PSG-Sagnol : « Leonardo ? En père la morale, il y a mieux »

1

Le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol, n’a jamais pratiqué la langue de bois lorsqu’il était joueur. Dans un entretien accordé à L’Equipe Magazine ce samedi, le nouveau coach girondins égratigne les donneurs de leçons, surtout lorsqu’il s’agit d’entraîneur étrangers arrivant en France.

Dans ce contexte, Willy Sagnol n’a pas oublié de fustiger l’attitude des Leonardo ou Ancelotti qui lors de leur arrivée au PSG ont égratigné le football français : « Je suis choqué par ces gens qui viennent dans un pays et le critique au lieu d’apporter leur contribution. N’oublions pas que joueur, Leonardo a subi une lourde suspension pour un coup de coude scandaleux lors de la Coupe du Monde 1994. Et qu’au PSG, il fut accusé d’avoir bousculé un arbitre. En père la morale, il y a mieux. Ancelotti, c’est différent, il a tellement baigné dans la culture italienne de la gagne… » explique l’ancien défenseur.

En revanche, il ne tarit pas d’éloges pour son ancien coach au Bayern Munich, Ottmar Hitzfield : « J’aimais sa capacité à fédérer. Celui qui jouait dix matches se sentait aussi important que celui qui en jouait soixante. Ça, c’est très fort. C’est un homme bien tempéré. Il nous rassurait. J’ai connu aussi Felix Magath, un coach très autoritaire. J’en ai bavé mais je n’ai jamais été aussi bon que sous ses ordres. A l’image d’un Louis Van Gaal, avec lui, ça ne peut durer que deux ans. Ce n’est pas vraiment ma méthode » a-t-il ajouté.

Share.

About Author

Un commentaire

Leave A Reply