Dans le numéro de So Foot daté du mois de décembre, Javier Pastore remet en cause ses coéquipiers et le football français. 

Selon le quotidien sportif l’Equipe, l’international argentin s’est expliqué devant ses coéquipiers auxquels il a assuré avoir été « piégé » et qu’il « ne les avait jamais remis en cause » précisant que ses propos en espagnol « auraient été mal traduits » par le magazine.

Des déclarations que n’avaient pas apprécié ses coéquipiers  assurant que « c’était l’un des rares joueurs de l’effectif à ne pas avoir d’obligations défensives ». De son côté, l’entraîneur du PSG n’a pas souhaité commenter cette affaire.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE