Valence-Lille : Les réactions d’après-match

0

Lille a été battu pour la deuxième fois en deux matches de Ligue des Champions. Cette fois, c’est le FC Valence qui s’impose contre les Nordistes (2-0). Retrouvez ci-dessous les principales réactions d’après-match.

Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)
Ce soir, on a été un peu à l’image de notre dernier match à Rennes (2-0), en réalisant une bonne première période, mais en manquant de réalisme. On n’a pas su cadrer nos tentatives, or c’est une chose sur laquelle j’avais insisté. Il va falloir améliorer cela si on veut au moins prendre les devants dans un match. Par contre, la deuxième période a été insuffisante : on n’a pas assez pesé sur les événements pour espérer revenir dans la partie. Je n’ai pas bien revu les buts. J’attends de voir les images pour me faire un avis plus précis. De toute façon, Valence a du talent, on le savait, avec une paire d’attaquants très performante. On a pourtant pris le match par le bon bout, en utilisant la bonne stratégie, mais le sort a fait pencher le match de l’autre côté malheureusement. La réussite ? Il faut la provoquer. Et si on ne cadre pas, on ne risque pas de marquer… Après, on n’a pas tant souffert que ça de la comparaison avec Valence. On était vraiment plein d’espoir et je suis persuadé qu’on avait matière à faire mieux.

Franck Béria (Défenseur du LOSC)
 Ce qu’on traverse en ce moment n’est pas évident à vivre. C’est un peu dans la lignée de ce qui se passe depuis le début de saison. Il y a de l’envie et vraiment cette volonté de se racheter à chaque match, mais finalement, tout un tas de facteur font que nous ne sommes pas efficaces. Ne pointons pas les attaquants du doigt à ce propos, car toute l‘équipe est concernée. Quand on n’arrive pas à marquer, on se doit de ne pas en prendre. Tout le monde doit faire plus, que ce soit à l’entraînement la semaine et bien entendu chaque week-end. Une remise en question générale s’impose, il n’y a qu’à ce prix qu’on s’en sortira. Maintenant, je suis convaincu que nous sortirons plus fort de cette mauvaise passe. Je crois en notre équipe et notre chance, c’est que la saison est encore longue et qu’il reste des matchs pour se refaire. On va surtout pouvoir jouer dans quatre jours devant nos supporters et on va avoir besoin d’eux pour nous imposer. »

Florent Balmont (capitaine de Lille, au micro de BeInsport)
C’est dur parce que je crois qu’on a montré un beau visage. En première mi-temps on a des occasions, j’en ai une aussi et je dois la mettre au fond. C’est dommage. On avait fait de belles choses. Eux, ils ont un tir et ils marquent en première mi-temps. C’est le réalisme qu’on n’a pas en ce moment. Nous on a eu sept frappes en première mi-temps, on n’en met pas une. Il faut travailler sur cela. On fait des efforts, on est tous là. Il faut s’accrocher dans les moments difficiles. Tout est jouable encore, il reste des matches.

Mauricio Pellegrino (entraîneur de Valence)
On a bien contrôlé le match. Ils ont eu des occasions en contre. On savait qu’ils allaient jouer comme ça et ils sont dangereux. Notre équipe a mieux joué après le but et a tout fait pour marquer le deuxième. Après, elle a géré tranquillement. Je pense que c’était un centre (sur le deuxième but, marqué par Jonas). C’était très difficile pour le gardien. Je félicite Carlos (Delgado). Il a fait un bon match mais ce n’est pas une surprise pour moi. On a gagné mais il y a encore des choses à améliorer. Ca m’a surpris (la victoire du Bate Borisov). Il n’y a aucune vérité. Seulement le terrain. (Le Bate Borisov) est une équipe très bien organisée. On va jouer deux matches très importants.»

Share.

About Author

Leave A Reply