Paroles de Foot

PSG : Cet ancien joueur de l’OM a failli signer à 2 reprises !

La carrière de Samir Nasri, même s’il a été globalement réussie en club, laisse pourtant un certain goût d’inachevé. Flamboyant avec Arsenal, Manchester City ou encore le FC Séville la saison dernière, le « minot » a toujours donné cette impression d’en avoir gardé sous le capot. Pep Guardiola lui avait même soufflé l’an passé qu’avec son talent, il devait être encore plus haut qu’une entité comme Manchester City. Interrogé hier par le Canal Football Club, le nouvel élément d’Antayaspor  a, comme à son habitude, parlé sans filtre, chose assez rare pour un sportif de haut niveau, qui plus est footballeur. Dans ses réponses, il évoque l’intérêt d’un grand club français, le PSG, à deux reprises.

Leonardo avait appelé Arsène Wenger pour Samir Nasri

À l’époque où il était le maître à jouer d’Arsenal, le milieu offensif reçoit de nombreuses sollicitations, notamment de deux très grands clubs anglais, Manchester City et Manchester United. Samir Nasri vient tout juste d’avoir 24 ans et il est l’un des cadres de Laurent Blanc en équipe de France. Une troisième équipe vient alors se mêler dans la course pour le recruter, le Paris Saint-Germain. Nous sommes alors au début de l’ère QSI et le PSG ne fait pas le poids face aux deux poids lourds que ce sont United et City.« Leonardo avait appelé Arsène (Wenger) », révèle Nasri. L’intérêt du PSG est une aubaine pour le manager d’Arsenal qui ne souhaite pas renforcer un concurrent direct en Premier League. Mais nous sommes alors au début de l’ère QSI et le PSG ne fait pas le poids face aux deux poids lourds que ce sont United et City. Le natif marseillais indique clairement son choix de rester en Angleterre« On a coupé court avec le PSG ».

Laurent Blanc le voulait avec lui au PSG

Au cours de son entretien, Samir Nasri indique que le club parisien est revenu une deuxième fois à la charge, deux ans plus tard lord du mercato d’été. Laurent Blanc, qui était à la tête des Bleus un an auparavant débarque dans la capitale pour remplacer Carlo Ancelotti, parti du côté du Real Madrid. En équipe de France, Nasri était l’un de ses piliers et il désire voir son ancien milieu au PSG. « La deuxième fois, c’est quand Laurent Blanc est arrivé. C’est l’été où ils prennent Cavani »Là encore, les discussions n’ont pas abouti et le joueur formé à l’OM restera à Manchester City où il terminera champion d’Angleterre. On a du mal à imaginer ce qu’aurait pu donner un Samir Nasri en forme aux côtés de Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani. Mais ce qui est certain, c’est qu’avec un tel choix de carrière, il aurait été l’ennemi public numéro un à Marseille, rival historique du PSG.