HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "Rémy"

Rémy

0 559

Formé à l’Olympique Lyonnais, Loïc Rémy a quitté jeune son club formateur pour tenter sa chance ailleurs. Alors qu’il est désormais convoité par des grands clubs européens, l’international français fait part toutefois de ses regrets de ne pas avoir réussi à s’imposer dans le club rhodanien.

« J’étais jeune, c’était difficile pour moi, il me fallait partir, même très tôt, se remémore Rémy dans les colonnes du quotidien Le Progrès. J’aurais pourtant aimé exploser avec le club de ma ville. » a-t-il ajouté. 

Désormais, c’est du côté de Londres que pourrait exploser définitivement l’attaquant de Newcastle et des Queens Park Rangers. Les contacts avec les Gunners seraient bien amorcés et l’officialisation du transfert de Loïc Rémy pourrait rapidement intervenir.

0 898

Dans un long entretien accordé au magazine France-Football ce mardi, l’attaquant de Newcastle, Loïc Rémy, est revenu sur les conditions de son départ à l’Olympique de Marseille. Il égratigne au passage José Anigo et Elie Baup.

« La manière dont l’OM m’a vendu, je n’en ai jamais trop parlé. C’était un peu…. J’avais de bonnes relations avec les gens à l’OM, j’étais attaché à la ville, au club. Alors ça m’a un peu refroidi. Après ça, j’étais blasé de la France » explique l’attaquant de Newcastle et de l’équipe de France.

Il explique ensuite les détails et la manière dont on lui a signifié qu’il fallait partir : « On était en stage au Maroc. José Anigo me dit « on veut te vendre ». Je réponds : « José on est au milieu de la saison, je n’ai pas envie de partir maintenant. Il me dit : pas de souci. Quelques jours plus tard il me convoque. Cette fois, autour de la table, il y avait lui, Elie Baup, Franck Passi, le préparateur physique, le docteur et moi. José prends la parole : « le docteur se plaint que tu n’a pas fait ce qu’il fallait pendant les vacances. Tu ne rentres pus dans les petits papiers du coach ». Elie Baup  a ensuite parlé. Avec lui, c’était spécial. Je pense que ce n’est pas vraiment lui qui prenait les décision. Il me dit des trucs qu’il ne m’avait jamais dits auparavant. Comme si on le lui avait soufflé. Alors cette réunion en janvier….. » ajoute-t-il.

« Cette réunion avait tout  l’air d’un procès. J’avais l’impression que José Anigo avait besoin de ces gens-là autour de la table pour trouver des prétextes afin de me dire : « ecoute, tu vois bien que personne ne compte sur toi », a-t-il conclu.

Quelques jours plus tard, il quittera l’Olympique de Marseille pour signer aux Queens Park Rangers. Contraint et plus ou moins forcé.

0 189

loic-remyLoïc Rémy, l’attaquant de l’Olympique de Marseille, s’est longuement confié sur le site officiel du club phocéen. Extraits.

Sa blessure et l’Euro raté
La plus grosse raison à cette fin d’année 2012 délicate, le déclic, c’est que je n’ai pas été pris à l’Euro suite à ma blessure (en mai 2012). J’avais joué pratiquement tous les matches de qualifications avec l’équipe de France. Apprendre que je n’y allais pas alors que j’avais contribué à la qualification m’a mis un gros coup au moral et c’est à partir de là que les choses ont commencé à être un peu plus négatives pour moi. C’est une période où j’ai eu plus de mal mais je sais pertinemment que mon niveau va revenir. Forcément.

L’OM
Pour moi, l’important dans ce métier c’est de prendre du plaisir et pas me prendre la tête que ce que peuvent dire les gens. Je suis content de ce que je fais, j’ai toujours voulu faire ça. L’OM est un club qui m’a ouvert les bras et je l’en remercie et je n’oublierai pas ce qu’ils ont fait pour moi. Et je ferai tout en sorte pour redevenir un joueur au top du top.

Son avenir
On m’annonce sur le départ, on verra. Mais ce que je sais c’est que durant ma période à l’OM j’ai pris énormément de plaisir avec le groupe avec les supporters et la sensation qu’on a dans ce stade comme lors de mon but contre Paris, le 100e des OM-PSG, où j’ai senti une explosion dans le stade, ça tremblait. C’est énorme pour un footballeur de vivre des choses comme ça. Mais, en étant fort, ça va revenir.

1 159

Rémy-OMEn dépit des déclarations des dirigeants marseillais concernant l’avenir de l’attaquant Loïc Rémy, Newcastle espère toujours pouvoir faire signer le joueur lors du mercato hivernal.

Selon le quotidien local, The Journal, les dirigeants de Newcastle feraient le forcing pour enrôler Loïc Rémy. L’international français arriverait pour remplacer Demba Ba annoncé depuis de nombreux mois sur le départ.

Le quotidien anglais affirme que le joueur français pourrait débarquer dans le Nord-Est de l’Angleterre pour un peu moins de dix millions d’euros. Affaire à suivre…

Retrouvez également l’actualité du mercato anglais chez notre partenaire, Foot-anglais.com

0 137

Anigo_OM_2010José Anigo, le directeur sportif de l’OM, a une nouvelle fois évoqué le mercato hivernal de son club. Celui-ci pourrait s’avérer plus actif qu’initialement prévu.

Dans les colonnes de La Provence, le dirigeant marseillais évoque notamment la vente de Loïc Rémy convoité par plusieurs clubs anglais : « C’est possible, mais ce n’est pas une obligation depuis le passage devant la DNCG » explique José Anigo.

« Si une offre exceptionnelle pour le club tombe et nous permet d’acheter un remplaçant de qualité, pourquoi pas. On peut très bien prendre trois joueurs sans vendre personne. Tout dépend des sommes » a-t-il ajouté.

0 156

Rémy-OMElie Baup, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, a fait savoir qu’il comptait vraiment sur son attaquant Loïc Rémy pour la seconde partie de la saison en 2013.

Alors que la possibilité d’un départ est souvent évoqué par la presse, notamment vers l’Angleterre, Loïc Rémy devrait rester marseillais à en croire les propos de son entraîneur, Elie Baup : «  »Pour moi, il est là, et il va continuer. Hier il a fait une entrée de qualité. J’espère qu’il sera dans la même direction lors des deux matches à venir, mais aussi à la reprise, avec tous ses atouts » a-t-il déclaré lors d’un point presse.

« Il a vraiment des qualités. 2012 lui aura été préjudiciable. Il va démarrer 2013 bien. » a-t-il ajouté. Reste à savoir ce qu’en pensent ces dirigeants dont l’objectif numéro un est d’équilibrer les comptes du club.

0 176

Loïc Rémy, l’attaquant de l’OM, qui connaît un début de saison compliquée, garde confiance sur ses capacités à rebondir dans les prochaines semaines.

L’attaquant international tente de remonter la pente  après un début de saison marqué par les blessures, et estime que le plus dur est derrière lui : « J’ai été blessé juste avant l’Euro et ça a été difficile pour moi alors que j’avais fait tout les qualificatifs. C’est du passé et j’essaie d’évacuer tout ça désormais et me re-concentrer sur ce que j’ai à faire. Je n’ai pas été épargné et c’est une année plus compliquée que les autres mais je suis quelqu’un qui ne renonce jamais. Je sais que ça va revenir » a-t-il déclaré sur le site officiel du club marseillais.

Loïc Rémy explique qu’il a trop demandé à son corps et qu’aujourd’hui, il en paie les conséquences : « J’ai pas mal tiré la corde et j’en ai fait les frais. J’ai beaucoup enchaîné et mon corps a dit «stop». J’en fais encore les frais mais c’est bien fait pour moi car j’aurais dû m’arrêter à temps. Mon objectif est désormais de revenir au plus vite car mon équipe a besoin de moi, mais sans faire n’importe quoi » a-t-il ajouté.

Une équipe qui peut devenir très ambitieuse si elle négocie bien ses prochains matches : « On a encore la chance d’être au contact des premiers. Après notre début de saison tonitruant, on a un peu baissé le pied et les autres équipes auraient pu s’échapper mais ça n’a pas été le cas. On a eu de la chance d’autant que, malgré les blessés et les pépins, le groupe vit très bien. On sait qu’on peut faire mieux, surtout en voyant le début de saison qu’on a effectué alors que tout le monde était à 100%. Ca montre qu’on peut faire de bonnes choses. Il faudra bien négocier les matches qui arrivent jusqu’à la trêve et engranger des points » a-t-il conclu.

0 157

Loïc Rémy, l’attaquant de l’OM, est toujours suivi de près par Harry Redknapp qui avait failli le recruter l’hiver dernier déjà lorsqu’il était à la tête de Tottenham.

A l’époque, le club londonien avait proposé un chèque de 20 millions d’euros pour arracher Rémy à l’OM. Mais le club marseillais avait refusé l’offre. Désormais coach des QPR, Harry Redknapp ne cache pas son intérêt mais à certaines conditions : « J’étais intéressé par Rémy quand j’étais à Tottenham, mais ça, c’était avant. La situation est différente aujourd’hui » a-t-il déclaré dans les médias locaux.

« Il pourrait être plus cher. Tout dépendra de la situation dans laquelle on sera en janvier. Ça dépendra de nos prochaines prestations » a-t-il ajouté.

0 416

Elie Baup, l’entraîneur de l’OM, fait toujours confiance à son attaquant Loïc Rémy malgré le début de saison compliqué réalisé par l’international français.

Blessé face à Nice, Loïc Rémy a fait son retour sur les terrains dimanche dernier après deux semaines d’arrêt. Contre Lyon, l’attaquant marseillais devrait une nouvelle fois avoir sa chance : « Il doit être bien physiquement pour être complètement libéré. Il a le potentiel et le talent » estime Elie Baup de son attaquant.

« Il a montré des choses intéressantes sur le côté droit en coupe d’Europe. Il s’est fait mal contre Nice, c’est un frein puisqu’il a été arrêté dix jours. Ces petits freins sont gênants mais dès que tout cela sera dissipé, il sera là car il a du potentiel » a-t-il ajouté.

0 160

L’avenir de Loïc Rémy à l’Olympique de Marseille reste toujours incertain en dépit d’un début de saison très moyen, gâché par les blessures de l’attaquant international.

Bruno Satin, consultant pour Canal Plus et agent de joueur, reste malgré tout persuadé que l’OM souhaite tirer le meilleur rendement financier de son joueur et pourrait le laisser filer lors du prochain mercato hivernal : « L’OM a besoin d’argent et reste dans une logique de vente. S’il y a une offre autour de 10 millions d’euros, ils le laisseront partir » affirme-t-il dans les colonnes du 10Sport.

Toutefois, le club marseillais pourrait hésiter, notamment si cet argent ne sert pas à engager un autre joueur. Car fin janvier, l’OM sera privé de ses joueurs africains convoqués pour la CAN, notamment les frères Ayew. Et le retour de Gignac à la compétition sera récent.

STAY CONNECTED