HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "OM"

OM

0 710
Christophe Galtier

Alors que son équipe venait d’être mise K.O par le PSG au Parc des Princes (5-0), Christophe Galtier, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, a laissé entendre que les Verts pourraient enregistrer un renfort en cette dernière journée du mercato estival.

Interrogé à l’issue du match sur la nécessite de renforcer son groupe d’ici lundi soir, Christophe Galtier confirme :  « Il y aura peut-être un renfort, plutôt dans l’entrejeu. Mais seulement si c’est un renfort, pas un joueur de plus. » a-t-il expliqué. 

Morgan Amalfitano, le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, pourrait être ce renfort attendu par le coach stéphanois.

 

0 235
Dimitri Payet

Après une première saison moyenne sous les couleurs de l’Olympique de Marseille, l’attaquant Dimitri Payet aspire à un meilleur rendement cette saison. Pour cette raison, il n’a pas souhaité bouger pendant le mercato estival, persuadé que la réussite à l’OM lui tend les bras.

Interrogé sur son avenir au cours de son passage dans l’émission Téléfoot ce dimanche, Dimitri Payet s’est montré très clair : « « Je me sens bien ici, ce club me correspond donc je ne vois pas l’utilité de bouger pour bouger. Cela fait un an que je suis là, ma première saison a été moyenne et je sais que je peux faire beaucoup mieux. Ce serait donc compliqué pour moi de bouger d’ici demain. Mon choix n’a pas été fait en fonction de l’équipe de France, tout ça est assez loin », a lancé le milieu offensif de l’OM.

0 298
André-Pierre Gignac

A l’issue de la belle victoire de son équipe face à Nice vendredi soir (4-0), André-Pierre Gignac, l’attaquant de l’Olympique de Marseille, a fait part de sa satisfaction. Le joueur olympien souligne que les automatismes mis en place par Marcelo Bielsa commencent à prendre forme.

« Ça fait deux matchs que l’équipe commence à prendre ses marques, où on défend bien, où on attaque bien. Donc c’est de bon augure. On se régale. A la perte du ballon, on le récupère dans les dix secondes qui arrivent. Donc c’est plus facile, on court moins. Même si j’avoue que le pressing, c’est difficile mais il faut le faire pour le bien de l’équipe » a-t-il expliqué rapporte RMC.

« Donc c’est une très, très belle victoire. On a vu un beau Nice face à Bordeaux même s’ils ont perdu. On a vu leurs vidéos, il y avait de beaux enchainements. Et ce soir, on a tout bloqué. Donc bravo à notre défense, bravo à notre milieu et à nos buteurs. » a-t-il ajouté.

0 754

La nouvelle recrue de l’Olympique de Marseille, Abdelaziz Barrada, fait partie de ces nombreux joueurs formés au PSG qui n’ont pas eu véritablement leur chance au sein du club parisien. Quelques années après son départ du club de la capitale, l’international marocain ne regrette rien.

Dans un entretien accordé à La Provence ce jeudi, Abdelaziz Barrada revient sur ce départ de son club formateur : « « Je sortais du PSG avec un contrat pro et, en Espagne, on ne me proposait qu’un contrat amateur. Mais je n’ai pas hésité une seconde. Ce n’est jamais facile pour un jeune de quitter sa famille, mais partir de chez moi, à 21 ans, me retrouver seul à Madrid, ça m’a fait énormément de bien. J’évoluais dans un certain confort à Paris, avec ma famille. Il a fallu que je me détache un peu pour retrouver cette envie, m’assumer. Là-bas, je suis devenu un homme » explique le nouveau joueur marseillais.

Et d’ajouter : « J’ai intégré l’équipe réserve, je me suis remis à bosser comme un dingue pour refaire mes preuves et aujourd’hui j’en récolte les fruits.Quand je vois mon parcours qui m’a conduit jusqu’à l’Olympique de Marseille, je me dis que quitter le PSG fut un mal pour un bien. Mais oui, je reviens de très, très loin… » ajoute-t-il.

0 2018

Convoité par l’Olympique de Marseille, le milieu de terrain de Montpellier,  Benjamin Stambouli, a fait part de son sentiment concernant l’intérêt du club phocéen. Il hésite encore à dire oui au président Labrune.

Benjamin Stambouli a fait part de sa position concernant sa situation actuelle et l’intérêt de l’OM à son égard. Il hésite à répondre positivement à la proposition du club olympien car il ne souhaite pas jouer en défense centrale :  «Marseille a fait une offre intéressante pour le club et contrairement à ce qui a été dit, la récente situation de mon père à l’OM n’entre pas en compte dans ma décision. Simplement, j’hésite pour pas mal de choses. A Marseille, on me dit que je jouerais au milieu, mais au vu des difficultés actuelles de la défense, je pense que l’on va me demander de jouer derrière. Je ne suis pas vraiment chaud.» a-t-il déclaré.

Stambouli n’écarte pas l’idée de rester finalement où il est :«D’autres offres peuvent surgir d’ici dimanche. En attendant, je m’entraîne le plus sérieusement possible. Et si rien ne se passe, et bien, pourquoi ne pas rester ? On n’est pas si mal ici…»

0 833

A la recherche d’un renfort défensif, les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont accéléré sur le dossier menant au recrutement du milieu de terrain de Montpellier, Benjamin Stambouli. Un rendez-vous est prévu aujourd’hui avec les représentants du joueur. 

Selon le quotidien L’Equipe dans son édition du jour, Vincent Labrune, le président de l’Olympique de Marseille, doit rencontrer ce samedi l’agent de Benjamin Stambouli pour convaincre le joueur de Montpellier de rejoindre l’OM dans les prochains jours. Un rendez-vous décisif donc alors que l’international espoir est convoité également par Newcastle ou encore Swansea. Même si l’OM s’est aligné sur l’offre de la Fiorentina et du club gallois qui convoitent le joueur, il part avec un handicap sur ses concurrent. En effet, le fils d’Henri privilégie un départ à l’étranger plutôt qu’une nouvelle saison de Ligue 1.

De plus, le clan Stambouli a un léger différent avec le club olympien depuis que ce dernier avait limogé Henri Stambouli de son poste de directeur de la formation à Marseille. Vincent Labrune arrivera-t-il tout

 

1 354
Dimitri Payet

Prochain adversaire de l’Olympique de Marseille avec son équipe de Guingamp, Jocely Gourvennec, le coach de l’équipe bretonne, se méfie du sursaut d’orgueil des Marseillais après leurs deux premiers matches mal négociés en Ligue 1.

Pour le coach breton, même si l’équipe de Marcelo Bielsa se cherche encore, elle reste dangereuse : « Marseille, c’est un gros effectif, une équipe qui n’a pas trouvé son équilibre et son rythme de croisière. Mais ils ont de
très bons joueurs capables de faire la différence. Ils ont un gros potentiel offensif, il y a des aspects du jeu qu’il faudra maîtriser, ce que nous avons fait pendant une mi-temps contre Saint-Étienne et pendant une grande partie du match à Lens. Nous sommes en pleine progression mais nous n’ignorons pas leur talent, en dépit de leurs difficultés. » prévient Jocelyn Gourvennec dans La Provence.

Et d’ajouter : «  »J’ai vu les matches de l’OM comme tout le monde, mais je n’ai pas de jugement à porter là-dessus. Nous avons gagné notre premier match, contrat rempli. C’est une récompense pour le groupe », a indiqué le
coach breton.

0 1935
Stade Vélodrome

Alors que les dirigeants de l’Olympique de Marseille cherchent à se séparer des principaux gros salaires de son effectif, André Ayew serait ainsi poussé vers la sortie. L’international ghanéen a d’ailleurs été proposé récemment à l’Inter Milan qui réfléchit à la proposition olympienne.

De son côté, interrogé sur le sujet, le journaliste Denis Balbir, donne son avis sur son blog : « « Marseille veut se séparer d’André Ayew qui n’a même plus de maillot à lui au club. L’Inter est à l’affût. L’OM, à la recherche d’argent pour se renforcer derrière avant le 31 août, commet l’irréprochable en vendant des cadres », explique le journaliste.

Et d’évoquer ensuite les difficultés olympiennes de recruter un ou deux défenseurs supplémentaires : « Pourquoi Marseille n’arrive pas à dénicher un défenseur voire deux quand des clubs comme Lille avec Kjaer et Saint-Étienne, avec Trémoulinas la saison dernière, ont gagné un pari. C’est peut-être moins ronflant ou moins clinquant que certains noms cochés par Bielsa et le club, maisMarseille doit faire vite pour trouver deux ou trois maçons capables avec une bonne truelle de colmater les fissures. »

0 297
Souleymane Diawara

L’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, Souleymane Diawara, a fait part de son sentiment sur le début de saison de son ancienne équipe. L’international sénégalais, désormais joueur de l’OGC Nice, ne s’inquiète pas plus que ça.

 » J’ai regardé les résultats, mais je n’ai pas regardé les matches. Je n’ai pas regardé les buts, donc je ne sais pas. C’est un nouveau staff, c’est un nouveau coach donc il faut peut-être laisser le temps à Bielsa de mettre en place ce qu’il veut », juge le défenseur. 

Et d’ajouter : « Il ne faut pas non plus commencer à vouloir juger l’Olympique de Marseille, il est beaucoup trop tôt. Il n’y a que deux matches, le championnat il est très long. On verra, ils feront les comptes à la fin mais pour l’instant il est trop tôt pour juger l’Olympique de Marseille », conclut Souleymane Diawara.

0 477

Alors que l’Olympique de Marseille éprouve des difficultés en défense depuis le début de la saison, c’est un jeune joueur du Brésil, Alef, que vient de recruter le club marseillais. Au grand étonnement des observateurs.

Du coup, le club olympien s’est cru obligé de justifier ce choix de recruter ce jeune brésilien âgé de 19 ans qui évoluait dans un club, Ponte Preta, relegué en L2 en fin de saison dernière : « « C’est un pari sur l’avenir. Il semble avoir un très bon potentiel et nous nous donnons la saison pour évaluer sa marge de progression. Les conditions proposées nous permettent de le faire sans risque financier. » a déclaré un proche du dossier dans les colonnes de La Provence.

De son côté, Bielsa se montre pessimiste quand à la fin du mercato de son club : « Il nous en manque trois (défenseurs), mais j’imagine que ça va être difficile de trouver des joueurs de ce niveau, alors que la saison a commencé, et de les intégrer. » a-t-il notamment déclaré lors de son dernier point presse.

 

STAY CONNECTED