L’ancien attaquant du PSG, Kingsley Coman, formé au sein du club parisien, est une nouvelle fois revenu sur les conditions de son départ. Il regrette notamment que les propriétaires du club parisiens ne soient pas allés au bout de leur intention concernant le centre de formation. 

Interrogé dans France-Football ce mardi, Kinglsey Coman explique les raisons de son départ et fustige la politique des propriétaires qataris concernant le centre de formation et les jeunes joueurs qui en sortent : « On a cru au discours des Qataris sur la politique des jeunes. Et ils l’ont un peu fait d’ailleurs, puisque j’ai pu faire mes débuts à seize ans. Ç’a a été plus compliqué sur la durée de s’installer » explique le joueur de la Juventus désormais.

La Juve, un choix qui n’était pas financier : « Ailleurs, il aurait pû gagner plus qu’à la Juve » confie un proche du joueur avant que celui-ci ne rajoute : « Là-bas, je suis une recrue, du coup, on ne me regarde pas de la même façon. Je ne demande pas de traitement de faveur, je veux juste que l’on regarde ma valeur. Et je ressent ça beaucoup plus à la Juve qu’au PSG » a-t-il ajouté.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE