Depuis que Frank McCourt a acheté l’Olympique de Marseille, les dirigeants ont comme objectif d’améliorer l’effectif phocéen. Des footballeurs ont été recrutés lors de la dernière séance de Mercato estival. Récemment Jacques-Henri Eyraud a été interrogé par des journalistes français concernant l’enveloppe qu’il possède pour les recrutements. Le dirigeant marseillais a confirmé qu’il avait utilisé 118 millions d’euros sur les 200 donnés par le président de l’OM

C’est en octobre 2016 que l’homme d’affaire américain achète l’Olympique de Marseille. Les supporters marseillais étaient contents. Après quelques jours de son achat, le président a annoncé à la presse française, qu’une enveloppe de 200 millions d’euros allait être donnée aux dirigeants phocéens qui s’occupent de la partie recrutement.

Renforcer l’équipe était l’objectif principal du club phocéen.

Les hommes de Frank McCourt se sont rapidement mit au travail. Ils ont tout fait pour acheter l’international français Dimitri Payet qui avait quitté l’OM avant de rejoindre West Ham. 30 millions d’euros ont suffi à convaincre le milieu de terrain offensif. Par la suite, d’autres joueurs ont rejoint l’Olympique de Marseille dans ce mercato. Aujourd’hui, cette fameuse enveloppe a diminué et c’est ce qu’a confirmé récemment Jacques-Henri Eyraud.

Eyraud explique tout au sujet de cette enveloppe

Voici tout ce qu’a déclaré le dirigeant phocéen concernant l’enveloppe qui concerne les recrutements : « Oui, tout le monde sait aujourd’hui qu’on avait à disposition une belle somme pour effectuer des achats. Aujourd’hui nous avons dépensé 118 millions. Après quelques recrutements, notre travail est loin d’être terminé. Il nous reste encore beaucoup à faire. Les projets de l’Olympique de Marseille sont nombreux. Nous en avons plus précisément 4. Tous ces projets ont besoin d’un maximum d’argent pour qu’ils soient réalisés jusqu’au bout. Notre premier objectif est celui d’améliorer notre effectif pour la suite de cette saison. Récemment j’ai trouvé un accord et signé une convention avec l’association OM pour que les plus jeunes puissent intégrer notre centre de formation. Le deuxième est celui de réaliser un lieu incroyable sur l’histoire de l’OM pas loin de notre beau stade Vélodrome. Le troisième projet est de nous rapprocher un maximum de nos supporters. Nous voulons apporter quelque chose d’important au niveau social dans notre ville. Le quatrième et dernier est d’améliorer le Stade Orange Vélodrome pour le confort de nos supporters ».



1 commentaire