A un peu moins de deux jours de la fin du mercato estival, le temps presse du côté du RC Lens. Le club nordiste est toujours interdit de recrutement en attendant le versement de la part de son actionnaire principal, d’un montant de 4 millions d’euros minimum.

En attendant, Antoine Kombouaré, le coach lensois, relativise sur l’arrivée de cet argent.  « J’ai beaucoup de respect pour l’actionnaire, confie le coach des Sang et Or. Si aujourd’hui on est vivant, on est en Ligue 1, c’est parce que la saison dernière il a quand même injecté 20 millions d’euros. Alors aujourd’hui, il a peut-être des soucis. Moi, j’ai confiance, je ne désespère pas, on a jusqu’à lundi soir donc on attend. Mais nous, on lui montre aussi qu’on est capable, chacun dans son domaine, de faire ce qu’il faut pour porter les couleurs du club le plus haut possible. Et je crois que c’est l’objectif qu’on a quand on vient ici. Je le dis à mes joueurs, il faut que les supporters soient fiers de ce qu’on montre, de notre comportement, de notre attitude, quel que soit le résultat. » a-t-il ajouté.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE