Absent de la feuille de match face à Bordeaux en raison d’une blessure à la cuisse, Stéphane Mbia serait soupçonné de blessure diplomatique au moment où il négocie une revalorisation salariale avec l’OM.

Officiellement forfait en raison d’une blessure à la cuisse, l’absence de Stéphane Mbia dans l’équipe qui a affronté Bordeaux dimanche soir pourrait être la cause d’un conflit entre le joueur et le club. Selon le journal l’Equipe de ce lundi, l’international camerounais jouerait la montre pour obtenir une revalorisation salariale conséquente.

Une hypothèse démenti par le représentant du joueur, Jean-Charles Vincensini : « Je ne pense pas quiconque, à l’OM, puisse dire que Stéphane simule. C’est un pro. Un vrai compétiteur, qui joue au foot pour disputer de grands matches. C’était d’ailleurs dans son intérêt de le jouer. Il est blessé, ça arrive » déclare l’avocat.

Pourtant, le journal cite, sans le nommer, un membre de l’équipe dirigeante : « Il joue gros s’il nous pénalise face à Bordeaux et Auxerre. Ca va vraiment mal se passer » aurait déclaré ce dirigeant.

En jeu, les discussions concernant une revalorisation salariale du joueur qui gagne déjà 170.000 euros par mois. Selon l’Equipe, Stéphane Mbia demanderait le double de cette somme désormais. Trop pour les possibilités actuelles du club marseillais. Du coup, certains au sein du club marseillais se refusent à croire à une simple blessure. D’autant que le Camerounais n’en serait pas à son premier coup d’essai semble-t-il : « Le malaise est si profond que certains de ses coéquipiers commencent à être excédés par son attitude » précise le journal.



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE