Bordeaux-Toulouse : Les réactions

0

Jean TiganaAprès la deuxième défaite consécutive de son équipe dimanche soir face à Toulouse (2-1), Jean Tigana, le coach des Girondins de Bordeaux, était particulièrement très remonté. Le technicien français estime que ses joueurs ne se sont pas encore remis des six derniers mois de la saison dernière. De son côté, Alain Casanova, le coach des Toulousains, relative la première place occupée par son équipe à l’issue de la 2eme journée de Ligue 1.

Jean Tigana (entraîneur des Girondins de Bordeaux)
Nous avons très mal entamé le match. La 1ère mi-temps était hors-sujet. Nous avons repris les mauvaises habitudes de l’année dernière. Moi je n’étais pas là mais je récupère un héritage délicat. Il y a un problème psychologique. Les joueurs n’arrivent pas à se libérer. Les solutions se trouvent en travaillant, les discours n’apportent pas grand chose. Il faut trouver une solution et c’est à moi de l’apporter. Tous les matches sont importants. Maintenant nous allons récupérer les suspendus qui font partie de cet héritage aussi. Je rêvais de mieux pour mon retour à Bordeaux. Certains joueurs ne sont plus à leur niveau. A l’entraînement nous travaillons bien donc cela va payer. Concernant le 2ème but, je suis enragé, d’autant plus qu’ils ont pris le même il y a 3 ans. Nous sommes en train de manger notre pain noir. (source : girondins.com)

Benoît Trémoulinas (défenseur du FC Girondins de Bordeaux)
Nous n’avons pas mis un très grand rythme en 1ère mi-temps. En seconde nous avons haussé notre niveau et cela s’est vu. Mais ce n’est pas suffisant. Nous n’avions pas notre défense type encore. Il y a eu du mieux et nous allons retenir cela. (source : girondins.com)

Alain Casanova (entraîneur du Toulouse FC)
La première place au classement, c’est anecdotique. Après deux journées de championnat, on ne peut pas tirer de conclusions. Je ne pense qu’au premier match, à celui-là et au prochain contre Arles-Avignon. Il va falloir gommer les choses qui doivent l’être. La victoire est logique ce soir. En première mi-temps, on a donné du rythme puis après le but bordelais, on a su endiguer les attaques de Bordeaux. Cela fait deux ans qu’on n’avait pas réussi à mettre en place ce jeu que nous avons produit ce soir. Les grandes équipes ne sont peut-être pas encore prêtes. Elles ont fait une préparation physique peut-être plus importante. Bordeaux, sur la durée, va rapidement devenir compétitif. (source : tfc.info)

Share.

About Author

Leave A Reply