Le PSG se déplace à Anderlecht pour le compte de la troisième journée de la Ligue des Champions mercredi. L’occasion pour d’ancien supporters parisiens, considérés comme dangereux par les autorités de faire le déplacement en Belgique pour en découdre avec les supporters ultras d’Anderlecht.

psg-ultra-kop-boulogne
D’ailleurs, l’un d’eux ne dit pas autre chose dans les colonnes du Parisien :  » On se prépare pour ce déplacement depuis le tirage au sort » confie un ex de la tribune Boulogne dans les années 1980 et 1990. Tous les anciens, qui ne viennent plus au Parc, seront là » ajoute-t-il.

« Nous battre contre les Ultras d’Anderlecht »

Alors même qu’ils n’assisteront pas à la rencontre pour la plupart, ils arriveront dès mardi dans la capitale belge : « Pour boire des bières et nous battre contre les ultras d’Anderlecht, explique dans le Parisien, Stéphane, peintre en bâtiment et ami de Thierry. On a programmé un « fight » (NDLR : un affrontement à mains nues). Les Belges sont réglos habituellement » précise-t-il.

Car depuis plus de vingt ans, une rivalité oppose les anciens du Kop de Boulogne à leur homologues d’Anderlecht, les « Brussels Casual Services » (BCS) : « Il date du 8e de finale aller de Coupe UEFA disputé le 24 novembre 1992 au Parc des Princes, explique le commissaire Antoine Boutonnet, patron de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH). Il y avait eu de graves incidents et pasmal de blessés. Nous redoutons donc des bagarres entre radicaux des deux clubs » prévient-t-il.

Si la sécurité sera au maximum autour du stade, on sait très bien que ces rendez-vous ont lieu dans des endroits tenus secrets. La tâche des autorités locales risquent d’être difficiles d’autant que d’autres groupes de hooligans venus des Pays-Bas, de Russie et même de Pologne risquent de venir épauler chacun des groupes concernés.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE