Après la validation par le Conseil d’Etat de la Taxe 75 % voulu par le gouvernement envers les salaires de plus d’un millions d’euros annuels et qui sera payée par les entreprises, Frédéric Thiriez, le président de la ligue, a poussé un coup de gueule.

Il estime ni plus ni moins que cette mise en place de la taxe est avant tout de la part des politiques français au pouvoir actuellement de la démagogie : « C’est profondément regrettable. C’est une décision d’opportunité plus qu’une décision juridique, »  a-t-il déclaré à l’AFP. 

« Tout le monde reconnaît que la taxe à 75% est absurde sur le plan économique, inefficace sur le plan fiscal et injuste sur le plan social. Je comprends que le Conseil n’a pas voulu censurer deux fois le gouvernement sur le même projet. Les conséquences en seront très lourdes pour nos clubs dans les années qui viennent. Le football français va donc faire les frais d’une politique avant tout démagogique. »

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE