Samir Nasri, le milieu de terrain de l’équipe de France et de Manchester City, a fait l’éloge de son manager, Manuel Pellegrini. Il estime que le technicien chilien lui a permis de redresser la pente après une saison précédente difficile sous les ordres de Roberto Mancini.

« J’ai un entraîneur en or, qui me fait vraiment confiance, qui compte sur moi, qui me dit à quel point je peux être important pour lui et qui me rappelle un peu Arsène Wenger. On sent que mes coéquipiers me recherchent dans le jeu » a-t-il déclaré rapporte RMC.

« La saison dernière, à la 50e, je savais en voyant le panneau que c’est moi qui allait sortir. J’ai réussi à retourner un petit peu l’opinion parce qu’après le coup franc de Robin van Persie, j’étais l’ennemi public numéro un (rires). Quand tu as cet élan derrière toi, avec les supporters qui te poussent, tu ne peux être que performant » a-t-il ajouté.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE