Paroles de Foot

OM : Une grosse affiche en Europa League ?

L’OM remonte doucement mais sûrement la pente. Après dix matches consécutifs sans défaite en Ligue 1, ce qui lui permet d’être second à égalité avec l’Olympique lyonnais et l’AS Monaco, le club marseillais a également fait le minimum en Europa League avec cette qualification pour les 16es de finale.

Du très lourd en prévision pour l’OM

Le seul problème, c’est que les olympiens ont terminé à la deuxième place de leur poule, juste derrière le Red Bull Salzbourg. Et qui dit deuxième, dit match retour à l’extérieur et surtout un potentiel gros tirage. Quand on regarde les forces en présence, on se dit que peu importe l’adversaire, le danger d’une élimination en Europa League sera grand.

D’autant plus que le deuxième match se déroulera seulement trois jours avant un rendez-vous capital en championnat, un déplacement au Parc des Princes pour y affronter le PSG. Avec le tirage au sort qui aura lieu lundi, les coéquipiers du capitaine controversé Dimitri Payet auront la possibilité de taper dans le groupe « Ligue des champions », c’est à dire quatre des huit reversés à l’issue de la phase de poule. Il existe donc une probabilité que l’OM tire le Sporting Portugal, le Red Bull Leipzig (qui était dans le groupe de l’AS Monaco), le CSKA Moscou et surtout… l’Atletico Madrid !

Un tirage qui va conditionner le reste de la Ligue Europa

Une affiche entre le club d’Antoine Griezmann et l’OM fera à coup sûr remplir les travées de l’Orange Vélodrome, très loin d’afficher complet lors de cette campagne européenne.

En plus de ça, la cité phocéenne pourrait voir son équipe affronter d’autres cadors européens. Arsenal par exemple, le Milan AC, l’Atletic Bilbao (qui avait éliminé l’OM il y a deux ans) ou bien la Lazio Rome seront les gros poissons à éviter. Ce tirage au sort sera primordial afin de conditionner le reste de la Ligue Europa et pourquoi pas imiter Lyon, demi-finaliste la saison passée. Autre volonté du technicien marseillais Rudi Garcia, celle de ne pas avoir un déplacement trop long. Avec ce calendrier et le Classique trois jours après, l’état de fatigue des joueurs de l’OM pourrait être assez avancé, surtout si la qualification n’est pas au bout. Et quand on connait la force de frappe des Parisiens à domicile…

Les adversaires potentiels de l’OM

Zénith St Petersbourg, Milan AC, Villareal, Athletic Bilbao, Atlético Madrid, Red Bull Leipzig, Atalanta Bergame, Sporting Portugal, Arsenal, CSKA Moscou, Dynamo Kiev, Lazio Rome, Lokomotiv Moscou, Sporting Braga, Viktoria Plzen.