Home Tags Publié avec tag "Rennes"

Rennes

0 198

Sylvain Armand, le défenseur du Stade Rennais, sait que la situation devient dangereuse pour son équipe qui glisse dangereusement vers la zone de relégation.

A l’issue de la défaite à domicile face à Toulouse (3-2), l’ancien joueur du PSG tire la sonnette d’alarme : « Il va falloir s’arracher, on a 9 matchs difficiles, et on va essayer de vite se sauver et oublier cette saison », a indiqué Sylvain Armand sur BeIn Sports à l’issue de la troisième défaite d’affilée des Rouge et Noir en championnat.

A l’issue de ce match, Rennes pointe à la 16eme place du classement avec seulement trois petits points d’avance sur le premier relégable.

 

0 284
Pierre Ménès

Pierre Ménès, le consultant de Canal Plus, a déjà vécu une expérience de dirigeant. Notamment au Stade de Reims, quand celui-ci évoluait encore en Ligue 2. Pas une franche réussite à l’époque.

Ce qui n’empêche pas le journaliste de rêver à nouveau à intégrer un club comme il le fait savoir sur son compte Twitter. Interrogé par un de ses abonnés, qui voulait savoir si Pierre Ménès aimerait devenir entraîneur d’une équipe, il répond avec franchise : « Entraîneur ? Directeur sportif, oui. A Rennes. Parce que c’est là qu’il y a quelque chose à faire. Si Pinault le veut » a-t-il déclaré. Un appel du pied ?

0 389

Le milieu de terrain du Stade Rennais, Foued Kadir, qui appartient à l’Olympique de Marseille, avoue ne pas savoir de quoi son avenir sera fait au-delà de son prêt en Bretagne.

Invité sur RMC ce vendredi, l’international algérien fait part de sa situation concernant son avenir : « Je ne sais pas. C’est encore un peu tôt, je dois déjà penser à tout faire pour aider mon équipe » a-t-il déclaré.

« Ensuite, j’ai encore dans un coin de la tête la Coupe du monde. On verra par la suite ce qu’il adviendra pour mon avenir » a-t-il ajouté.

0 417

Arrivé à Rennes pendant le dernier mercato hivernal, l’attaquant suédois, Ola Toivonen, réussi des débuts remarqués sous ses nouvelles couleurs. Une forme de renouveau pour le joueur qui souhaitait se relancer en France.

Interrogé sur sa situation, Ola Toivonen ne fait pas de mystère sur ses ambitions à Rennes : « Je suis juste venu pour jouer au football. Je voulais me relancer au niveau physique et prendre du plaisir en jouant. Jusqu’à présent, je pense que c’est OK. On a commencé avec un programme difficile, contre Lille (1-1) et Lyon (2-0). Ensuite, on a un eu creux contre Ajaccio. Mais, maintenant, on est solide derrière et on joue bien offensivement. J’espère que l’on va continuer comme ça » explique-t-il dans des propos rapportés par Foot365.

Et d’expliquer son choix de quitter le PSV Eindhoven : « Si vous regardez bien, j’ai connu quatre ans et demi de beau football aux Pays-Bas. Il n’y a eu que six mois où il y a eu un problème avec l’équipe. Nous n’avons pas pris les points que nous voulions. Maintenant, je suis ici. C’est un nouveau départ dans ma carrière. Je suis juste heureux d’être ici » a-t-il ajouté.

0 418

Le milieu de terrain international algérien, Foued Kadir, prêté par l’Olympique de Marseille au Stade Rennais, a reconnu que le contexte autour du club marseillais était un peu difficile.

Dans les colonnes du quotidien algérien, Le Buteur, Foued Kadir évoque la difficulté pour un joueur de s’imposer à Marseille : « Vous savez, à Marseille, il y a trop de pression… dès que ça va mal ou l’équipe enchaine 2 ou 3 résultats négatifs… ça commence à gronder » a-t-il expliqué.

« C’est un club où il y a énormément d’attente. Maintenant, il faut que le mayonnaise prenne parce qu’ils ont recruté des joueurs pour faire une bonne saison et il y a des jeunes intéressants, j’espère qu’ils vont terminer la saison en canon. » a-t-il ajouté.

0 2110

L’ancien entraîneur du Stade Rennais, Frédéric Antonetti, a lancé un missile en direction de son ancien club. Il estime que celui-ci n’est pas forcément celui qu’il croît être.

Pour Frédéric Antonetti, le Stade Rennais ne mérite pas le titre de grand club : « Pour moi Rennes, c’est du Canada Dry. C’a la couleur d’un grand club mais ce ne l’est pas. Cela manque d’humanité. Que pensez quand vous apprenez que vingt minutes après la défaite en finale de la Coupe de la Ligue, quand la tristesse prédomine, l’actionnaire a téléphoné au manager général pour lui dire qu’il allait changer d’entraîneur » s’interroge le technicien corse aujourd’hui sans emploi.

« On me parle d’un club familial, mais on ne doit pas avoir la même notion de la famille. De tous les clubs dans lesquels je suis passé, c’est le seul avec lequel je ne garde aucun lien alors que je viens d’y passer quatre ans » a-t-il ajouté.

0 613
Andy Delort

Le président du Tours Football Club, Jean-Marc Etorri, a poussé un coup de gueule à l’encontre des dirigeants du Stade Rennais. Il leur reproche leur attitude concernant leur intérêt pour l’attaquant tourangeau, Andy Delort.

Le dirigeant du Tours FC estime que les dirigeants du Stade Rennais ont manqué de respect au joueur et à son club : « Ils mettent trois millions sur un joueur qui ne joue quasiment pas (Thiévy Bifouma à l’Espanyol, NDLR) et qui ne semble pas au mieux moralement, alors que pour Andy, Rennes ne voulait pas mettre plus de deux millions et disait ne pas pouvoir mettre plus », s’interroge-t-il dans la Nouvelle République.

« C’est quand même n’importe quoi. Ils nous ont donc bien pris pour des cons du début à la fin. » a-t-il ajouté.

0 529
Andy Delort

Anthony Delort, l’attaquant du Tours FC, a fait part de son envie de rejoindre le Stade Rennais qui le convoite.

S’exprimant dans la Nouvelle République du Centre, l’attaquant de Tours ne fait pas de mystère : « Rejoindre Rennes m’intéresse, c’est un bon club… Mais, je n’irai pas au bras de fer. Pourquoi le ferai-je ? C’est grâce aux dirigeants de Tours qui m’ont tendu la main cet été que j’en suis là, rappelle-t-il.

« Et je peux dire aussi que je passerais au-dessus de tout cela si je devais rester. Après, je comprends la réaction des dirigeants qui pensent que je peux être perturbé… Moi-même, je n’ai jamais été confronté à cela, mais je suis toujours le même. C’est vrai que ce n’est pas une situation facile à gérer, mais je ne vais pas passer janvier à attendre de savoir si je reste à Tours, si je vais à Rennes ou ailleurs. Dans l’idéal, j’aimerais être fixé avant le 10 janvier (et la venue de Caen) » a-t-il précisé.

0 118

Le FC Sochaux a remporté, face à Rennes, son premier succès en Ligue 1 depuis la prise de fonction de son nouvel entraîneur, Hervé Renard (2-1). Un succès qui va permettre aux Lionceaux de passer les fêtes au chaud. Retrouvez ci-dessous les réactions d’après-match des deux entraîneurs.

renard

Hervé Renard (entraîneur de Sochaux)
Ce succès récompense les joueurs. Comme je l’ai toujours dit très sincèrement, le groupe n’a jamais lâché. Les précédents matchs étaient très faibles. Il nous fallait donc réagir et nous donner de l’espoir. Ce succès ne résout pas tous nos problèmes. La tâche reste difficile mais on a un peu plus d’espoir. Il y a quelques garçons de grande qualité dans cette équipe auxquels il faudra ajouter quelques éléments pour gagner en solidité. Ce soir encore, on remet l’adversaire dans le coup. On doit impérativement éradiquer ces erreurs indignes du niveau de la Ligue 1. J’espère pouvoir compter sur quatre joueurs supplémentaires à la reprise, même si on fera en fonction des moyens.

Philippe Montanier (entraîneur de Rennes)
Je n’ai pas vraiment envie de livrer mon sentiment ce soir (samedi) car je serais certainement trop méchant. On a livré une mauvaise prestation, à la limite du médiocre en première période. Cela a été un peu mieux après la pause mais, au final, on a ce qu’on mérite. Sur 2013, on a un parcours de relégable. La trêve tombe donc au bon moment, même si elle ne réglera pas tout ! On devra revenir avec d’autres intentions et montrer autre chose à la reprise.

0 106

A l’issue de la défaite de son équipe face au PSG samedi soir (3-1), Romain Alessandrini, le milieu de terrain du Stade Rennais, a fait l’éloge de cette équipe  parisienne version Laurent Blanc.

romain-alessandrini-milieu-de-rennes

« Il y a un peu de regrets. Mais quand on tombe contre une équipe comme le PSG on s’attend à perdre. On a tout fait pour obtenir un résultat, mais il aurait fallu donner plus pour revenir au score. Le PSG est une grosse, grosse équipe, avec des joueurs talentueux. Ils sont sereins et ressortent facilement le ballon » explique l’ancien joueur de Clermont au micro d’Infosport.

« On prend deux buts sur deux pertes de balle, c’est dommage. Ils nous tuent, c’est dommage de prendre deux buts comme ceux là. Le PSG arrive à promener pas mal d’équipes sans erreurs, alors si on leur donne des ballons, c’est encore plus facile. On les a regardés un peu jouer, c’est le regret de la soirée » a-t-il ajouté.

STAY CONNECTED