HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "Pastore"

Pastore

1 1162

Le bon début de saison réalisé par Javier Pastore sous les couleurs du PSG donne à nouveau de la visibilité à l’international argentin. D’ailleurs, son ancien coach à Paris, Carlo Ancelotti, ne s’y trompe pas. Selon la presse locale, le Real Madrid suivrait de près les performances de l’ancien joueur de Palerme.

Javier Pastore, âgé de 25 ans, réalise un bon début de saison sous les couleurs du PSG. A tel point qu’il serait désormais suivi par plusieurs clubs dont le Real Madrid. L’agent FIFA, François Gallardo laisse entendre d’ailleurs ce vendredi que l’international argentin serait suivi par le Real Madrid. La prestation de l’ancien joueur de Palerme face au FC Barcelone aurait convaincu le club espagnol de s’intéresser à lui.

Toutefois, il y a quelques jours, le joueur a réaffirmé son attachement au club parisien, une équipe qu’il entend quitter qu’une fois la Ligue des Champions remportée.

1 837

Au lendemain du superbe succès du PSG face au FC Barcelone mardi soir en Ligue des Champions, les analyses continuent concernant les performances individuelles de certains joueurs. Javier Pastore, souvent épié, fait partie de ceux qui ont le droit aux féliciation du « jury » des consultants dans les divers médias.

C’est ainsi que Frank Leboeuf, sur RMC, analyse la performance de l’international argentin ce mardi :  » Il est de mieux en mieux, il fait un bon début de saison, note Lebœuf. Le problème, c’est que quand tu mets un mec comme ça, ça peut être le génie, ou ça peut être Fantomas. C’est tout le problème de Pastore » estime l’ancien défenseur.

Et de préciser : « Quand tu es entraineur, tu n’as pas de garantie sur son jeu. Tu ne peux pas lui laisser les clefs du jeu, si tu ne sais pas s’il va être inexistant ou pas. Et donc, tu préfères laisser Ibra dans l’axe, et travailler avec des joueurs qui te donner un minimum garanti. Pastore tu le mets quand il y a des défaillances de l’un ou l’autre » conclut-il.

A l’issue de la belle victoire de son équipe sur le FC Barcelone, le milieu de terrain du PSG, Javier Pastore, était très heureux. Pour autant, l’international argentin ne veut pas s’enflammer et estime que ce succès n’est qu’une étape.

«Il faut continuer comme ça. Ce n’est pas le début d’une nouvelle saison, c’était juste un bon match contre une bonne équipe.  J’espère que la saison est lancée, a néanmoins lâché Javier Pastore. Ce match doit nous donner beaucoup de confiance et nous permettre de nous améliorer» a-t-il ajouté.

Enthousiaste, Javier Pastore précise : «Les prochains matches nous diront si l’équipe est lancée. En tout cas, on a démontré que dans les grands matches, Paris était présent. On a besoin de se retrouver tout là-haut. Il va falloir qu’on récupère bien parce qu’on a dépensé beaucoup d’énergie, mais j’espère qu’on retrouvera le même Paris tout le temps à présent, parce qu’on en a besoin» a-t-il conclu.

0 454
Javier Pastore

A l’issue du succès de son équipe sur la pelouse de Caen mercredi soir (2-0), Javier Pastore, le milieu de terrain argentin du PSG, a fait part de sa satisfaction. Mais l’ancien joueur de Palerme a également précisé qu’il ne fallait pas s’enflammer après ce premier succès de la saison à l’extérieur.

Sur le site officiel du PSG, Javier Pastore fait part de son analyse après la rencontre : « Le plus important était de gagner ce soir. On a réalisé un très bon match, peut-être notre meilleur depuis le début de la saison. Il y a beaucoup de choses à améliorer, mais l’important est de gagner et de prendre des points. Il faut maintenant rester tranquille. L’important est de bien s’entraîner et de bien préparer les prochains matches. » a expliqué l’international argentin.

0 445
Javier Pastore

Au moment d’aborder une nouvelle campagne de Ligue des Champions, le milieu de terrain du PSG, Javier Pastore, affiche ses ambitions. Il souhaite gagner la compétition avec le club parisien. Même s’il doit rester pendant plusieurs années au club pour cela.

Dans les colonnes de L’Equipe, l’international argentin explique ses ambitions : « Je n’ai pas de discussions avec le club pour prolonger. L’an dernier, les dirigeants avaient évoqué cette possibilité, mais pour moi, mon investissement dans le club ne dépend pas d’une question contractuelle. J’ai encore deux ans de contrat et j’ai confiance en Nasser Al-Khelaïfi. Et il a ma parole. Je n’ai pas besoin de signer un bout de papier pour rester ici. Et il sait que je ne suis pas du genre à faire des choses pas bien pour le club, comme de laisser courir mon contrat pour partir libre » a-t-il expliqué.

Et d’ajouter : « J’ai toujours eu la chance que d’autres clubs veuillent me recruter. Mais j’ai dit à Nasser, le jour où j’ai signé mon contrat : je resterai ici jusqu’à ce que l’on gagne la Ligue des Champions. C’est une parole que j’ai donné et que j’entends respecter. Les aléas du foot pourraient m’amener à partir avant mais ce n’est pas l’idée première » a-t-il conclu.

0 441
Javier Pastore

A l’issue du match nul concédé par le PSG sur la pelouse du Stade Rennais, samedi, le milieu de terrain argentin, Javier Pastore, a fait part de sa déception. Il estime que l’équipe francilienne aurait mérité meilleur résultat.

« Nous avions la possession de balle mais encore une fois il nous a manqué le but de la victoire. Le plus important reste de bien jouer et de gagner le prochain match. Cela reste un mauvais résultat, le Paris Saint-Germain doit gagner tous les matches. » a déclaré Javier Pastore.

Un sentiment partagé par son coéquipier, Zoumana Camara : « Cela reste un mauvais point. On prend un but sur l’une des rares occasions rennaises. On a eu des opportunités mais moins en deuxième période. Il faut parfois savoir gagner 1-0 et c’est ce qu’on n’a pas su faire. Rennes a bien défendu et a joué très bas. On est habitué à ce genre de matches depuis la saison dernière. On a la possession de balle, à nous de savoir accélérer quand il faut. » a-t-il expliqué.

0 1015
Javier Pastore

Le journaliste de l’Equipe 21, Didier Roustan qui tient un blog, est, on le sait depuis longtemps, un amoureux du football sud-américain. L’occasion pour lui de dire tout le bien qu’il pense de Javier Pastore, le milieu de terrain argentin du PSG. 

Pour Didier Roustan, Javier Pastore ne devrait pas évoluer en France : « Pastore, c’est un mec pour qui tu as payé ta place! Ici en France, c’est du gâchis. Qu’il aille en Espagne, qu’il retourne en Italie où le jeu est ouvert. Et encore… Il est au PSG, dans une équipe qui a la possession de balle. Imagine Pastore à Lille! Tu le crois ça? Pastore à Lille, pas sûr qu’il le fasse jouer! Ou alors à la récupération du ballon.  En France, on est traumatisé par cette histoire de perdre. Il faudrait une dérogation pour la France et dire que la victoire est à 6 points et le nul à 0.5 points », a-t-il expliqué sur son blog. 

Et d’ajouter : « « Le championnat de France est devenu le championnat d’Italie des années 70/80. C’est à dire des équipes qui jouent ultra défensivement. Mais la différence, c’est qu’en Italie, il y avait des étoiles. Bref, on a le championnat d’Italie de l’époque, mais sans le talent! Les vrais joueurs ne se retrouvent pas dans ce football, estime le journaliste

0 1016
Grégory Coupet

Auteur d’un bon début de saison sous les couleurs du PSG, le milieu de terrain argentin, Javier Pastore, refait parle de lui dans les médias. C’est ainsi que Gregory Coupet, ancien gardien parisien et désormais consultant pour RMC notamment, parle du retour en forme de l’ancien joueur de Palerme.

Sur la radio qui l’emploie, Grégory Coupet encense le début de saison de l’international argentin :  « On retrouve Javier Pastore. Il a fait une super préparation, il arrive dans les meilleures conditions. De toute manière, c’est le Pastore qu’on attendait !  » a-t-il expliqué.

« Quand il était annoncé à Paris, j’étais allé voir des images : on voyait que techniquement, il était impressionnant, que physiquement, il résistait à tous les impacts. Tout l’inverse de ce qu’on a vu jusqu’à présent en Ligue 1. Si on peut retrouver ce joueur technique… » a-t-il ajouté.

1 2188
Javier Pastore

Sur le plateau du Canal Football Club ce dimanche, le journaliste et consultant, Pierre Ménès, a fait part de son sentiment concernant le début de saison du milieu de terrain argentin du PSG, Javier Pastore. Il estime que celui-ci est bien mieux en jambe que la saison dernière à la même époque.

Pour Pierre Ménès, on est très exigeant avec Javier Pastore : « Javier Pastore ? Qu’il ait de la classe c’est un fait. C’est pour ça qu’on est exigeant avec lui. L’an passé Laurent Blanc lui a fait confiance. Il l’apprécie beaucoup et il trouve qu’il a un gros volume de jeu »,  a indiqué Pierre Ménès  dimanche soir sur le plateau du Canal Football Club.

De son côté, le joueur se trouve en bonne forme en ce début de saison : « Personnellement je me sens très bien. J’ai fait une très bonne préparation. C’est très important pour la suite de la saison. J’espère continuer comme ça. Quand la confiance est là, tout passe plus facilement », a confié Javier Pastore au terme de la rencontre face à Bastia samedi.

0 1002
Javier Pastore

Le milieu de terrain du PSG, Javier Pastore, qui entame sa quatrième saison au sein de l’équipe parisienne, a fait part de sa satisfaction après la victoire de son équipe face à Bastia (2-0) lors de la deuxième journée de Ligue 1.

« Tous les matches sont difficiles, surtout en début de saison. L’important c’est de gagner et que l’équipe joue bien. J’espère qu’Ibrahimovic et Van der Wiel seront rétablis pour les prochains matches. Personnellement je me sens très bien. J’ai fait une très bonne préparation. C’est très important pour la suite de la saison. j’espère continuer comme ça. Quand la confiance est là, tout passe plus facilement. » a-t-il notamment fait savoir. 

STAY CONNECTED