Le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, a réaffirmé la volonté de son club de poursuivre sa politique de recrutement de stars en dépit des sanctions concernant le fair-play financier qui frappe son club désormais et qui l'empêche de recruter.

Le dirigeant parisien réaffirme les ambitions de son club en dépit de ces sanctions voulues par l’UEFA : « On achètera les joueurs que l’on veut. On a déjà une grande équipe. Il n’y a pas de besoins énormes. Je vais rencontrer Laurent Blanc en début de semaine pour en discuter, même si on l’a déjà fait. Avec lui, on a établi quelques profils de stars qui nous intéressent. Personne ne nous arrêtera, je vous le redis. On achètera qui on veut. Comment ? C’est notre affaire, » explique-t-il dans les colonnes du Parisien ce dimanche.

Et d’ajouter : « Les autres clubs sont-ils contre nous ? Pas tous les grands clubs. J’ai une relation très forte avec Florentino Perez, le président du Real Madrid, Barcelone, la Juventus et le nouveau propriétaire de l’Inter Milan. Je ne pense pas que ces clubs soient contre nous. Les clubs allemands ? Certains sont peut-être un peu jaloux. Les clubs ont cinq jours pour faire appel des décisions de l’UEFA à notre égard. Je ne pense pas qu’un club fera appel contre nous. Si cela arrive, on regardera de qu’il s’agit » a-t-il ajouté.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE