Barthez : « Ça ne sert à rien de toujours comparer avec 1998 »

0

Devenu consultant pour TF1, Fabien Barthez suit au plus près les résultats et les prestation de l’équipe de France. L’ancien gardien des champions du monde 98 estime qu’il est grand temps d’arrêter les comparaisons entre la génération actuelle et celle de 98.

Dans les colonnes du JDD ce dimanche, Fabien Barthez livre son analyse sur la situation actuelle de l’Equipe de France : « Ça ne sert à rien de toujours comparer avec 1998. Il faut aller de l’avant. Essayer de communiquer sur le jeu, le plaisir. C’est quoi le rêve de tout footballeur? Rentrer dans un stade de 80.000 spectateurs. Mais l’environnement autour du foot est pesant. Par moments, tu oublies le plaisir » estime l’ancien gardien de l’OM.

Celui qui dispute dorénavant le championnat de France GT estime que les joueurs actuels doivent retrouver une certaine humilité lorsqu’ils arrivent chez les Bleus : « On manque de valeurs. Qu’ils regardent l’attitude de champions comme Zidane, Schumacher, Jordan ou Loeb. Ils ont beaucoup d’humilité. Quand tu débarques dans un groupe, tu regardes et tu écoutes. Arriver comme un cowboy à 23 ans, c’est faire fausse route » estime Barthez.

L’ancien champion du monde 98 estime que le manque d’expérience peut expliquer les difficultés des Bleus face à la Biélorussie : « Les chiffres parlent d’eux-mêmes: âge, nombre de sélections, de buts, ça compte. Il n’y a pas de surprise à être en difficulté. Au très haut niveau, il en faut un peu plus » conclut l’ancien gardien.

K.M (rédaction Paroledefoot.com)

Share.

About Author

Leave A Reply