Bernard Tapie : « Quel exemple pour le pays »

0
Bernard Tapie

D.R

Très peu bavard depuis le début de la Coupe du Monde, l’ancien président de l’OM, Bernard Tapie, ne s’est pas privé à son tour de fustiger l’attitude des joueurs de l’équipe de France dans l’affaire Anelka.

Pour le Figaro, Bernard Tapie est revenu sur le fiasco de l’équipe de France à la Coupe du Monde 2010 : « Cette grève, c’est pire que tout. En France, on accepte que des gens mal payés avec des conditions de travail difficiles la fassent. Mais là, ce sont des gars qui touchent deux à trois millions d’euros par an. Ils se comportent en enfants gâtés. Ils auraient mérité un grand coup de pied au cul. Quand on se comporte ainsi, on ne mérite pas d’autre traitement. Ce qui s’est passé est inacceptable. Quel exemple pour le pays ! Comment désavouer des chauffeurs de bus qui arrêtent le travail pour un caillassage ? » a-t-il déclaré.

Alors qu’il envisage de revenir très vite dans le football, Bernard Tapie estime également que le ménage et la place doivent être faits pour permettre à la génération 98 d’apporter son expérience au football français : « S’il y a des gens qui ont vocation à redresser le football national à la dérive, c’est bien ceux-là. Ils ont fait leurs preuves. Les résultats de Laurent Blanc et de Didier Deschamps avec leurs clubs sont là. » a-t-il ajouté.

Share.

About Author

Leave A Reply