Le PSG a lancé sa saison en s’imposant devant Bastia ce samedi pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1 (2-1). Retrouvez ci-dessous les principales déclarations d’après-match. Il y est notamment question du coup de tête asséné par Brandao au milieu de terrain international italien, Thiago Motta.

Laurent Blanc (Entraineur du Paris Saint-Germain) :
« Je suis satisfait parce qu’il y a victoire, et aussi car on a confirmé à mon sens le bon match réalisé à Reims. Là-bas on avait manqué d’efficacité et ce soir on a été solide. On a été bien défensivement et on a marqué deux fois, je suis donc très satisfait de toute l’équipe. »

David Luiz (Défenseur du Paris Saint-Germain) :
« Les sensations étaient très bonnes pour ma première au Parc. L’ambiance était superbe, c’était bien de voir le Parc des Princes avec tous ces supporters. On a inscrit deux buts, sans en prendre, le bilan est donc positif. Il s’agit de la première victoire à la maison, on doit continuer à travailler dur car la saison sera longue. »

Javier Pastore (Milieu de terrain du Paris Saint-Germain) :
« On a bien joué ce soir, on a pratiqué notre jeu, à savoir avoir le maximum de possession de balle, tout en arrivant à inscrire deux buts. C’est toujours un plaisir de retrouver le Parc, le public était venu en nombre pour nous pousser. »

Lucas (Milieu de terrain du Paris Saint-Germain) :
« Je suis très heureux, on a très bien joué, c’était important pour nous de bien débuter à domicile. On avait besoin de ces 3 points car le championnat sera long et c’est notre objectif de garder notre titre. Le Parc c’est notre maison, notre stade, on est très fort ici et j’espère que l’on va continuer à l’être.  »

Nasser Al-Khelaïfi (Président du PSG) : 
« Je suis énervé contre le joueur de Bastia. C’est une mauvaise image pour le foot français et le foot en général. J’espère qu’il sera suspendu à vie parce qu’il le mérite, a-t-il déclaré. Il ne mérite pas de jouer au foot. J’ai vu l’image : Thiago marchait normalement pendant que Brandao l’attendait depuis deux minutes pour lui mettre un coup de tête. Ce n’est pas normal. Il lui a cassé le nez et Thiago Motta sera absent quatre matches. Je fais tout pour protéger mes joueurs »

Thiago Silva (capitaine du PSG)
« Je veux savoir combien de matchs de suspension aura ce gars, un mec déloyal tout le temps ! Qui veut parler tout le temps à la place de jouer ! Si j’ai pris trois trois matchs il y a deux ans pour avoir touché l’arbitre… imaginez une agression comme celle-là ? Le quatrième arbitre a tout vu, j’étais à ses côtés quand ce gars a attaqué notre joueur! »

Claude Makelele (entraîneur de Bastia) :
« Diminués, on le savait. Ce qui me désole un peu, c’est que mon équipe n’a pas joué. Et à partir de là, c’est difficile de s’exprimer face au PSG. Je n’ai pas reconnu mes joueurs. Le fait de perdre était normal vu que nous n’avons pas joué. 
On savait que ce serait difficile surtout que Paris voulait l’emporter après son match nul à Reims. Mes joueurs étaient tétanisés. C’est dommage car j’aurais préféré perdre plus largement mais avec une équipe plus combative. La plupart des entraineurs ont le même discours que moi car le PSG est au-dessus mais encore une fois, je regrette simplement que mon équipe n’a pas joué car il y avait de quoi faire. Pour autant, je ne suis pas inquiet pour l’avenir… J’ai encore du temps pour travailler et leur faire comprendre certaines choses. Nous avons été timides, et c’est ce qui me désole. Concernant Brandao, je suis arrivé sur le moment donc je ne vais pas m’exprimer par rapport à ça parce que ce sont des choses que je n’ai pas vues. Je vais examiner ce qu’il s’est passé. C’est sûr que si mon joueur a commencé, c’est indigne d’un joueur pro donc on prendra les sanctions par rapport à ça. »

Julian Palmieri (joueur de Bastia) : 
« S’il y a eu un coup de tête, ça ne donne pas une bonne image. Mais pourquoi a-t-il donné ce coup de tête ? Il (Thiago Motta) a passé le match à dire « fils de p… » à toute l’équipe devant l’arbitre, témoigne le défenseur du SCB. Je ne vais pas faire ma pleureuse. Ce coup de tête n’a rien à faire là. Mais Motta passe son temps à insulter les joueurs. On sait comment il est. C’est un super joueur mais il y a des choses à ne pas dire. Je l’ai entendu régulièrement pendant cette rencontre. Je ne cautionne ce genre de chose parce c’est du sport et il faut donner l’exemple. Je ne cautionne ni le coup de tête, ni les insultes. On peut se chambrer mais il dépasse les limites. »

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE