HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "OM"

OM

0 355
Blaise Matuidi

Alors qu’on s’interroge sur la possibilité de voir le PSG être gêné dans la conquête d’un troisième titre par l’Olympique de Marseille, l’ancien rédacteur en chef d’Eurosport, Cédric Rouquette, estime pour sa part que le principal rival de l’équipe parisienne est elle-même. 

Dans son blog sur Eurosport.fr, Cédric Rouquette livre son sentiment sur la course au titre de champion de France 2015 : « cette année, comme l’année dernière (et peut-être plus que l’année dernière), le rival numéro un d’un PSG taillé pour la Ligue des champions, c’est le PSG lui-même. Il joue le rôle de sa propre bête noire avec une remarquable constance. Il possède encore la marge pour redevenir le patron, mais ça ne durera pas toute la saison. Si le PSG se réveille et carbure après la trêve internationale à son rythme de la saison dernière (2,34 points par match), il aura 82 points en fin de saison. Un total qui garantit normalement le titre de champion. Mais avec des « si », le PSG serait le tenant du titre de la Ligue des champions. La réalité est que Paris est troisième, décroché, et que cela correspond à sa valeur du moment » explique-t-il.

Et de préciser : « S’il y a sept points d’écart avec l’OM, c’est parce que l’équipe de Marcelo Bielsa réalise de son côté un premier quart de championnat inouï. Là où le PSG lâche des points en fin de rencontre, l’OM arrache la victoire, comme vendredi à Reims. Là où le PSG est chiche en occasions et buts, l’OM cartonne. L’équipe de Marcelo Bielsa a un style qui séduit, mais ceci ne serait rien sans une feuille de stats éblouissante : vingt-trois buts en neuf journées, c’est huit de plus que n’importe qui d’autre en L1. C’est neuf de plus que le PSG de la saison dernière à la même époque. C’est plus que n’importe quel cru du Lyon de la grande époque (22 en 2006-2007). C’est plus que n’importe quel futur champion de France des vingt dernières années (1). Avec huit buts encaissés (moins d’un par match en moyenne) et un climat d’union sacrée, l’OM est engagé sur une voie vertueuse. Celle d’un potentiel champion » conclut le journaliste.

0 501

Michel Denisot, l’ancien président du PSG, a fait une révélation ce lundi concernant le club parisien. Ainsi, il nous apprend qu’au milieu des années 2000, Robert Louis-Dreyfus, alors à la tête de l’OM, souhaitait racheter le club de la capitale.

Dans les colonnes de L’Equipe, Michel Denisot révèle l’impensable : « Un jour, Robert Louis-Dreyfus m’a appelé quand le PSG commençait à être mis en vente par Canal +, au milieu des années 2000. On se rencontre et il me dit : ‘C’est combien le PSG ?’ alors qu’il est déjà évidemment à la tête de l’OM. Je lui réponds que je ne sais pas vraiment, que ça tourne peut-être autour de 60M€. Il me dit que ça l’intéresse, qu’il veut passer par un fonds suisse et que personne ne le saura. Et il ajoute : ‘Comme vous êtes le seul à avoir su faire marcher le truc, je ne le fais que si vous redevenez président du PSG’. Je dis non. Et il me dit un truc incroyable : ‘Je ne sais pas combien vous gagnez, mais je vous donne le double’. Et en plus il me propose des parts du club » raconte le désormais directeur de la rédaction du magazine Vanity Fair.

0 468
Laurent Blanc

A l’issue du match nul concédé par son équipe face à Monaco dimanche soir au Parc des Princes, Laurent Blanc, le coach du PSG, a évoqué la position de l’OM au classement. Le technicien parisien félicite les Olympiens pour leur place de leader.

Au micro de RMC Sport, Laurent Blanc a fait l’éloge de l’OM pour son début de saison :  » C’est désolant de perdre autant de points que ce que l’on perd actuellement. Il vaut mieux perdre des matches que de faire des nuls. Certes, on est invaincu mais on ne fait que des nuls. On perd énormément de points. Marseille caracole en tête parce qu’ils gagnent. Et ils méritent d’être là » a-t-il expliqué.

Et de préciser que : « Il y aura des confrontations avec Marseille et avec les autres équipes devant nous. Mais il faudra aussi grignoter des points » a-t-il ajouté.

0 331
Steve Mandanda

Invité de l’émission Téléfoot ce dimanche, le gardien et capitaine de l’Olympique de Marseille, Steve Mandanda, a fait part de son sentiment concernant le bon début de saison de son équipe. Il explique tout simplement la métamorphose celle-ci grâce à l’apport du nouvel entraîneur, Marcelo Bielsa.

Pour le gardien marseillais Steve Mandanda (29 ans, 9 matchs en L1 cette saison) le rôle du technicien argentin dans le renouveau du club phocéen est déterminant : « Le changement, il est simple, c’est le coach. Il est venu avec une nouvelle approche, une nouvelle méthode. Et ça marche bien. Les séances d’entraînement sont différentes. Elles sont basées sur ce que le coach veut que l’on reproduise pendant les matchs. C’est vraiment le match, le match, le match », a confié le capitaine olympien sur le plateau de Téléfoot.

0 493
Pierre Ménès

Le beau succès de l’OM à Caen et la manière dont celui-ci a été construit, n’ont pas manqué de faire réagir le consultant de Canal Plus, Pierre Ménès. Sur son blog, le journaliste ne cache pas son admiration pour l’équipe actuelle et l’attitude de Marcelo Bielsa sur cette rencontre.

« Samedi après-midi, on n’a pas eu droit à un grand OM sur la pelouse de Caen, mais malgré ça on a assisté à un match épatant. D’abord parce que, comme face au PSG, le Stade Malherbe a offert une opposition courageuse et parfois intéressante. Même s’il a parfois été au bord de la rupture, notamment en fin de première période.  Là où ce match est devenu épatant, c’est que les Caennais ont continué à vouloir décrocher leur premier succès de la saison à domicile et que, dans le même temps, l’OM ne semblait pas lui non plus vouloir se contenter du match nul » a-t-il expliqué.

Et d’évoquer ensuite Marcelo Bielsa : « évidemment, quand tu es premier et que tu remportes tous tes matchs, tu es porté par un vent d’euphorie et de confiance. Ce dont les Marseillais profitent pleinement. Mais s’ils en profitent, c’est parce que leur souci permanent de jouer au foot est récompensé. Si d’autres pouvaient se mettre ça dans la tête, on verrait plus de matchs de cette qualité et avec ce suspense en Ligue 1. Et puis une dernière chose concernant Bielsa. El Loco a l’air de vraiment se prendre au jeu avec l’OM. Au début, je le trouvais un poil distancié par rapport à tout ça. Là, il commence à s’humaniser et à devenir plus démonstratif. Son accolade avec Gignac était chouette, tout comme la façon dont il a pris Garande dans ses bras à la fin du match. Déjà qu’il fait bien jouer son équipe, si en plus il devient sympathique, on n’a pas fini de parler de l’OM cette saison » conclut Pierre Ménès.

0 324

A l’issue du succès de son équipe à Caen samedi (2-1), l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Marcelo Bielsa, a fait part de sa satisfaction concernant le résultat obtenu et la manière dont les joueurs se sont comportés sur le terrain. 

« L’égalisation concédée en fin de match a semé le doute mais l’équipe y a toujours cru, jusqu’à la dernière minute et a réussi à faire la différence. L’équipe a toujours bien attaqué, elle s’est d’ailleurs procuré quinze occasions de but. C’est un succès difficile car nous avons permis à l’adversaire de s’approcher de nos buts et d’avoir des occasions qui n’étaient pas méritées vu la physionomie du match. » a-t-il d’abord expliqué.

Interrogé sur les objectifs et les ambitions à long terme cette saison, Marcelo Bielsa n’a pas voulu s’enflammer : « « On me pose la question à chaque fois et je donne la même réponse : je ne pense qu’à la prochaine échéance. » a-t-il ajouté.

0 328
Steve Mandanda

A l’issue du beau succès obtenu par son équipe sur la pelouse de Caen, Steve Mandanda, le capitaine de l’Olympique de Marseille, a reconnu que l’ensemble du groupe était un peu fatigué et que la trêve internationale va faire du bien à tout le monde. 

« On est vraiment content. Après le but de « Dédé », tout le monde était heureux parce que pour nous, c’est le but de la victoire et ça récompense tous les efforts faits depuis un petit moment« , se réjouit le portier olympien.

« On sait que derrière, il y a une petite trêve internationale et ça fait du bien.  On sait que l’on ne gagnera pas tous nos matchs sur un score très large, aujourd’hui ça a été dur, mais on a la victoire.» a-t-il ajouté.

0 630
Dimitri Payet

A l’issue du septième succès consécutif de son équipe en Ligue 1 samedi après-midi à Caen (2-1), le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, Dimitri Payet, a évoqué la concurrence à venir avec le PSG. Pour lui, l’équipe de Laurent Blanc joue dans une autre dimension.

Malgré les succès actuels de son équipe, Dimitri Payet ne voit pas l’OM comme un concurrent pour le PSG dans la course au titre : « Paris a montré encore cette semaine qu’ils étaient au-dessus de la Ligue 1 et un prétendant à la Ligue des Champions, donc nous n’allons pas nous battre avec eux, nous allons faire notre championnat, et nous verrons bien à la fin » a confié Dimitri Payet après cette victoire phocéenne.

En attendant le match PSG / Monaco de ce dimanche soir, Marseille compte provisoirement huit points d’avance sur Paris.

0 334
Benoît Cheyrou

Mis à l’écart du groupe pro par ses dirigeants, Benoît Cheyrou, le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille évolue essentiellement avec la réserve. Interrogé sur son avenir, le joueur olympien reste évasif mais n’écarte pas la possibilité de poursuivre son aventure.

De passage à Manosque dans les Alpes de Haute Provence pour une démonstration de Padel, Benoît Cheyrou a fait part de son sentiment concernant son avenir : « Est-ce que je pense finir ma carrière à l’OM ? On va voir comment l’avenir se goupille. Quand je suis arrivé, personne ne pensait que je tiendrais aussi longtemps. L’OM m’a beaucoup apporté et j’aime ce club. » a-t-il expliqué.

 

STAY CONNECTED