Désormais attaquant du Milan AC après avoir quitté le PSG libre de tout contrat en fin de saison dernière, Jérémy Ménez débute sous ses nouvelles couleurs de la meilleure des manières. Au point de convaincre les plus sceptiques lors de son arrivée en Lombardie.

Le journaliste italien Marco Pasotto, de la Gazzetta dello Sport, dit tout le bien qu’il pense de l’attaquant français : « Pour moi, Ménez c’était le gars qui n’avait pas su s’imposer ni à Rome ni au PSG et que Deschamps a écarté des Bleus. Mais, quelque chose m’a plu cette fois : il me regardait tout le temps dans les yeux en répétant voglio, voglio, (je veux, je veux). Je crois vraiment qu’il est devenu un homme après avoir été longtemps immature.» a-t-il déclaré dans les colonnes du Parisien.

Un sentiment partagé par son nouvel entraîneur, Filip Inzaghi :  » C’est un garçon généreux et je le lui ait fait sentir, dès les premiers jours, son importance dans le groupe. Je lui ai donné des  responsabilités et il avait très envie de les prendre. Il veut disputer l’Euro 2016 chez lui et, s’il continue ainsi, il le fera » a déclaré le coach du Milan AC.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE