Carlo Ancelotti, l’ancien entraîneur du PSG, est revenu sur son expérience d’un an et demi au sein du club parisien au cours d’un entretien accordé au Financial Times.

Dans ce long entretien accordé au journal économique, le technicien italien revient sur son passage à Paris et le travail effectué : « Il y avait trois groupes : les Sud-Américains, les Italiens et les Français. Il a fallu des mois avant d’obtenir des résultats, se souvient l’ancien coach du PSG. Les Sud-Américains aiment jouer ensemble, les Italiens aussi. Mais il n’y avait pas de culture de la victoire. Quand l’entraînement commençait à 11h00, les joueurs arrivaient à 10h30 et partaient à 12h30. Cela n’a pas été aisé à changer. Il a fallu leur répéter sans cesse : Vous devez rester après l’entraînement, bien vous hydratez, bien manger, bien vous reposer. Ce fût important de pouvoir compter sur Zlatan Ibrahimovic » explique-t-il.

Et d’enchaîner : « Le PSG a été une bonne expérience pour moi, parce que c’était la première fois que je devais construire quelque chose de nouveau, a expliqué le technicien de 54 ans. C’est différent d’une arrivée à Chelsea ou au Real Madrid avec une bonne organisation et une bonne équipe en place. Au PSG, tu dois tout construire, depuis les fondations. » a-t-il ajouté alors qu’il a décroché le titre de champion de France en fin de saison et a failli éliminer le grand Barça en quart de finale de la Ligue des Champions.



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE