaire de Lille, a confirmé la volonté de son club de profiter des quinze derniers jours du mercato hivernal pour recruter un ou deux joueurs. 

Car la blessure de Franck Béria change les plans du LOSC qui ne pensait pas être actif sur ce mercato de janvier. Mais cette blessure et l’indisponibilité qui en découle oblige les dirigeants lillois à changer leur fusil d’épaule.

« On prend toujours en compte les évènements exceptionnels. Sans blessure, notre mercato aurait dû se révéler plat, a expliqué le président du LOSC. Mais un dirigeant de club doit être capable d’infléchir sa politique si besoin. Pour le coup, la porte n’est pas fermée mais nous ne recruterons pas pour faire le nombre. Tout dépendra des opportunités. » a-t-il déclaré alors que des rumeurs d’un rachat prochain de son club par un milliardaire chinois ont été évoquées par France-Football.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE