HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "Anigo"

Anigo

0 1486

Alors que le mercato estival se poursuit, on apprend que le milieu de terrain offensif de l’AS Saint-Etienne, Yohan Mollo, aurait été proposé à l’Olympique de Marseille ces mois. Le club olympien aurait refusé la proposition de services de l’ancien joueur de Nancy.

Dans son édition du jour, le magazine France-Football évoque l’avenir de Yohan Mollo, le joueur de l’AS Saint-Etienne. Le natif de Martigues avait bien été proposé à l’OM la saison dernière, mais si José Anigo était partant, le président du club phocéen, Vincent Labrune, a refusé l’arrivée du joueur stéphanois.

Le magazine laisse entendre que le dirigeant phocéen, contrairement à son entraîneur et directeur sportif, trouvait le joueur trop tendre pour l’OM. La suite des évènements a donné raison puisqu’à l’ASSE, Yohan Mollo n’a pas cassé des briques également.

0 1198
José Anigo

José Anigo a disputé son dernier match comme entraîneur de l’Olympique de Marseille. Il va également quitter dans les prochains jours son poste de directeur sportif du club marseillais. Après des vacances, il pourra entamer sa nouvelle fonction de recruteur en Afrique. Une nouvelle attribution qui fait déjà débat.

Car selon le quotidien La Provence, le nouveau rôle de José Anigo au sein de l’OM, constitue bien un placard doré. Il conserve effectivement son CDI et les émoluments qui vont avec (60.000 euros selon certains  médias). Ce qui en fait le recruteur le mieux payé de France.

Mais au-delà de ça, et alors qu’il rêve d’ s’asseoir un jour sur un banc ailleurs qu’à Marseille, il semblerait que José Anigo n’ai pas autant qu’il le pense la côte en France. Le journal régional indique que ses agents lui cherchent un nouveau club. Le SC Bastia, un temps intéressé pour l’après-Frédéric Hantz, a mis fin aux discusssions. Vincent Labrune, ami avec Loïc Féry à Lorient, a proposé Anigo aux Merlus. Là aussi peine perdu. Du coup, c’est vers l’étranger que se tournent désormais les conseillers de l’ex-directeur sportif olympien.

En attendant, José Anigo partira en vacances demain. Pour couper et se ressourcer. Si le Maroc semblait initialement la destination prévue, il semblerait selon La Provence que José Anigo ne s’éloigne pas autant de ça de Marseille et s’installe dans l’arrière-pays, le Luberon. Une rumeur qui conforte l’idée que José Anigo ne serait pas complètement parti de l’OM et qu’il resterait pas loin dans le cas où la mayonnaise Bielsa ne prend pas.

0 507
José Anigo

A l’issue de son dernier match à la tête de l’équipe de l’Olympique de Marseille, José Anigo a fait part de sa satisfaction du devoir accompli en dépit d’une non-qualification pour la Ligue Europa. Depuis dix ans, c’est la première fois que les Marseillais ne disputeront pas la Coupe d’Europe. La dernière fois à la fin de la saison 2004, c’était déjà José Anigo qui était aux commandes.

 

0 572
José Anigo

L’Olympique de Marseille affronte Guingamp ce samedi soir en clôture de la saison. Un succès des Olympiens sur les Bretons pourrait permettre à l’OM d’accéder à la Ligue Europa. A condition que Lyon trébuche à Lyon. 

D’ailleurs, José Anigo, n’a pas fait de mystère. Il compte sur l’OGC Nice pour arriver à ses fins : «  »Si Nice veut nous donner un coup de main, je suis preneur, a lancé José Anigo jeudi. Je sais qu’il y a un contentieux entre Puel et Lyon. Le terrain peut être un moyen de le régler… » a-t-il lancé oubliant au passage que lui aussi a un différente avec Nice et son directeur général, Julien Fournier, ancien bras droit de Pape Diouf.

On se souvient par exemple que Julien Fournier, après la victoire des Aiglons au Stade-Vélodrome en Coupe de France, avait taclé le coach phocéen : « Ce qui a également fait la différence, c’est qu’on a un coach de haut niveau. » avait-il déclaré.

0 510
José Anigo

José Anigo, l’entraîneur et directeur sportif de l’Olympique de Marseille, a profité de sa dernière conférence de presse d’avant-match pour faire ses adieux aux journalistes présents dans la salle de presse du centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus.

« Je ressens du bonheur de ne plus vous voir (les médias). Ce sont mes raisons. Ce n’était pas facile tous les jours. Quelques fois, ça m’a permis d’aller chercher la force nécessaire » a-t-il notamment expliqué.

« Mais on ne peut pas répondre aux critiques que par le terrain. Je le dis comme ça, même si le plus dur reste évidemment le terrain. Et quand tu as des résultats, c’est plus simple à vivre. » conclut le coach phocéen.

0 735
José Anigo

On le sait, José Anigo et Didier Deschamps ne partiront jamais en vacances ensemble. Et ce ne sont pas les dernières déclarations du coach de l’OM à propos de l’équipe de France qui vont arranger les choses entre les deux hommes.

En conférence de presse ce jeudi, José Anigo, a fustigé la décision de Didier Deschamps concernant Samir Nasri : « Je ne trouve pas ça normal. Vu les deux saisons qu’il a accomplies, notamment la dernière, ne pas le prendre, c’est particulier, s’étonne-t-il.

« Des joueurs de caractère, il y en a dans un vestiaire. D’autres créent des soucis en équipe de France et sont là. Gérer ça, c’est le boulot d’un entraîneur »  a-t-il expliqué. 

0 329
José Anigo

Au lendemain de l’annonce de son départ de son poste de directeur sportif, José Anigo, a expliqué les raisons pour lesquelles il a décidé de s’éloigner d’un club dans lequel il travaille depuis plus de 25 ans.

Dans les colonnes de L’Equipe, José Anigo explique même qu’il aurait pu rester au club : « J’ai réalisé un travail de titan. Je le dis car personne ne le dira. Demain, peut-être que les gens s’en rendront compte. On a réduit mon travail à rien. Un entraîneur (Bielsa) arrive. J’aurais pu rester » a-t-il expliqué.

« Quand je réfléchis, je me dis : si ça marche bien (l’OM deBielsa), ce que je souhaite, tant mieux. Mais si ça ne marche pas – et si j’étais resté -, on dirait encore que j’ai savonné la planche. On a dit ça avec Deschamps, Baup, Gerets… » a-t-il ajouté.

0 429
José Anigo

Interrogé dans les colonnes de L’Equipe sur son départ de l’OM, José Anigo a aussi profité de l’occasion pour régler ses comptes. Notamment envers son ancien patron, Pape Diouf. 

Il estime que l’attitude actuelle de l’ancien président de l’OM est négative pour le club phocéen : « Pape est un homme cultivé. Il n’a pas que des qualités, n’a pas tout fait bien non plus. J’ai envie de lui dire ‘Passe à autre chose’. C’est bien de toujours commenter l’actualité de l’OM. Mais c’est bien de ne pas toujours le faire de façon négative » a-t-il notamment expliqué.

« A force, il va finir par fatiguer ceux qui le considèrent comme un président de qualité. Il aime l’OM. Qu’il laisse travailler les gens en place. »a-t-il ajouté. Nul doute que le principal intéressé va répondre.

0 258

En marge de l’annonce du départ de José Anigo de son poste de directeur sportif de l’OM, Vincent Labrune a dressé les contours de la réorganisation du secteur sportif déclenchée par l’arrivée de Marcelo Bielsa.

Dès la saison 2014-15, l’entraîneur de l’équipe professionnelle aura un rôle beaucoup plus étendu. «Il aura une fonction de directeur technique de l’équipe professionnelle», a déclaré le président de l’OM, Vincent Labrune, rapporte le site officiel du club phocéen.

D’autre part, il a précisé que «Une personne sera chargée d’assurer la liaison entre l’équipe professionnelle et le centre de formation. Tout particulièrement avec trois équipes : le CFA2, les U19 et les U17.»

Concernant le recrutement, là aussi les choses vont changer : «Une personne sera en liaison permanente avec la cellule de recrutement. Elle viendra avec le nouvel entraîneur. Elle sera plus particulièrement en charge, au quotidien, de la préparation des rencontres et du visionnage des adversaires.» a-t-il conclu.

Une révolution à tous les étages donc à l’OM, qui n’était pas possible tant que José Anigo était à son poste.

0 283
José Anigo

En marge de l’annonce de son départ du poste de directeur sportif de l’Olympique de Marseille, José Anigo a poussé un petit coup de gueule en direction des supporters et journalistes qui n’ont cessé de le critique depuis plusieurs mois.

José Anigo a fait part de son agacement concernant l’attitude de certains supporters et journalistes : « Je suis resté à peu près vingt-cinq ans dans ce club, le minimum qu’on te doit, c’est le respect, et là, je ne l’ai pas eu », a commenté Anigo, rapporte Le Parisien.

« mais je ne pars pas comme un aigri. Cette décision avait été actée de manière familiale, pas pour des raisons sportives » a ajouté le technicien marseillais qui va donc intégrer la cellule de recrutement de l’OM et s’occuper particulièrement de l’Afrique du Nord.

STAY CONNECTED