HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "ASSE"

ASSE

0 1302

L’ancien gardien de l’AS Saint-Etienne, Jérémie Janot, va être l’ambassadeur de la ville pour l’Euro 2016. En attendant son retour au club où une place pour sa reconversion l’attend sans aucun problème.

D’ailleurs, Roland Romeyer se réjouit que son ancien joueur ait été nommé ambassadeur : « Je pense qu’ils ont fait le bon choix, a récemment expliqué le co-président de l’ASSE. Je connais très bien Jérémie. J’étais dirigeant de la réserve quand il est arrivé à l’A.S.S.E., à 15 ans. Je l’ai découvert en tant que joueur et en tant qu’homme. C’est un garçon exceptionnel, un fédérateur qui va permettre de donner une belle image de Saint- Etienne à travers cet événement qu’est l’EuroJérémie fait partie de la famille. Il reviendra au club quand il voudra avec sa reconversion. On l’accueillera à bras ouverts », a-t-il expliqué.

0 500

Dans les colonnes de l’Equipe, Dominique Rocheteau a donné son sentiment sur l’équipe stéphanoise cette année. Il estime que celle-ci est sur la bonne voie et meilleure que la saison dernière.

« La défense est à la fois hyper solide et stable car beaucoup de défenseurs jouent ensemble depuis longtemps. Concernant l’effectif, il est plus étoffé, complet et expérimenté que l’an passé, du fait de sa stabilité. On a aussi fait le choix de se dire : « On a des jeunes, comme Diomandé, Pogba et Saint-Maximin. » Et ils sont entrés dans l’équipe ces derniers temps « 

0 406

L’AS Saint-Etienne a fait match nul jeudi soir en Ligue Europa face à Dniepropetrovsk. Un résultat et une performance qui ont déçu l’ancien coach mythique des Verts, Robert Herbin. Le technicien français estime que l’équipe de Christophe Galtier manque d’assurance.

« C’est vraiment dommage car les Verts ont eu des possibilités de faire la différence. On a senti leur désir de bien faire, de marquer, ce qui aurait été possible compte tenu du déroulement de la rencontre. Ils n’ont pas su le faire. Il me semble que cette équipe manque un peu d’assurance, de détermination. Cela me choque lorsqu’un joueur rate une belle opportunité de ne pas avoir l’air plus perturbé que cela. Cela devrait au contraire le révolter, lui donner envie de réagir. J’ai le sentiment qu’il se dit qu’il fera mieux la prochaine fois. Ce n’est pas ainsi que l’on peut s’améliorer et progresser dans ce secteur. C’est peut-être aussi un problème psychologique : l’angoisse de rater une occasion. » a-t-il expliqué dans les colonnes du Progrès.

0 336
Christophe Galtier

A l’issue du match nul de son équipe en Ligue Europa face aux Ukrainiens de Dniepropetrovsk, Christophe Galtier, l’entraîneur de Saint-Etienne, en cachait pas sa frustration devant le résultat final (0-0).

« C’est désolant, frustrant, par rapport aux efforts consentis, au sérieux mis par mes joueurs dans ce match-là. Les gens pessimistes disent ‘on ne marque pas, quand est-ce qu’on va marquer’… Je veux rester très optimiste en disant qu’on se crée des situations. C’est important de se créer des situations. Evidemment que le plus important reste de les concrétiser parce que pour gagner des matches de football, il faut marquer. Là, on n’y est pas arrivé. Ce sont les soirées européennes qui vous laissent un goût amer parce que vous méritez mieux.,» a-t-il expliqué.

 

1 605
Dimitri Payet

Le défenseur de l’AS Saint-Etienne, Moustapha Bayal Sall, a fait part de son sentiment lundi au micro d’OM TV après la défaite de son équipe au Stade Vélodrome face à l’OM. Il estime notamment qu’actuellement, l’équipe de Marcelo Bielsa est meilleure que celle du PSG.

« En ce moment, Marseille est dans une meilleure forme que Paris. L’OM est plus dangereux offensivement. Ils ont Dimi (Payet), Thauvin, Gignac, Ayew… En ce moment, l’OM est plus agressif offensivement que Paris. » a-t-il déclaré.

 

1 994
Pierre Ménès

Alors que Christophe Galtier, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, avait critiqué la Ligue pour le calendrier qui ne lui permettait pas ces derniers temps d’avoir le même temps de récupération que ses adversaires, Pierre Ménès, le consultant de Canal Plus a répondu indirectement au coach stéphanois.

Interrogé par les internautes du site 20Minutes.fr, Pierre Ménès évoque les critiques stéphanoises : « Je pense que les clubs français ne peuvent pas passer leur temps à pleurer auprès des diffuseurs pour avoir toujours plus de pognon et après se plaindre des calendriers, fait par la Ligue et par les chaînes » a-t-il notamment déclaré.

Ses critiques récurrentes envers Lille ont également été évoquées. Pierre Ménès s’en étonne : « Ca aussi ça m’exaspère. C’est un club dont j’ai dit le plus grand bien lorsqu’il a été champion. C’était le club le plus emballant dans le football. Maintenant c’est loin d’être le cas, j’ai du mal à regarder un match du LOSC. Avant d’avoir un œil de spécialiste, j’ai l’œil de l’amoureux du foot. Je n’aime pas le style et le comportement de René Girard et cela ne date pas du LOSC » a-t-il ajouté.

0 558
Christophe Galtier

A l’issue de la défaite de son équipe sur la pelouse du Vélodrome dimanche soir face à l’OM, Christophe Galtier, le coach de l’AS Saint-Etienne, a fait part de ses regrets. Il estime que son équipe aurait pu revenir de son déplacement dans le Sud-Est avec un meilleur résultat.

«Le regret c’est d’avoir joué une seule période, la deuxième. Nous avons été absents des débats à l’entame de match. Pourtant, on savait que 75% des buts marseillais étaient marqués sur les 20 premières minutes de chaque période. Le deuxième but marseillais laisse beaucoup de regret. Il est la conséquence de deux fautes directes où on est pressé et on n’arrive pas à protéger ce ballon. On le sait, Marseille presse énormément sur tout le terrain. On est lourdement sanctionné sur le deuxième but, on arrive à rester dans le match tant bien que mal. En seconde mi-temps, on montre un tout autre visage avec plus de tout, sauf des occasions » a-t-il notamment expliqué.

Il n’a pas oublié également de tacler à nouveau la LFP : « C’est normal que Marseille soit frais, et j’ose espérer que les responsables de la Ligue comprennent qu’il faut de l’équité sportive. Si Marseille avait joué un peu plus tard dans la semaine il n’aurait peut-être pas eu la même fraîcheur ou le même onze de départ, mais la Ligue en a décidé ainsi. Mais ce n’est pas la Ligue qui nous a battus, c’est l’OM.» conclut le coach stéphanois.


OM – ASSE : La réaction de Christophe Galtier by ASSE

0 574

Le journaliste et animateur de télévision, Bernard Pivot, est un supporter de l’AS Saint-Etienne depuis des décennies. A la veille de l’affrontement entre les Verts et l’Olympique de Marseille, il a donné son pronostic concernant la rencontre.

« Mon pronostic pour cet OM-ASSE de ce soir ? Je ne vais pas faire comme tout le monde, qui va pronostiquer la victoire de l’OM. Je dirais match nul. En foot, et c’est d’ailleurs un net avantage par rapport à d’autres sports collectifs, on ne sait jamais si le favori sur le papier va l’emporter sur le terrain. Le Real Madrid peut très bien, sur un match particulier, perdre contre la réserve de l’OM. Mais c’est vrai que ce match-là est le premier vrai test de la saison pour Marseille. La force de Saint-Etienne, c’est encore et toujours le collectif. Car on sait très bien que quand quand le club a un très bon joueur, il le vend à des clubs plus huppés assez rapidement. » a-t-il expliqué rapporte le site Poteaux-Carrés. 

 

0 704
Christophe Galtier

L’AS Saint-Etienne se déplace ce dimanche à Marseille pour affronter l’OM au Stade-Vélodrome. Un match qui intervient seulement trois jours après une rencontre face à Bordeaux déjà cette semaine. Pour Christophe Galtier, la Ligue devrait revoir un peu son calendrier, surtout si elle veut que les clubs français jouent le jeu en Ligue Europa.

« Nous savions que nous aurions des séries des matches dans des laps de temps très réduits. Mais ne nous savions pas que nos adversaires allaient avoir le privilège d’avoir des jours en plus de récupération. C’est quelque chose qui me contrarie beaucoup. Que les diffuseurs, qui ont payé plus de 600 millions d’euros, veuillent une programmation étalée avec des affiches et des matches presque tous les jours est compréhensible. Mais la LFP qui, elle, organise la compétition, devrait selon moi exercer un devoir d’équité. Et ce devoir d’équité n’est pas respecté » estime le coach stéphanois.

« Quand on voit que Bordeaux a un match avancé avant de nous rencontrer alors que nous, nous sommes au milieu d’une série avec des rencontres européennes, je ne comprends pas. Quand on voit que Marseille, que nous rencontrons demain, va se retrouver avec deux jours de plus de récupération de plus que nous alors que nous sommes dans une semaine à trois matches avec une rencontre européenne, je ne comprends pas non plus. Il n’y a pas d’équité sportive. Et seule la Ligue peut la faire appliquer. Cette situation me désole. Je ne suis pas énervé mais je veux que les gens comprennent » a-t-il conclu. 

STAY CONNECTED