En quête d’un attaquant pouvant épauler Valère Germain depuis le début du mercato d’été, les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont finalement fini par trouver leur attaquant de pointe en la personne de Konstantinos Mitroglou. Après plusieurs dossiers exploités sans succès, la direction marseillaise s’est rabattu sur celui qui a inscrit 16 buts la saison dernière avec le club portugais du Benfica. Par ailleurs, l’attaquant grec a coûté 15 millions d’euros aux dirigeants phocéens et ce dernier a pour mission de remplacer Bafétimbi Gomis sur la pointe de l’attaque. Une mission qui semble être difficile d’autant plus que l’international français a marqué 20 buts la saison dernière avec l’OM.

40 millions d’euros avait été proposé par le Tianjin Yuanjiang ?

En effet, selon les informations de Record, Konstantinos Mitroglou aurait pu prendre le chemin de la chine. Ce dernier aurait pu être vendu par le Benfica à un prix plus élevé que celui reçu de l’Olympique de Marseille. Le club portugais a refusé une offre de 35 millions d’euros plus 5 millions de bonus inclus venue du club chinois de Tianjin Quanjian. Par ailleurs, après avoir reçu un échec suite aux commissions réclamées, les dirigeants du Benfica ont finalement rejetés l’offre du club chinois.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE