Jeudi soir, pendant le match de Ligue Europa entre l’OM et Fenerbahçe, des incidents se sont produits dans les tribunes du Stade-Vélodrome. 

Guy Cazadamont, le responsable de la sécurité à l’OM, reconnaît que cela aurait pu déborder gravement : « On a mis du temps à retrouver le calme. À la mi-temps, en accord avec le Préfet, j’ai pris la décision de réquisitionner les forces de l’ordre autour de la pelouse. Même si, sur le plan sportif, l’image n’est pas belle. On aurait pu avoir des incidents bien plus graves, autant avec les supporters qu’avec les joueurs » explique le dirigeant marseillais dans les colonnes de La Provence.

« Il y avait quatre compagnies. Le travail de sécurité a été fait. Le service d’intervention rapide de la Police a été précieux, tout comme le travail des autres forces de l’ordre (CRS, gendarmes mobiles, DDSP). Les stadiers, dont un ou deux sont blessés, ont également souffert. Il y a eu de l’inquiétude, mais on a essayé de gérer au mieux » a-t-il ajouté.

 



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE