Mercato OM : Florian Thauvin sur le départ cet été ?

0

La carrière de Florian Thauvin est en passe d’être à un tournant. Recruté lors du mercato 2013 par le président de l’époque Vincent Labrune, l’attaquant continue d’être décisif de manière très fréquente avec l’OM. Ce sont justement ses performances qui vont pousser les dirigeants marseillais à tout faire pour conserver leur pépite. Mais la donne s’annonce plus compliquée que prévue tellement Thauvin attise les convoitises.

Une carrière mal débutée à l’OM

Pourtant il y a encore deux ans, ils étaient peu à prédire une telle progression. Arrivé à Marseille après un épisode houleux avec Lille (il n’aura finalement jamais joué au LOSC), son apport n’a pas tout de suite été en adéquation avec le prix de son transfert (15 millions d’euros).

Même sous les ordres de Marcelo Bielsa, qui a avoué que Thauvin était l’un des joueurs les plus talentueux qu’il ait entraînés, le gaucher était à la peine. Malgré une activité évidente au pressing, ses efforts fournis l’ont empêché d’être décisif.

Florian Thauvin

Son départ pour Newcastle l’année suivante lui aura servi de déclic. Revenu sur la Canebière six mois plus tard après une expérience désastreuse en Angleterre, il rayonne depuis. En 2017, il était tout simplement le Français le plus décisif en Europe ! Cette saison encore, il est sous le feu des projecteurs avec des statistiques éloquentes en Ligue 1 (10 buts, 9 passes décisives). Suffisant pour que certaines grosses écuries européennes s’intéressent à lui.

Un départ en cas de non-qualification en C1 ?

S’il continue sur ce chemin, l’OM pourrait rapidement être trop petit pour Florian Thauvin. S’il a clamé son amour pour le club phocéen à plusieurs reprises, une offre d’un cador pourrait rapidement le faire changer d’avis. Récemment, Naples est entré dans la course, en plus de l’Atletico Madrid et du Bayern Munich, des pistes déjà évoquées il y a quelques semaines. Selon des journaux transalpins, l’OM demanderait au bas mot 35 millions d’euros pour lâcher son ailier droit. Cependant, Jacques-Henri Eyraud et Rudi Garcia ne sont absolument pas vendeurs, du moins pour cet hiver.

Un autre critère pour faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre, une qualification pour la Ligue des champions. À la lutte avec Monaco et Lyon, l’OM n’a aucune envie de terminer au pied du podium, surtout que la troisième place pourrait être directement qualificative pour la phase de poules (si le vainqueur de la C1 et de la C3 sont déjà qualifiés pour la LDC par le biais de leur classement en championnat). Un échec pourrait amener Florian Thauvin à reconsidérer sa position et ouvrir la porte à un départ.

Share.

About Author

Leave A Reply