Paroles de Foot

PSG-Le Mans : les réactions

Avec une équipe composée avec quelques jeunes issus du centre de formation, le PSG s’est qualifié mercredi soir pour les demi-finales de la Coupe de France face au Mans (2-0 après prolongations). Retrouvez ci-après les principales réactions d’après-match.

Antoine Kombouaré (Entraîneur du PSG)
C’est la récompense du travail de tout un groupe. Nous avons réalisé un gros match en nous créant beaucoup de situations dangereuses. On s’est mis en difficulté en n’étant pas capable de marquer. Nous avons été très solides défensivement. J’ai énormément aimé le comportement des joueurs, avec de l’abnégation et de la qualité dans le jeu. On a fait pencher la balance en notre faveur, félicitations aux joueurs. Les plus anciens ont commencé le travail, et les jeunes l’ont fini. On est content pour Neeskens (Kebano), Jean-Christophe (Bahebeck) et Florian (Makhedjouf). Cela permet également de mettre en avant le travail du centre de formation et de ses éducateurs.

Tripy Makonda (Défenseur du PSG)
« C’était primordial de se qualifier pour le club et pour nous. La Coupe de France est à nous et on aimerait la garder. Cela a été un match très difficile. On a su concrétiser nos occasions grâce aux jeunes Kebano et Bahebeck. On va maintenant récupérer pour le match face à Auxerre. »

Mamadou Sakho (Défenseur du PSG)
Nous avons fourni énormément d’efforts et la victoire nous fait du bien. On ressort du match très fier. Je connais la qualité des jeunes, ils peuvent faire la différence. J’essaye d’être un relais car je suis moi aussi issu du centre de formation. Cela me fait plaisir de voir des jeunes réussir à Paris. Ca prouve qu’il y a des joueurs de qualité au centre de formation.

Arnaud Cormier (entraîneur du Mans):
On fait presque le match qu’il fallait, il nous manque juste ce petit penalty. Il doit y avoir penalty et carton rouge. C’est ce que dit le règlement. Si on le marque, on gagne. Je pense que Paris aussi a été victime de notre jeunesse, de notre enthousiasme car l’équipe alignée au début était beaucoup plus jeune que celle de Paris. Notre expulsion est très sévère par rapport à cette micro-faute en milieu de terrain. Beaucoup de joueurs poussent à la porte et cette coupe était pour eux l’opportunité de s’exprimer. Il y a des choses intéressantes à ressortir de ce match mais je suis déçu de prendre ce 1er but aussi enfantin. Maintenant l’objectif prioritaire c’est la remontée en L1. On sera à Dijon samedi en essayant de récupérer un maximum de forces pour repartir dans cette bagarre.

(sources : psg.fr, Ouest-France)