La crise chez les Bleus : « On est dans un asile de fous »

0

La crise qui touche l’équipe de France suite à l’affaire Anelka, déclenche des réactions de la part de nombreuses personnalités, anciens footballeurs, consultants, hommes politiques, dirigeants. Retrouvez ci-après les principales réactions de ces derniers jours.

Bixente Lizarazu (ex-footballeur, consultant sur RTL et TF1)
« On est dans un asile de fous aujourd’hui, il me tarde qu’on en finisse avec l’équipe de France, qu’on puisse se projeter sur la vraie Coupe du monde, celle qui nous intéresse »

Noël Le Graet (vice-président de la FFF)
« Je suis consterné parce que j’avais l’impression que le groupe était solide mais cela s’est détérioré après le match contre le Mexique (0-2). Cela dépasse certaines bornes, c’est beaucoup trop fort »

Raymond Domenech (sélectionneur de l’équipe de France)
« Tant que ça restait entre nous, on le gérait. J’aurais eu une discussion avec lui pour voir où ça en était, jusqu’où ça pouvait aller. La seule chose que je peux lui reprocher, c’est que le lendemain je lui ai laissé la possibilité de venir s’exprimer et de s’excuser. C’est ce qu’il n’a pas voulu faire. C’est pour ça que dans la mesure où ça sort, ce n’est plus un problème entre un joueur et l’entraîneur mais un problème sur l’image de la Fédération et de l’équipe de France. Et là-dessus, je dis que la décision de la Fédération est la bonne. »

Aimé Jacquet (ancien sélectionneur, consultant Canal +)

«On a touché le fond. Ces joueurs ne s’aperçoivent pas qu’il y a une Coupe du monde. C’est fantastique une Coupe du monde ! Je suis atterré par tout ça. Je souhaite que la France relève la tête. Il y a des grands joueurs qui ont pris des responsabilités. Pour éviter d’avoir cette image qui va nous poursuivre pendant des années, j’espère qu’on va gagner mardi.»

Claude Makelele (ancien joueur, consultant Canal +)
« C’est un contexte difficile. Le plus important, c’est que les joueurs se reconcentrent pour le dernier match. C’est difficile pour Raymond Domenech mais il doit prendre ses responsabilités C’est dommage tout ce qui arrive, il n’y a même plus le respect du maillot. Le prochain sélectionneur va avoir du boulot… »

Vincente Del Bosque (sélectionneur de l’Espagne)
« Quand un joueur se rebelle de la sorte contre son entraîneur, je ne crois pas que ce soit un épisode exemplaire pour le footballNous, joueurs et entraîneurs, nous représentons la famille du football et nous devons le faire de la meilleure manière possible. Je regrette ce qui est arrivé »

Sources : L’Equipe, France Football, Canal +, TF1

Share.

About Author

Leave A Reply