L’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille, Djibril Cissé, va retrouver pour la première fois depuis son départ, son ancien club et de plus au Stade-Vélodrome. 

Il ne regrette pas toutefois d’en être parti et de ne pas être revenu :  » C’est un club spécial pour moi. J’étais supporter étant petit, Jean-Pierre Papin est mon idole. Après, il y a des choses qui sont possibles, d’autres qui ne le sont pas. J’ai déjà eu la chance d’y jouer une fois. Et puis, je ne sais pas si c’est bon de revenir dans un club où on a déjà évolué » a-t-il expliqué dans La Provence.

D’autant qu’il garde malgré tout un bon souvenir et un profond respect pour les dirigeants marseillais de l’époque en 2006 : « Je l’ai toujours dit. J’ai un grand respect pour ce club, pour Pape Diouf et José Anigo. Tout  simplement parce qu’ils ont tenu parole. On discutait avant que je me blesse, et on a rediscuté après. Et ils m’ont dit que ce n’est pas parce que j’étais blessé que quelque chose changeait. Ils m’ont fait signer et ils ont attendu six mois avant que je sois apte. Ça restera gravé à jamais. C’est pour cela que quand j’entends parfois des trucs sur José et sur Pape, ça me fait chier » a-t-il ajouté.



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE