On le sait, le futur Stade-Vélodrome de Marseille dans lequel évolue l’OM, sera l’un des plus beaux stades en France à partir de la saison prochaine, lorsqu’il sera terminé. Rénové dans l’optique de l’Euro 2016, l’enceinte marseillaise pourrait-elle accueillir un peu plus que des matches type quart ou demi-finale de la compétition ? C’est en tout cas le rêve d’un collectif de personnalités marseillaises.

futur stade velodrome

Car l’idée peut paraître irréaliste, mais c’est bien de ça qu’il s’agit. Le Stade-Vélodrome veut lancer sa candidature auprès de l’UEFA pour organiser tout simplement la Finale de l’Euro 2016 en France. Pour les initiateurs de ce  projet, Gérard Chenoz, Maurice Di Nocera et Charly Ménard, on sait que la course n’est pas gagnée mais surtout pas encore perdue. En fait, c’est Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille qui a demandé à Michel Platini d’obtenir le match d’ouverture de l’Euro et une demi-finale. Mais les trois hommes se sont dits, et pourquoi  pas la finale ?, rapporte La Provence.

« Marseille a été capitale européenne de la culture cette année, alors qu’on nous prédisait une défaite. Si nous l’avons emporté ce n’était pas un cadeau, mais le fruit d’un très bon dossier. Alors avec l’un des plus beaux stades du monde, nous pouvons avoir cette ambition » explique Maurice Di Nocera. Même son de cloche du côté de l’adjoint aux Sports, Richard Miron : « Nous avons déjà organisé une demi-finale de la Coupe du Monde de football et un quart de finale de la Coupe du Monde de rugby dans cette grande enceinte emblématique » a-t-il déclaré alors qu’il va relayé cette initiative auprès de ses homologues dans « le club des villes hôtes » de l’Euro en France précise le journal marseillais.

De nombreux soutiens officiels ont déjà apposé leur signature sur la pétition parmi lesquels, Michel Hidalgo, Vincent Labrune, Pape Diouf, José Anigo, les nageurs du CNM, Eric Di Meco et même Monseigneur Di Falco. On ne peut pas dire toutefois que Marseille part favori. Mais on veut s’appuyer sur des précédents qui ont vu des finales jouées pas forcément dans la capitale du pays organisateur.

Pour lancer cette candidature, il a été créé une page Facebook et un compte Twitter pour rendre populaire et pourquoi pas possible ce rêve fou des Marseillais…..

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE