Home Tags Publié avec tag "ASSE"

ASSE

1 467

Alors que l’AS Saint-Etienne devrait terminer dans les quatre premiers et par conséquent jouer la Ligue Europa la saison prochaine, Dominique Rocheteau, a fait part des objectifs de son club sur le prochain mercato estival.

Un mercato stéphanois qui devrait ressembler au précédent à en croire l’illustre attaquant des Verts : « On travaille sur le recrutement. Christophe Galtier, Stéphane Tessier et moi-même sommes là depuis quatre ou cinq ans. Nous avons une certaine expérience du mercato d’été. Il est long, assure le dirigeant de l’ASSE dans les colonnes du Progrès.

« Nous pouvons voir l’avenir sereinement mais nous ne ferons pas de folies, nous resterons sur notre ligne de conduite car le fonctionnement a changé. Depuis quatre saisons, nous sommes allés chercher des joueurs habitués au championnat de France. Nous allons peut-être un peu évoluer » prévient toutefois Dominique Rocheteau.

« Nous continuerons à suivre de très près les championnats de France toute en prospectant un peu plus à l’étranger. Si vous voulez jouer vraiment le très haut niveau, il y a des postes que vous ne pouvez pas forcément trouver en France. Nous visionnons beaucoup de matches » conclut le dirigeant de l’ASSE.

0 846
Christophe Galtier

Le président de l’AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, a réagit à la rumeur envoyant Christophe Galtier à l’Olympique de Marseille en cas de refus de Marcelo Bielsa, de s’asseoir sur le banc olympien.

Pour le dirigeant stéphanois, il n’y aucune chance que Christophe Galtier signe à l’OM tant que Vincent Labrune et José Anigo seront au sein du club marseillais : «  « Connaissant les rapports entre Jean-Pierre Bernès (agent de Christophe Galtier, ndlr), José Anigo et Vincent Labrune, c’est stupide ! » a-t-il expliqué.

« Galtier à l’OM, c’est comme si j’allais devenir le président de Lyon ou que Rémi Garde allait être le nouvel entraîneur de l’ASSE. Le non-sens ne se commente pas. C’est aberrant. » a-t-il ajouté dans le 10Sport.

 

0 288
Christophe Galtier

A l’issue du match nul concédé par son équipe à domicile face à Rennes (0-0), Christophe Galtier, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, n’a pas caché sa déception voire sa colère envers son équipe. Retrouvez ci-dessous les réactions des deux coaches. 

Christophe Galtier : «C’est une très grosse déception. Je suis très en colère, non pas par rapport à la débauche d’énergie de l’équipe, ni à  sa volonté d’attaquer. J’ai rarement vu mes attaquants couper les trajectoires, se jeter pour tacler les ballons. Ils ont été présents comme des plots dans la surface de réparation. Il y a eu un gros manque de caractère. Si ce n’est pas le moment, ce sera quand ? Le 18 mai ? Tout le monde sera en vacances.Nous avions identifié certaines choses sur l’adversaire. Nous avons beaucoup attaqué sur les côtés, nous avons centré 53 fois mais nous n’avons pas attrapé beaucoup de ballons. Nous avons failli sur le dernier geste et la détermination devant le but. On n’a pas montré grand-chose dans la surface de réparation.

Philippe Montanier (entraineur de Rennes) : «C’est un point appréciable. Nous n’espérions pas mieux qu’un point. C’est notre troisième match en sept jours. Nous avons remanié l’équipe à 60%. Elle était très rajeunie. Je suis satisfait de l’état d’esprit et de l’abnégation. Le groupe a répondu présent. Je peux compter sur tout le monde. Chaque pas et chaque point sont un point de plus. Nous pouvons être un peu plus sereins. Nous avons besoin de souffler physiquement et mentalement. »

0 1290

Alors qu’il arrive en fin de contrat au SC Bastia, le milieu de terrain Julien Sablé, pourrait faire son retour dans son club de coeur, l’AS Saint-Etienne à partir de l’été prochain. Le joueur aurait rencontré les dirigeants stéphanois à ce sujet.

Selon le magazine But Sainté, Julien Sablé pourrait faire son retour du côté de l’AS Saint-Etienne.  Le joueur, désormais âgé de 33 ans a été reçu à l’Étrat il y a environ deux semaines. Et il pourrait se voir proposer un poste dans le club stéphanois comme éducateur au centre de formation. En fin de contrat à Bastia, l’ancien capitaine des Verts pourrait mettre un terme à sa carrière cet été.

0 794
Christophe Galtier

En conférence de presse ce mercredi, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Christophe Galtier, a fait savoir qu’il n’avait pas renoncé à la troisième place de Ligue 1 malgré l’avance pris par Lille au classement.

Pour le technicien stéphanois, il est important d’y croire jusqu’au bout : « Nous n’avons jamais baissé les bras et nous avons été récompensés de nos efforts. Nous voulons réussir des choses et continuer d’avancer. Nous donnerons tout jusqu’au bout. Nous n’avons pas de marge de manœuvre. Nous sommes pied au plancher. Nous donnons tout ce que nous pouvons » a-t-il déclaré rapporte le site officiel des Verts.

« Nous n’avons jamais baissé les bras et nous avons été récompensés de nos efforts. Nous voulons réussir des choses et continuer d’avancer. Nous donnerons tout jusqu’au bout. Nous n’avons pas de marge de manœuvre. Nous sommes pied au plancher. Nous donnons tout ce que nous pouvons » a-t-il ajouté.

0 207

Pierre-Emerick Aubameyang, l’ancien attaquant de l’AS Saint-Etienne, qui a rejoint le Borussia Dortmund l’été dernier, se dit très heureux de son choix. L’international gabonais sait également qu’il aurait pu faire encore mieux pour cette première saison en Allemagne.

Dans les colonnes de L’Equipe, l’ancien stéphanois fait part de sa joie d’évoluer en Bundesliga : « Je suis satisfait de ma saison, même si je sais que je peux encore mieux faire. J’ai quand même marqué treize buts en Bundesliga, même si c’est vrai que j’ai souvent été sur le banc notamment en Ligue des champions » a-t-il déclaré.

« Ici, la concurrence est forte. En tout cas, au Borussia, je suis très heureux », a ajouté le buteur formé au Milan AC.

0 1111

Le co-président de l’AS Saint-Etienne, Bernard Caiazzo, a fustigé l’inflation des salaires ces dernières années. Il estime que cela met en péril les clubs d’autant que les possibilités de qualification en Ligue des Champions se réduisent avec l’émergence du PSG et de Monaco.

« Les salaires ont explosé à cause de la Ligue des champions, et ils ont été installés à des niveaux qui intègrent une participation à cette compétition une année sur deux ou sur trois. Si ce n’est plus le cas aussi souvent, cela oblige les clubs concernés à changer de braquet et à revoir leur train de vie. Si l’on ajoute à cette absence de perspectives européennes la taxe à 75 % sur les revenus supérieurs à 1 M, je peux comprendre que des présidents aient l’impression d’être les cocus de l’histoire. a-t-il déclaré dans But Sainté.

0 433

Le président de l’AS Saint-Etienne, Roland Romeyer, a confirmé qu’il avait entamé des discussions avec l’entourage du gardien des Verts Stéphane Ruffier pour une prolongation de contrat. 

Le dirigeant stéphanois ne cache pas son envie de conserver son gardien de but alors qu’on le dit convoité par le Napoli notamment : « On s’est vu la semaine dernière avec son agent, Patrick Glanz, avec lequel d’ailleurs nous avons de bonnes relations. Même si chacun défend ses intérêts, ce fut un entretien cordial. Stéphane nous a beaucoup apporté depuis qu’il est là. Il fait l’unanimité dans le vestiaire et auprès des supporters. On a tous envie de continuer. Si je suis optimiste ? Quand je fais quelque chose, je le suis toujours. Mais on ne fera pas de folie. On ne modifiera pas ce qui a été mis en place. L’ASSE est gérée comme une famille. On ne peut pas donner ce que l’on n’a pas » a-t-il déclaré. 

Il a ensuite évoqué la rumeur concernant le club italien : « La rumeur Napoli ? Personne ne m’a appelé » a-t-il ajouté.

0 445

En marge du derby entre l’Olympique Lyonnais et l’AS Saint-Etienne ce dimanche soir, on suivra avec attention les retrouvailles entre le gardien de l’ASSE, Stéphane Ruffier, et le président de l’OL, Jean-Michel Aulas. Les deux hommes s’étaient un peu chauffé au match aller dans les couloirs de Geoffroy-Guichard.

Mais pour Stéphane Ruffier, cet incident, s’il a vraiment existé, est derrière lui : « Il y a de grandes chances qu’il se trouve dans le couloir, je ne l’éviterai pas, affirme Ruffier dans les colonnes de L’Equipe.

« Ce ne sera pas un problème, je ferai comme d’habitude : rien. S’il approche de moi ? Je lui tendrai la main. Sans rancoeur. Parce qu’il ne s’est rien passé dans le couloir après le match aller. Après, chacun a eu sa communication. Tout le monde sait que celle de M. Aulas est fausse et que la mienne est juste » a-t-il ajouté.

STAY CONNECTED