HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "Kombouaré"

Kombouaré

0 523

A l’issue de la défaite de son équipe face à l’Olympique de Marseille dimanche soir (2-1), Antoine Kombouaré, le coach du RC Lens, a fait part de sa frustration. Il estime que la performance de ses joueurs aurait mérité à ces derniers de prendre au moins un point.

« Je n’ai jamais douté de la qualité de mes joueurs. Aujourd’hui, ce n’est que la confirmation de tous les matches qu’on a joué auparavant, explique le coach lensois. C’est bien beau de dire qu’on a posé des problèmes, mais à l’arrivée on rentre avec zéro point. Il y a de la déception et beaucoup de frustration. Il faut féliciter l’OM. On a été présent, ce n’est pas l’OM qui s’est mis tout seul en difficulté. On a fait ce qu’il faut pour faire douter cette équipe. Les joueurs ont fait le match que j’attendais d’eux. Il fallait résister et étouffer l’adversaire. » a-t-il notamment expliqué.

 

0 237

Lors de son point presse ce vendredi, l’entraîneur du RC Lens, Antoine Kombouaré, a laissé entendre que le Sporting Club de Bastia, prochain adversaire des Lensois ce week-end, était avantagé par les arbitres lorsque les Corses évoluent dans leur antre de Furiani.

« Bastia est une équipe redoutable, surtout à domicile »</em>, note Antoine Kombouaré en conférence de presse.

Et de préciser : « Ils ont beaucoup de qualités, à commencer par l’engagement. Ils jouent à domicile et, il ne faut pas avoir peur de le dire, avec parfois un arbitrage un peu maison grâce à la pression qu’ils peuvent mettre sur le corps arbitral. C’est aussi une équipe capable d’amener un peu de folie. Ça pousse derrière« .

0 814

L’entraîneur du RC Lens, Antoine Kombouaré, n’est pas du tout vraiment satisfait de la tournure des événéments à Lens. Et l’ancien coach du PSG ne se cache pas pour le faire savoir. Sur RTL, il a interpellé directement ses dirigeants.

Alors qu’il fait la grève de l’entraînement, pour manifester sa colère contre la situation actuelle au RC Lens, Antoine Kombouaré dit ses vérités. Rare dans le milieu : « C’est un message fort que j’envoie à mes dirigeants. Aujourd’hui je ne suis pas content. Je tape du poing sur la table pour dire’Monsieur l’actionnaire, Monsieur Martel, faites ce qu’il faut pour que le travail que l’on a fait soit respecté’», a-t-il expliqué.

Il estime donc que c’est son club qui est en tort, pas la DNCG comme tente de le faire croire Gervais Martel : «Malheureusement en France il y a des règles. On ne peut que respecter la décision de la DNCG. Il faut maintenant que nous, les dirigeants et l’actionnaire, nous fassions le boulot. Si aujourd’hui on ne monte pas en Ligue 1, c’est qu’on ne fait pas ce qu’il faut pour présenter un budget correct et surtout mettre l’argent qu’il faut sur le compte», a confié Kombouaré. Nul doute que cet épisode actuel à Lens laissera des traces même en cas de dénouement heureux.

0 476
Jean-Michel Aulas

A la recherche d’un entraîneur pour la saison prochaine, Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, a fait savoir que le successeur de Rémi Garde ne sera ni Juninho ni Antoine Kombouaré.

Jean-Michel Aulas s’est exprimé ce lundi sur RMC pour évoquer la recherche d’un nouvel entraîneur après le départ de Rémi Garde : « Parmi les noms publiés, il y a des noms qui ne correspondent pas au profil défini. Un profil dans la droite ligne de Rémi. On veut que l’entraîneur soit le relais de la stratégie développée par le conseil d’administration. Il faut qu’il soit jeune, intelligent » a-t-il expliqué.

« J’ai eu Juninho au téléphone pour connaître sa position. La réglementation a changé. On ne peut plus avoir un entraîneur sans diplôme, ce qui est le cas de « Juni ». Ce ne sera pas lui, ni Kombouaré qui travaille avec un ami (Gervais Martel, le président de Lens, ndlr) », a précisé Aulas.

2 1215

L’entraîneur du RC Lens, Antoine Kombouaré, a fait part de sa satisfaction après le succès de son équipe à Bastia vendredi soir (2-0). Un succès qui offre au club lensois son retour en Ligue 1 après trois ans d’absence.

Pour Antoine Kombouaré, le parcours a été long et semé d’embûches : « On est super fier parce qu’il n’y a pas si longtemps, quand on est arrivé, on s’est posé beaucoup de questions, on savait que la tâche était forcément ardue. Je ne vous cache pas qu’au départ on partait un peu dans l’inconnu. On pensait avoir un peu plus de moyens, donc on a pris beaucoup de joueurs en fin de contrat, beaucoup de prêts, de jeunes. » a-t-il expliqué rapporte RMC.

« Donc un effectif un peu limité au début. Mais surtout, on avait un statut de leader qu’il fallait assumer. On était venu pour monter. On est les seuls à avoir affiché cette ambition là dès le début, à l’inverse de Metz, de Caen. Donc c’est pour ça que je suis super fier aujourd’hui. Il a fallu assumer, c’est pour ça que ça n’a pas toujours été facile à domicile» a-t-il ajouté.

 

0 974

Prêté la saison entière au RC Lens en Ligue 2, le gardien du PSG, Alphone Areola, a convaincu qu’il avait le niveau pour être numéro 1. Pour cette raison, et en cas de montée en L1, Antoine Kombouaré, le coach du RC Lens, aimerait le conserver.

Le technicien nordiste a fait savoir qu’il avait été convaincu par le potentiel d’un gardien qu’il a vu débuté au PSG quand il en était l’entraîneur : «  Tout le bien que je pensais de lui quand je l’ai croisé alors qu’il avait 16 ans au Paris Saint-Germain s’est confirmé cette saison. Il est très bon et continue à gravir les échelons. Il a un gros potentiel et a la chance de jouer à un très haut niveau de Ligue 2 avec l’objectif de la montée en Ligue 1. Il a de la présence, de l’envergure et une technique sûre. Il a un tempérament calme capable de gérer la pression, commente le technicien sur le site officiel du club.

« Il est certain que je ferai tout pour le garder à la fin de la saison et le Racing est avec moi ! J’espère vraiment qu’Alphonse continuera avec nous ! Mais la balle n’est pas dans notre camp et la décision n’appartient pas qu’à nous. Il faudra tenir compte de l’avis du club auquel il appartient, le Paris Saint-Germain » a-t-il ajouté.

0 504

Alors que son équipe va devoir batailler jusqu’à la fin de la saison pour remonter en Ligue 1, Antoine Kombouaré, le coach du RC Lens, ne serait pas contre apporter quelques retouches à son effectif actuel.

Même s’il n’aime pas le mercato hivernal, Antoine Kombouaré aimerait profiter de l’occasion pour renforcer son équipe pour la seconde partie de la saison : « Je suis contre le mercato car c’est néfaste à tous points de vue. J’espère d’ailleurs que cette période va vite passer et que le 31 janvier, on pourra à nouveau se concentrer pleinement sur la compétition » a-t-il fait savoir.

« Cela dit, je ne suis pas contre l’idée d’avoir du renfort. Il n’y a que les petits joueurs qui ont peur de la concurrence » a ajoutéle technicien à La Voix du Nord.

Antoine Kombouaré, l’ancien entraîneur du PSG, dernier buteur du club parisien face à Anderlecht, en 1992 à l’occasion d’un match de Coupe UEFA, estime que l’équipe de Laurent Blanc n’a pas vraiment de soucis à se faire pour la rencontre de ce soir face aux Belges.

kombouare parle du psg
Interrogé par L’Equipe, l’actuel coach de Lens a donné son avis sur la rencontre à venir : « Je vais être honnête, je ne connais pas trop cette équipe. J’ai juste récupéré dans mon effectif l’Argentin Pablo Chavarria qui y évoluait. Il m’a parlé d’Anderlecht, mais assez vite. Il n’avait pas du tout envie d’évoquer son entraîneur (Ariël Jacobs, actuellement à Valenciennes, qui ne lui a pas donné sa chance) » a-t-il expliqué.

« Sur un match tout reste possible »

Toutefois, son patron semble lui avoir donné quelques indications : « Sinon, j’en ai discuté avec Gervais (Martel, son président). C’est une formation très jeune. Si je pars du principe qu’ils se sont inclinés face à l’Olympiakos (0-3) et que le PSG s’est imposé devant ces mêmes grecs (4-1)… Sur sa valeur, Paris n’a donc rien à craindre. Car les Belges n’ont pas beaucoup d’expérience européenne. Je ne vois pas le PSG embêté. Mais sur un match, tout reste possible » a-t-il ajouté.

0 160

kombouare parle du psgAntoine Kombouaré, l’ancien entraîneur du PSG, est revenu, un an après son limogeage du club parisien pour faire place à Carlo Ancelotti, sur cette période de sa carrière.

Le technicien français, aujourd’hui à la tête de l’équipe saoudienne d’Al-Hillal assure avoir fait un trait sur ce qu’il s’est passé pour lui il y un an : « J’ai digéré mon départ du PSG. Certains ont même pensé que je ne disais rien car j’avais été acheté. Je ne raisonne pas comme ça. Dès le départ, il était logique que des investisseurs viennent avec leurs hommes. Et leur première décision, dans ce cas, c’est de prendre les postes clés de président et d’entraîneur pour mener à bien leur projet » explique-t-il dans les colonnes de l’Equipe.

« Pourquoi aurais-je de l’amertume ? Ce sont les hommes qui bougent. Pas les structures. Le PSG n’est pas le club de Kombouaré ou d’Ancelotti. Dans ce travail, il y un début et toujours une fin. Je suis très très heureux en Arabie Saoudite. Et je ne sais pas mentir. Je continue mon aventure professionnelle et humaine. Il y aura  une fin ici aussi et le jour où on se séparera, ce sera à moi de rebondir (….). Quel que soit l’endroit, on est juste de passage » conclut Antoine Kombouaré.

0 206

kombouare parle du psgFrancis Gillot, l’actuel entraîneur des Girondins de Bordeaux, aurait fait part de sa décision à ses dirigeants de ne pas prolonger son séjour en Gironde au-delà de l’actuelle saison où il arrive en fin de contrat.

Si l’information n’a pas été confirmé officiellement par le club bordelais et son président Jean-Louis Triaud, ce dernier disposerait déjà de quelques pistes pour remplacer l’ancien Sochalien sur le banc bordelais.

Selon le quotidien régional Sud-Ouest, les Girondins de Bordeaux auraient deux pistes prioritaires pour la saison prochaine. Celle de l’ancien coach du PSG, Antoine Kombouaré et celle de Rudi Garcia, actuellement en poste au LOSC mais dont on dit qu’il pourrait quitter le club nordiste.

Autre piste évoqué par le journal, celle de Jean-Louis Gasset, l’ancien adjoint de Laurent Blanc aux Girondins entre 2007 et 2010

STAY CONNECTED