Lens-PSG : Les réactions d’après-match

0

Antoine KombouaréGrâce à sa victoire à Lens (2-0) en clôture de la 7eme journée de Ligue 1, le PSG s'empare de la cinquième place. En revanche côté lensois on s’enfonce dans les profondeurs du classement. Retrouvez les réactions d’après-match dans les deux camps.

Antoine Kombouaré (Entraîneur du PSG)
« Après une première période timide, voire timorée, on est revenu plus convaincant et conquérant en deuxième période. La victoire est méritée au niveau des occasions que nous nous sommes procurées. C’est bien, nous restons dans une spirale positive avec quatre matches sans encaisser de but, incluant trois victoires et un match nul. Il faut continuer dans cet état d’esprit. »

Claude Makelele (Milieu de terrain du PSG)
« C’est une bonne chose, mais nous avons encore des progrès à faire. On doit tuer le match plus tôt. Ca faisait longtemps que nous ne nous étions pas imposés à l’extérieur. Il faut continuer et rester solides. Tant que l’on ne prendra pas de but, on fera des résultats. »

Nene (Milieu de terrain du PSG)
« Nous sommes très heureux. On est dans une dynamique positive. Nous avions perdu deux points à domicile face à Rennes. On est allé chercher un résultat à Lens en étant concentré et en montrant un visage séduisant en deuxième période. Sur mon but, le gardien sort rapidement et je décide de piquer mon ballon. J’ai la chance que celui-ci finisse au fond des filets. Je suis très content. »

Source : Psg.fr

Gervais Martel  (Président du Racing club de Lens ):
« On a bien entamé le match. On avait la place en première période pour ouvrir le score. Malheureusement, c’est un mal lensois, notamment ici. On commence très mal la seconde période. On a dix minutes de flottement inexplicables sur lesquelles on va devoir réfléchir. On trouve le moyen de prendre un but qui repassera en boucle, je pense. A partir de là, on est mené. C’est compliqué face à une telle équipe parisienne. On a eu du mal dans le premier quart d’heure de la seconde période à retrouver nos esprits. Ca allait beaucoup mieux ensuite. C’est une défaite. Donc, aujourd’hui, on est dans une situation difficile, surtout que l’on est relégable. Le seul mérite que l’on a, c’est que l’on savait déjà que ça allait être une saison difficile. Je sais qu’il y aura 10, 12 clubs qui seront dans le même cas que nous. C’est à nous d’aller chercher les solutions en interne afin de pouvoir récupérer les points perdus à la maison. Ce soir, ça se joue sur une question de confiance en soi, confiance que l’on avait retrouvée à Valenciennes et légèrement à Monaco, mais que l’on n’arrive pas à retrouver chez nous. Aujourd’hui, tout le monde est en face de ses responsabilités, les joueurs en premier. Chacun doit prendre conscience de ses qualités et de ses défauts sur certaines phases, afin de pouvoir se relancer par la suite. Je ne vois pas d’autres remèdes et de solutions. C’est ce qui va se passer ! »

Jean-Guy Wallemme (Entraîneur du Racing club de Lens 🙂
« Ca se complique ! On est à la recherche d’une certaine confiance. La première période aurait pu nous en donner. On a développé des choses intéressantes. On a encore une fois des occasions de valider ces phases de jeu par un but. Malheureusement, on fait une deuxième entame trop compliquée où, à la suite de deux-trois passes négatives, on se met en danger. On n’avait pas besoin de ça. Derrière ce premier but, notre bloc qui avait été intéressant, commence à se distendre. On a plus joué que par à-coups, avec des longs ballons. On sait qu’avec la qualité de Paris, c’était compliqué de rivaliser, notamment face à des individualités offensives qu’on lui connaissait. Ca ne nous a pas empêché d’avoir quelques opportunités, encore nombreuses. Il y avait peut-être la place pour revenir au score si on n’avait pas manqué d’agressivité, et fait de mauvais choix. La première période a été de bon augure, la seconde s’est forcément compliquée avec notre mauvaise entame. »

Alaeddine Yahia (Joueur du Racing club de Lens) :
« Si on n’était pas inquiet aujourd’hui,  il faudrait se poser des questions ! Bien sûr que c’est une situation inquiétante. Mais l’année dernière, on a connu des moments pires, même si on avait un peu plus de points à cette période. Mais là, il va falloir prendre des points rapidement. Quand tu joues le maintien et que tu ne gagnes pas les matches à domicile, ça coince. Ca pose problème. Il va falloir se mettre un gros coup de pied au cul pour remonter, et vite ! Quand tu commences quelque chose, il faut finir. Nous, on joue 45 minutes. Ca ne suffit pas. Il ne faut pas compter sur un coup du sort. De toutes façons, on n’en pas eu depuis le début de la saison. Dans la vie, personne ne te fait cadeau. On compte les uns sur les autres mais, en ce moment, on passe par une période noire. »

source : RC Lens.fr

Share.

About Author

Leave A Reply