A la recherche d’un gardien de but, les dirigeants du club de la capitale auraient jeté leur dévolu sur le portier de l’Atletico de Madrid Jan Oblak. Alors que les dirigeants français seraient prêts à lever sa clause libératoire portée à 100 millions d’euros, leurs homologues réfléchiraient à la possibilité de la hausser à 150 millions d’euros. Actuellement, le scénario du transfert de Neymar frustrerait les dirigeants des clubs en Europe. Ayant manifesté le souhait de retenir le brésilien Neymar, les dirigeants du FC Barcelone auraient été surpris par la tournure des événements et ne s’attendaient guère à ce que les parisiens paient les 222 millions d’euros. Une leçon qu’aurait retenu les dirigeants de l’Atletico de Madrid qui souhaiteraient contrecarrer les plans parisiens en augmentant le montant de la clause libératoire de Jan Oblak.

De 100 millions à 150 millions d’euros !

En effet, le média espagnol Marca nous révèle dans ses colonnes que les Colchoneros souhaiteraient tout faire pour conserver l’international Slovène. Par conséquent, les dirigeants espagnols souhaiteraient renégocier le transfert du joueur en le faisant signer un nouveau bail, tout en augmentant sa clause libératoire. Ainsi cette clause qui au départ était fixée à 100 millions d’euros, passerait désormais à 150 millions d’euros. Une stratégie qui empêcherait le club de Madrid de se retrouver dans la même situation que le club catalan dans le dossier Neymar. Mais quoi qu’il en soit, rien ne semble retenir Nasser Al-Khelaïfi. Restez connecter pour la suite de ce feuilleton.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE