HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "ancelotti"

ancelotti

0 787
Carlo Ancelotti

L’ancien entraîneur du PSG, Carlo Ancelotti, aujourd’hui à la tête des champions d’Europe 2014, est revenu dans les colonnes de So Foot  sur les raisons de son départ du club parisien. Il explique notamment qu’il n’était pas convaincu du travail réalisé et qu’il n’était pas très à l’aise avec ses dirigeants à l’époque.

Dans le So Foot daté du mois d’octobre, à paraître ce jeudi, Carlo Ancelotti revient sur son départ du PSG : « A Paris, je n’étais pas convaincu que le travail qu’on faisait était correct. Et puis, je ne me sentais pas vraiment à l’aise avec mes dirigeants » a-t-il expliqué.

« A la fin de la deuxième saison, j’ai commencé par me convaincre que quelque chose clochait. (…). J’étais vraiment bien là-bas et puis la relation avec mes joueurs était très bonne (….). Cette saison-là on n’a pas fait du mauvais boulot puisqu’on a remporté le championnat de France mais les dirigeants n’étaient pas contents pour autant. C’est à partir de là que j’ai noté qu’ils ne pensaient plus au projet mais plutôt aux résultats immédiats. Ils étaient impatients alors que le PSG a besoin de continuer à travailler sur le moyen et long terme. Le club ne devrait pas penser à gagner tout de suite la C1. Quand j’étais là-bas, chaque matche que nous perdions débouchait sur des engueulades » a-t-il ajouté.

Et de conclure : « Il y a eu plein de problèmes mais je n’ai jamais trahi les dirigeants parisiens. Quand je leur ai annoncé que je m’en allais en mars, je n’étais en relation avec aucune autre équipe. L’option Real Madrid est apparue bien plus tard par l’intermédiaire de Florentino Pérez avec qui j’avais déjà discuté avant de signer à Chelsea en 2006″ conclut Carlo Ancelotti.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans les colonnes de So Foot du mois d’octobre.

A l’issue de la victoire de son équipe sur la pelouse de Ludogorest Razgrad (2-1), en Ligue des Champions, Carlo Ancelotti s’est déclaré satisfait de la victoire malgré le score étriqué. Il reconnaît toutefois que son équipe a manqué d’efficacité devant le but. 

« Pour nous, le résultat est bon. On a mal commencé en étant menés 1-0, mais après on a pressé le Ludogorets et on a réussi à égaliser à 1 partout et prendre l’avantage. On aurait pu marquer plus de buts, mais globalement, je suis satisfait. Je suis content que l’on ait gagné », a notamment déclaré le technicien italien en conférence de presse.

 

0 638

L’ancien coach du PSG, Carlo Ancelotti, désormais coach du Real Madrid, a été interrogé sur la politique de jeune du club parisien. Le technicien italien estime que si ce dernier perd des jeunes, il doit s’en prendre qu’à lui-même.

Dans le quotidien italien, Il Gionarle, Carlo Ancelotti donne son opinion sur les cas Rabiot et Coman : « Avant de quitter le PSG, j’ai fait débuter Kingsley Coman en équipe première. Adrien Rabiot et lui étaient assurément les deux talents les plus intéressants du vivier parisien. Le PSG les a perdus tous les deux : il doit se demander pourquoi » lance le technicien italien.

 

1 1877

Le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol, n’a jamais pratiqué la langue de bois lorsqu’il était joueur. Dans un entretien accordé à L’Equipe Magazine ce samedi, le nouveau coach girondins égratigne les donneurs de leçons, surtout lorsqu’il s’agit d’entraîneur étrangers arrivant en France.

Dans ce contexte, Willy Sagnol n’a pas oublié de fustiger l’attitude des Leonardo ou Ancelotti qui lors de leur arrivée au PSG ont égratigné le football français : « Je suis choqué par ces gens qui viennent dans un pays et le critique au lieu d’apporter leur contribution. N’oublions pas que joueur, Leonardo a subi une lourde suspension pour un coup de coude scandaleux lors de la Coupe du Monde 1994. Et qu’au PSG, il fut accusé d’avoir bousculé un arbitre. En père la morale, il y a mieux. Ancelotti, c’est différent, il a tellement baigné dans la culture italienne de la gagne… » explique l’ancien défenseur.

En revanche, il ne tarit pas d’éloges pour son ancien coach au Bayern Munich, Ottmar Hitzfield : « J’aimais sa capacité à fédérer. Celui qui jouait dix matches se sentait aussi important que celui qui en jouait soixante. Ça, c’est très fort. C’est un homme bien tempéré. Il nous rassurait. J’ai connu aussi Felix Magath, un coach très autoritaire. J’en ai bavé mais je n’ai jamais été aussi bon que sous ses ordres. A l’image d’un Louis Van Gaal, avec lui, ça ne peut durer que deux ans. Ce n’est pas vraiment ma méthode » a-t-il ajouté.

0 1239
Carlo Ancelotti

Alors que les noms de Radamel Falcao et Romelu Lukaku sont cités comme possibles renforts au Real Madrid, le coach du club espagnol, Carlo Ancelotti, a fait savoir qu’il n’avait pas besoin de recruter un attaquant supplémentaire malgré le départ d’Alvaro Morata.

S’exprimant en conférence de presse à propos du mercato estival, Carlo Ancelotti s’est montré très clair sur le poste d’attaquant axial : « Dans ce système, j’ai Benzema qui est très fiable et je peux utiliser d’autres joueurs. Isco peut être un faux neuf. Ce n’est pas important d’avoir un attaquant qui marque beaucoup de buts, il faut plutôt un joueur qui fasse des passes à Cristiano Ronaldo ou Gareth Bale » a-t-il déclaré après le match nul face à l’Inter Milan.

« Nous n’allons pas chercher d’autre attaquant car nous n’en avons pas besoin » a-t-il ajouté.

 

0 1442

Une nouvelle fois, le coach du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a évoqué la situation de son milieu de terrain, Angel Di Maria. Le technicien italien a fait comprendre qu’il attendait le joueur pour la reprise de son entraînement le 5 août prochain.

Interrogé une nouvelle fois sur l’avenir de Di Maria au Real Madrid, Carlo Ancelotti reste serein et ne veut pas entendre parler d’un départ : « Il n’y a pas de nouveautés concernant les transferts. Di Maria a terminé la Coupe du monde et se repose, il sera de retour le 5 août à Valdebebas » a-t-il indiqué après le match amical de la Casa Blanca face à l’Inter Milan, samedi soir à Berkeley.

Pendant ce temps-là, la spéculation sur l’avenir de l’international argentin continue en France. Plusieurs solutions ont été évoquées ces derniers jours pour faire venir au PSG l’international argentin.

0 4139

Alors que le feuilleton concernant l’éventuel transfert d’Angel Di Maria se poursuit depuis plusieurs semaines, celui-ci pourrait également se poursuivre encore jusqu’à la fin du mercato estival fin août. Selon la presse locale, la raison en est l’envie de Carlo Ancelotti pour conserver son joueur.

Fraîchement débarqué à Madrid l’été dernier, Carlo Ancelotti avait demandé à ses nouveaux dirigeants de conserver le milieu de terrain allemand, Mesut Özil. Le technicien italien avait obtenu gain de cause jusqu’au….dernier jour du mercato 2013, lorsqu’il a vu filer son joueur à Arsenal après un long feuilleton estival.

Pour les médias espagnol, ce dossier ressemble étrangement à ce qui se passerait actuellement avec Angel Di Maria. D’un côté un joueur susceptible de partir faute de revalorisation salariale suffisante, de l’autre un club qui ne souhaite pas forcément le conserver, et enfin un coach qui fait pression sur ses dirigeants. Tout cela pour conclure selon Marca qu’Angel Di Maria pourrait bien rejoindre le PSG ou un autre club le 31 août pour 60 millions d’euros !!!!

0 1584

De passage en conférence de presse ce vendredi, l’ancien attaquant du PSG, Jérémy Ménez, est revenu notamment sur ses années passées au sein du club parisien. Il reconnait avoir connu deux périodes bien distinctes. Celle avec comme entraîneur, Carlo Ancelotti, puis celle la saison dernière avec Laurent Blanc.

Devant la presse, JérémyMénez a fait l’éloge du technicien italien : « Quand je suis arrivé au PSG, la première saison a été excellente. Il y a eu Ancelotti qui était comme un père pour moi, puis Blanc. Je n’ai pas senti sa confiance donc ça n’a pas été facile. Pour moi, la confiance est un aspect très important pour bien faire en football » a-t-il déclaré.

Il espère maintenant retrouver le niveau qui fut le sien à la Roma : « Depuis que j’ai quitté Rome, alors que j’étais jeune, je me suis amélioré et j’ai changé. Je pense que vous l’avez vu au PSG. Je vais faire de mon mieux sur le terrain pour le prouver. Je n’ai pas discuté de Milan avec Alex. Nous étions en vacances dont on n’était pas en contact. Je ne savais même pas qu’il négociait avec Milan. Quand nous avons découvert ce point commun, nous avons bien rigolé ! Alex est un grand joueur, il sera très important pour le club. J’ai choisi le numéro 87 parce que c’est ma date de naissance. » a-t-il ajouté.

0 3643

A la recherche d’un milieu de terrain défensif, le Real Madrid et Carlo Ancelotti ont deux noms en tête : le milieu de terrain de Chelsea, Ramires, et celui du joueur du PSG, Marco Verratti. Mais c’est surtout le second que le technicien italien aimerait bien récupérer.

Comme l’explique Frédéric Hermel, le journaliste qui intervient notamment sur RMC, Carlo Ancelotti aurait fait de Marco Verratti sa priorité du mercato estival : « Ramires est un grand joueur mais le Real Madrid n’acceptera jamais de l’échanger avec Modric, a-t-il expliqué sur La Sexta.

« Yaya Touré est impossible à recruter à cause de son salaire mais celui qui plaît à Ancelotti, c’est Verratti. Il n’est pas heureux de sa situation au PSG, où il n’est plus si important que cela. Les deux hommes ont une excellente complicité et les relations entre les deux clubs sont très bonnes. Si le Real Madrid le demande, ce ne sera pas si difficile. Moi, je parie sur un transfert de Verratti au Real Madrid cet été » conclut le journaliste. 

0 636

Lors de la presentation de son site internet, carloancelotti.it, le coach du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a répondu aux questions des journalistes et notamment celles sur l’avenir de son attaquant, Alvaro Morata.

L’occasion pour le technicien italien de confirmer que son joueur était bien sur le départ : «Si Morata s’en va, nous allons chercher un attaquant jeune avec le même profil. Le joueur veut davantage de temps de jeu et le club a répondu favorablement à sa requête», a expliqué le technicien transalpin.


Cette saison, Morata a joué 34 matches toutes compétitions confondues pour 9 buts inscrits. Arsenal, qui suit le joueur depuis plusieurs mois, pourrait prochainement formuler une offre. 

STAY CONNECTED